• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Santé 
  • > É-U: 60% des jeunes séropositifs ignorent qu'ils sont infectés 

É-U: 60% des jeunes séropositifs ignorent qu'ils sont infectés

Quelque 60% des jeunes Américains séropositifs de 13 à 24 ans ignorent qu'ils... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

Photo: archives Reuters

Partager

Agence France-Presse
Washington

Quelque 60% des jeunes Américains séropositifs de 13 à 24 ans ignorent qu'ils sont infectés par le VIH, virus responsable du sida, affirment les autorités sanitaires américaines dans un rapport publié mardi.

Ces jeunes Américains représentent 26% des nouvelles infections chaque année aux États-Unis et 7% du 1,1 million d'Américains vivant avec le VIH, précisent les chercheurs des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Parmi ces jeunes, les homosexuels, les bisexuels et les Noirs sont les plus touchés par le VIH, relève le rapport qui s'appuie sur des chiffres de 2010.

Les jeunes Noirs comptent pour 57% des infections tandis que parmi les Hispaniques et les Blancs, ce taux n'est que de 20% respectivement.

Près de 75% des 12.200 nouvelles infections chaque année par le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) chez les 13-24 ans sont attribuables à des relations homosexuelles.

Ces jeunes hommes courent un risque nettement plus élevé d'infection que les hétérosexuels des deux sexes, en raison souvent de relations non protégées avec de multiples partenaires et un recours plus fréquent à des injections de drogue, relèvent les CDC.

Les chercheurs ont également examiné les comportements de lycéens dans douze États et neuf grands centres urbains, constatant que les homosexuels sont nettement plus infectés par le VIH que les hétérosexuels.

«Ce nombre élevé de jeunes infectés par le VIH chaque année est une tragédie qui pourrait être évitée», estime le Dr Thomas Frieden, directeur des CDC (Centers for Disease Control and Prevention).

«Tous les jeunes peuvent protéger leur santé, éviter de contracter le virus et de le transmettre, et se faire tester», insiste-t-il.

Des études précédentes avaient montré que la pauvreté, le manque d'accès aux soins et la discrimination augmentaient fortement le risque d'infection.

Une recherche américaine, publiée le 9 novembre par les Instituts nationaux de la santé (NIH), montre que 20% des jeunes nés séropositifs aux États-Unis l'ignorent au moment de leur premier rapport sexuel.

Cette recherche, parue dans la revue Clinical Infectious Diseases, révélait aussi que la plupart de ceux qui savent être infectés par le VIH ne le disent pas à leur partenaire sexuel (elle).

Enfin, la grande majorité de ces jeunes séropositifs reconnaissent avoir eu des relations sexuelles sans utiliser de préservatif.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer