• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Santé 
  • > Les médias sociaux causent anxiété, dépression et insomnie chez les adolescents 

Les médias sociaux causent anxiété, dépression et insomnie chez les adolescents

L'analyse de questionnaires remis à 467 adolescents a... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

L'analyse de questionnaires remis à 467 adolescents a démontré que l'utilisation générale et/ou nocturne des médias sociaux - conjointement avec un investissement émotionnel - est associée à un mauvais sommeil, à une estime de soi plus faible et à des niveaux plus élevés d'anxiété et de dépression.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Les médias sociaux peuvent être cause d'anxiété, de dépression et d'insomnie chez les adolescents, prévient une étude britannique présentée lors d'un congrès récent de la British Psychological Society.

Les chercheurs de l'Université de Glasgow évoquent plus précisément le besoin que ressentent certains jeunes d'être constamment disponibles en ligne et de répondre, 24 heures par jour et sept jours par semaine, aux messages et commentaires transmis sur leurs réseaux sociaux.

L'analyse de questionnaires remis à 467 adolescents a démontré que l'utilisation générale et/ou nocturne des médias sociaux - conjointement avec un investissement émotionnel - est associée à un mauvais sommeil, à une estime de soi plus faible et à des niveaux plus élevés d'anxiété et de dépression.

Une chercheure a expliqué que les jeunes qui utilisent les médias sociaux la nuit semblent particulièrement touchés. Elle a rappelé que l'adolescence est une période de plus grande vulnérabilité face à l'apparition de l'anxiété et la dépression.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer