À la santé de... Jean-François Baril

Jean-François Baril... (Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale)

Agrandir

Jean-François Baril

Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale

Partager

Iris Gagnon-Paradis, collaboration spéciale
La Presse

L'humoriste Jean-François Baril s'est fait connaître avec le groupe humoristique Les Mecs Comiques. Aujourd'hui, le papa de deux jeunes enfants anime deux quotidiennes: La guerre des clans et Rouge café, émission matinale de Rouge FM. Dans une vie parallèle, il serait peut-être joueur de hockey!

Avez-vous toujours été sportif?

Oui, toujours! Lorsque j'étais jeune, je passais mes journées à jouer au baseball, au hockey. J'aime me dépasser et faire de l'activité physique.

Pourquoi est-ce important pour vous d'être actif?

C'est sain de se garder en forme en vieillissant. C'est bon pour mon corps, et pour mon esprit aussi. Un peu d'endorphine, ça fait du bien! Quand je deviens grognon, ma blonde me dit: «T'es pas mûr pour une petite partie de hockey, toi?»

Comment gardez-vous la forme?

Je joue deux fois par semaine au hockey et je complète en m'entraînant deux fois, que ce soit sur mon vélo stationnaire, en joggant avec mon chien ou en faisant les DVD d'entraînement P90X. Je suis aussi entraîneur adjoint pour l'équipe de hockey de mon fils, j'adore ça!

Comment êtes-vous tombé sous le charme du hockey?

Je me souviens de la première journée où ma mère m'a amené patiner, à 4 ans. Après trois mètres, je patinais tout seul. Le patin m'est venu naturellement, et c'est la même chose avec mes enfants. Ça doit être dans mes gènes! L'année suivante, j'ai commencé à jouer au hockey. J'avais le rêve de devenir joueur de hockey. Je me suis rendu jusqu'à midget et je me suis même fait inviter dans une équipe AA, mais cela n'avait pas été possible à l'époque, comme j'habitais un petit village. Je me suis toujours demandé jusqu'où je me serais rendu si j'avais fait partie de l'élite à partir d'atome.

Qu'est-ce qui vous plaît dans ce sport?

C'est une belle école de la vie; dans une équipe, il y a des petits conflits, des moments de joie, on joue avec des caractères différents, il y a des gens meilleurs que nous, d'autres moins bons... Et j'ai beau avoir 36 ans, lorsque je compte un but ou que je fais une belle passe, j'ai toujours le même sentiment de fierté!

Êtes-vous compétitif?

Énormément! Par exemple, hier, j'étais fatigué et je ne jouais pas ma meilleure partie. C'était 4 à 1 pour nous et tout à coup, c'était 4 à 4. C'est venu me chercher et j'ai ouvert la machine! On a fini par gagner 7 à 4 et j'ai compté deux buts et fait une passe là-dessus! Je vais toujours tout faire pour gagner! Par contre, je ne suis jamais mauvais perdant.

Complétez la phrase: Pour moi, être en santé, c'est...

Être bien dans sa peau, se sentir léger et énergisé!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer