Un petit verre... de jus de tomate?

Dans le cadre d'une étude menée en Grèce, des cardiologues et des physiologues... (Photos.com)

Agrandir

Photos.com

Dans le cadre d'une étude menée en Grèce, des cardiologues et des physiologues ont suivi 15 athlètes pendant leur entraînement anaérobique. Neuf d'entre eux avaient remplacé leur boisson énergisante par du jus de tomate.

Résultat? Le taux de molécules néfastes issues de dommages musculaires, qui augmentent le risque d'infarctus, avait diminué de 15 à 25% chez les buveurs de jus de tomate, ce qui équivaut presque à l'état normal.

Ce sont les qualités antioxydantes de la tomate qui seraient responsables de ce bénéfice.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer