• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Santé 
  • > Quoi faire pour limiter les intoxications au monoxyde de carbone 

Quoi faire pour limiter les intoxications au monoxyde de carbone

Neige et froid sévissent actuellement sur la province, conduisant les Québécois... (Photos.com)

Agrandir

Photos.com

Partager

Sur le même thème

RelaxNews

Neige et froid sévissent actuellement sur la province, conduisant les Québécois à chauffer leur logement. Il existe toutefois des risques d'intoxication qu'il est impératif d'esquiver.

Il est recommandé de respecter à la lettre les consignes d'utilisation données par les différents fabricants, comme «ne jamais faire fonctionner les chauffages d'appoint en continu", "placer impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments» et «ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc.».

L'aération du logement est particulièrement importante. Pour évacuer le monoxyde de carbone (CO) qui pourrait s'accumuler dans le logement, il est préférable d'aérer chaque pièce au moins dix minutes quotidiennement. Il est également primordial d'entretenir les systèmes de ventilation et de ne surtout pas obstruer les entrées et sorties d'air.

Le CO est un gaz incolore, inodore et souvent mortel. Les principaux symptômes associés à une intoxication sont les maux de tête, les nausées ou la fatigue.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer