Record de 282 restaurants étoilés en Allemagne

Cette année, le Michelin n'a pas distingué de... (PHOTO JOHN MACDOUGALL, AFP)

Agrandir

Cette année, le Michelin n'a pas distingué de nouvelle adresse avec sa plus haute récompense, les trois étoiles, mais l'Allemagne reste toujours le pays d'Europe comptant le plus de restaurants ainsi honorés, après la France.

PHOTO JOHN MACDOUGALL, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
BERLIN

L'Allemagne compte 282 restaurants étoilés, huit de plus qu'en 2014, un record, selon l'édition 2015 du guide Michelin, présentée jeudi à Berlin.

Le nombre des restaurants porteurs d'une, de deux ou de trois étoiles n'a jamais été aussi élevé en Allemagne: 282 contre 274 l'an passé et 225 en 2010, selon le Michelin dont la première édition allemande date de 1910.

«Nous vivons depuis plusieurs années une progression régulière de la gastronomie allemande», s'est réjoui Michael Ellis, le patron du petit livre rouge.

Dans sa présentation du guide 2015 organisée à La soupe populaire, le bistro ouvert par le chef étoilé Tim Raue dans l'ancienne brasserie industrielle Bötzow à l'est de Berlin, M. Ellis a évoqué ce qu'était la cuisine allemande, au moment de la chute du Mur dont on célèbre l'anniversaire, dimanche.

«À l'époque, il y a 25 ans, la situation était bien différente de celle d'aujourd'hui, c'était beaucoup plus viande et pommes de terre», a-t-il déclaré, déclenchant quelques rires.

«Il y avait quelques gars, mais ils étaient l'exception à la règle alors que maintenant l'exception est devenue la règle», a-t-il poursuivi.

M. Ellis a salué à cet égard le rôle pionnier d'Harald Wohlfahrt, invité d'honneur de cette présentation, qui dirige depuis 34 ans le restaurant Schwarzwaldstube à Baiersbronn-Tonbach (sud-ouest), et est le chef allemand à avoir été le plus souvent distingué (à 23 reprises) par les trois étoiles.

Parmi les 282 étoilés que compte le pays, 70 sont passés par ses cuisines, a précisé avec fierté M. Wohlfahrt.

Cette année, le Michelin n'a pas distingué de nouvelle adresse avec sa plus haute récompense, les trois étoiles, mais l'Allemagne reste toujours le pays d'Europe comptant le plus de restaurants ainsi honorés, après la France.

Le guide a cependant souhaité élever au rang de deux étoiles trois restaurants et leurs chefs, ce qui porte à 38 le nombre d'établissements de ce type dans toute l'Allemagne.

Et les heureux élus ont plutôt l'accent du sud.

Il s'agit du Brenners Park Restaurant de Paul Stradner, Autrichien de naissance, mais installé à Baden-Baden (sud-ouest), du Lighthouse Restaurant de Peter Hagen à Rust (sud-ouest) et du EssZimmer de Bobby Bräuer, à Munich (sud).

Les deux premiers ont notamment été formés par M. Wohlfahrt.

Un total de 233 restaurants est estampillé une étoile (31 nouveaux).

L'édition 2015 du guide Michelin Allemagne, en vente vendredi, récompense enfin 474 établissements d'un Bib Gourmand (69 de plus que l'an passé), moins prestigieux qu'une étoile, mais qui salue une cuisine de qualité à des prix plus abordables qu'un étoilé.

«Dans ce secteur, l'Allemagne a enregistré une croissance de 20% ces cinq dernières années, ce qui montre le dynamisme de la cuisine ici», a commenté Michael Ellis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer