Ah non! Mon petit fait de la fièvre!

Normalement, la température corporelle se situe  aux... (Photo: archives La Presse)

Agrandir

Normalement, la température corporelle se situe aux alentours de 37,0°C si elle est mesurée dans la bouche et de 37,5°C si elle est mesurée au rectum.

Photo: archives La Presse

Partager

Chantal Guimont, collaboration spéciale
La Presse

Ne vous inquiétez pas trop vite. La fièvre est un phénomène fréquent et sans danger. Ce n'est pas une maladie en soi, mais plutôt une réaction de défense contre une agression, le plus souvent un virus ou une bactérie.

Le cerveau humain est doté d'un thermostat central très efficace pour ajuster la température du corps. Il nous permet de suer lorsque nous faisons un exercice intense et de frissonner lorsque nous avons froid. En cas d'infection, le thermostat se dérègle afin de permettre à notre corps de se défendre.

Normalement, la température corporelle se situe aux alentours de 37,0°C si elle est mesurée dans la bouche et de 37,5°C si elle est mesurée au rectum.

Il est important de mesurer le niveau de la fièvre, surtout chez les jeunes enfants. Cela permettra de décider s'il est nécessaire de consulter ou de faire des tests. Le meilleur moyen de mesurer la température est au rectum. Après avoir lubrifié le thermomètre à l'aide de Vaseline ou d'eau fraîche, il faut l'insérer doucement dans le rectum, à un maximum de 3 cm. Si la température rectale excède 38,5°C, votre petit fait de la fièvre.

Vous pouvez également mesurer la température dans la bouche pour les enfants de plus de 5 ans et les adultes. Le bout du thermomètre doit être sous la langue et la bouche doit être fermée sur le thermomètre pendant environ une minute. Il faut éviter de boire ou de manger 30 minutes avant la prise de la température buccale. Dans ce cas, la fièvre est présente si la température mesurée excède 38,0°C.

Que faire si vous ou un de vos proches fait de la fièvre? Vous devez favoriser un environnement confortable - environ 20°C -, ne pas être vêtu trop chaudement et soulager l'inconfort occasionné par la fièvre. Les maux de tête, les courbatures et une sensation de malaise général sont des manifestations fréquentes de la fièvre. En général, une bonne dose d'acétaminophène (Tylenol ou Tempra) aux quatre heures, avec un maximum de cinq doses par jour, suffit pour soulager ces inconforts.

Parfois, l'ibuprofène (Advil ou Motrin) peut être ajouté tous les quatre à six heures, avec un maximum de quatre doses par jour. N'en donnez pas à votre bébé de moins de 6 mois avant d'avoir consulté un médecin. Si votre enfant va bien, il n'est pas nécessaire de traiter la fièvre. Les bains froids et les frictions à l'alcool sont à proscrire, car ils abaisseront beaucoup trop la température corporelle et occasionneront un grelottement. Celui-ci est si efficace que la température remontera!

Évaluer la situation

Quand s'inquiéter? L'état général est le plus important dans l'évaluation de la fièvre. C'est un concept qui peut vous sembler un peu flou, mais faites-vous confiance. Vous connaissez votre enfant mieux que quiconque. Évidemment, votre enfant ne sera pas au sommet de sa forme s'il est fiévreux.

S'il sourit, s'il boit bien et s'il dort raisonnablement, il n'y a pas à s'inquiéter. Il s'agit le plus souvent d'un vilain virus qui partira comme il est venu. Au contraire, si votre enfant est irritable, plaintif, s'il ne boit pas ou ne demande qu'à dormir, rendez-vous aux urgences. Il se défend alors contre un microbe plus sérieux et a besoin de soins.

Par ailleurs, s'il garde un bon état général, consultez votre médecin de famille si l'enfant a moins de 6 mois, si la fièvre dure plus de trois jours ou s'il tousse beaucoup. Un examen physique permettra alors de déterminer l'origine de la fièvre.

Comme toujours, ces conseils s'appliquent également aux grands! Bon hiver!

Vous avez des questions?

Urgentologue, chercheuse en médecine d'urgence pédiatrique, mère de trois enfants et sportive, la Dre Chantal Guimont est aussi professeure au département de médecine familiale et de médecine d'urgence de l'Université Laval et coanimatrice de l'émission Les docteurs à Radio-Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer