• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Santé 
  • > Enfants et tablettes électroniques: des experts inquiets 

Enfants et tablettes électroniques: des experts inquiets

Les tablettes électroniques sont si faciles à utiliser que même un enfant de... (Photo Associated Press)

Agrandir

Photo Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bree Fowler
Associated Press
NEW YORK

Les tablettes électroniques sont si faciles à utiliser que même un enfant de trois ans peut s'en servir. Et cela inquiète certains pédiatres et autres experts du domaine de la santé.

Puisque le fait de naviguer dans une tablette ne nécessite habituellement pas la capacité de lire ou d'écrire, des enfants parfois aussi jeunes que des bambins peuvent rapidement apprendre comment regarder des films, faire défiler les photos familiales ou jouer à des jeux simples.

Cette facilité d'utilisation rend les tablettes - et les téléphones intelligents - populaires auprès des parents occupés, qui s'en servent pour calmer leurs enfants lors de balades en voiture, de sorties au restaurant ou durant la préparation des repas. Et plusieurs d'entre eux se sentent moins coupables s'ils estiment que les applications et les jeux utilisés ont une valeur éducative.

Certains experts soulignent toutefois qu'il n'existe aucune preuve que le temps passé devant un écran offre un quelconque avantage éducatif ou favorisant le développement pour les bébés et les jeunes enfants. Il s'agit surtout de temps perdu pour d'autres activités qui favorisent le développement cérébral, comme les jouets traditionnels et des interactions avec les adultes.

Ces mêmes experts croient également que trop de temps passé devant un écran est lié à des problèmes comportementaux et à un retard du développement social chez les enfants plus âgés.

Le docteur Dimitri Christakis, un pédiatre de Seattle, souligne que les iPads sont sur le marché depuis seulement trois ans, ce qui signifie que les recherches liées à cet appareil n'en sont encore qu'à leurs débuts.

Il estime toutefois que les jeux et applications éducatifs ont un bon côté s'ils poussent l'enfant à interagir avec la tablette, mais met en garde contre le fait que si l'enfant ne fait que regarder des vidéos, cela ne diffère en rien de la télévision, ce qui signifie donc que la capacité d'implication de l'enfant est limitée.

Le pédiatre précise également que les parents doivent savoir si le temps passé sur une tablette remplace des activités plus importantes comme dormir, lire ou interagir avec des adultes. D'ailleurs, si les pédiatres américains ne recommandent pas plus d'une ou deux heures passées devant l'écran par jour pour les enfants âgés de plus de deux ans, le docteur Christakis croit qu'une heure est amplement suffisante.

Pour d'autres experts, ces appareils électroniques sont au contraire dotés de vertus éducatives uniques. Selon Jill Buban, rectrice de la School of Education à l'université Post, plus les enfants comprennent la technologie avant de débuter l'école, plus ils seront à l'aise avec celle-ci lorsqu'ils entreront pour la première fois dans une salle de classe.

Elle affirme cependant que même les meilleures applications éducatives doivent être surveillées par les parents, et limitées dans leur durée. Elle recommande de ne pas dépasser une trentaine de minutes d'utilisation à la fois sur la tablette, à une époque de la vie où la capacité d'attention des enfants est particulièrement limitée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer