Un faible gain de poids fait grimper la pression

La pression systolique de ceux qui ont pris... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

La pression systolique de ceux qui ont pris du poids est passée, en moyenne, de 114 mmHg à 118 mmHg.

Photo Digital/Thinkstock

La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Prendre seulement 2,2 kilos (5 livres) peut suffire à faire grimper la pression artérielle d'adultes en santé, démontre une étude présentée lors d'un congrès de l'American Heart Association.

Pendant les huit semaines qu'a duré l'expérience, dix sujets ont maintenu le même poids pendant que 16 autres étaient alimentés de manière à leur faire prendre 5% de leur poids de départ.

La pression systolique de ceux qui ont pris du poids est passée, en moyenne, de 114 mmHg à 118 mmHg.

Les participants qui ont accumulé le plus de poids au niveau de l'abdomen sont aussi ceux qui ont vu leur pression augmenter le plus. Un gain de poids de 2,2 à 5 kilos n'a eu aucun impact sur le cholestérol, l'insuline ou la glycémie.

Naima Covassin, de la prestigieuse clinique Mayo, au Minnesota, a indiqué que cette étude a été menée sur des gens en santé âgés de 18 à 48 ans. L'expérience devrait maintenant être répétée sur des sujets provenant d'autres groupes d'âge ou ayant des antécédents familiaux en matière d'hypertension, a-t-elle dit, pour vérifier si on obtient les mêmes résultats.

Mme Covassin a précisé qu'il est important pour la population de comprendre que même un modeste gain de poids suffit à faire augmenter la pression, et qu'on ne doit donc pas attendre de souffrir d'embonpoint ou même d'obésité avant de commencer à s'inquiéter.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer