La cuisine de rue testée pour vous

Quand le soleil se montre le bout du nez, les Montréalais prennent d'assaut les... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

La Presse

Quand le soleil se montre le bout du nez, les Montréalais prennent d'assaut les camions de cuisine de rue du centre-ville. Devant une offre qui varie beaucoup, il arrive qu'ils soient un peu déroutés. Pour vous aider à choisir le bon camion, nous les avons essayés pour vous.

Pour un deuxième été, l'arrondissement de Ville-Marie invite les Montréalais à manger dans la rue. Cette année, 30 camions s'arrêteront tour à tour à 14 emplacements, pour y servir tantôt de la poutine au canard, tantôt des sandwichs, de la salade de mangue ou des «ployes», notamment.

Les règles sont les mêmes pour tous les camions: tout doit être préparé dans la cuisine des propriétaires. Ne vous étonnez donc pas de ne trouver aucune boisson gazeuse commerciale dans les camions. L'accent est mis sur la variété et l'originalité. Et c'est tant mieux.

Depuis l'ouverture de la saison, le 5 mai, nos journalistes Ariane Krol, Ève Dumas, Stéphanie Bérubé, Émilie Bilodeau et Iris Gagnon-Paradis ont testé tous les camions. Certains semblaient toujours en période de rodage, et avaient parfois du mal à gérer une demande qui varie d'un jour et d'un lieu à l'autre. D'autres, cependant, paraissaient maîtriser recettes et service avec adresse. Un seul camion a échappé à notre escouade, le Super Truck, dont le début de la saison a été retardé par des travaux de dernière minute.

Sans plus tarder, voici le compte rendu de nos journalistes.

La suite, cette semaine.

>>> Consultez l'horaire des camions

Quand le soleil se montre le bout du nez,... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Café Larue & fils

Vieux camion Citroën Type H converti en café italien.

Spécialité: Expresso et pâtisseries

Plus: Le charme incontestable du camion. Si vous aimez l'expresso de style italien, on le prépare bien. Le choco-chaï est également une option intéressante, bien qu'assez peu estivale.

Moins: On a mangé des muffins, scones et viennoiseries plus moelleux et savoureux.

Maniabilité: Excellente.

Prix: Pas plus cher qu'au café du coin.

- Ève Dumas

facebook.com/caffedellavia

Quand le soleil se montre le bout du nez, les... (Photo David Boily, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Photo David Boily, La Presse

Boîte à fromages

Réconfort sur roues

Spécialité: Raclette

Plus: Ces pommes de terre bien rissolées garnies de belles tranches de fromage à raclette, de petits oignons marinés et de cornichons fins sont réconfortantes par temps frais ou pluvieux.

Moins: L'accompagnement de salade de quinoa aux tomates séchées était fade et détrempé.

Maniabilité: Bonne. Le plat servi dans une barquette se mange bien à la fourchette.

Prix: 10$ pour une portion de quinoa avec une raclette classique. Cette raclette de base est déjà assez nourrissante, mais on peut aussi y ajouter diverses garnitures (pommes, boeuf effiloché, champignons, sauces, bacon, etc.), pour quelques dollars de plus.

- Ariane Krol

boiteafromages.com/cuisine-de-rue

Quand le soleil se montre le bout du nez, les... (Photo David Boily, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Photo David Boily, La Presse

Alexis Le Gourmand

Célébration du terroir, comme à l'épicerie gourmet du même nom

Spécialité: Le dindon du québec en trois variations de sandwichs.

Plus: Sandwichs goûteux. la fajita d'effiloché de dinde était bien assaisonnée et juteuse. grosse portion, parfaite pour les grands appétits.

Moins: Les pommes de terre au pesto et parmesan manquaient un peu de cuisson. le goût de pesto aurait pu être plus prononcé. le menu est assez limité.

Maniabilité: Correcte. couper la fajita en deux aurait permis d'éviter de salir nos vêtements! se mange mieux assis que debout.

Prix: Un trio incluant un accompagnement (pommes de terre ou salade de choux) et une limonade maison pour 13,50$. bon rapport qualité-prix.

-Iris Gagnon-Paradis

facebook.com/alexislegourmand

Quand le soleil se montre le bout du... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Café mobile Dispatch

Ancien camion de poste converti en café de spécialité ambulant

Spécialité: Espresso et toasts

Plus: Chrissy Durcak, la propriétaire du camion, est l'une des meilleures baristas en ville. Elle utilise d'excellents cafés, ceux de Parlor, un petit torréfacteur de Brooklyn. Les toasts - à la cannelle, au fromage de chèvre et au miel, aux confitures de Preservation Society - sont d'épaisses tranches de pain provenant de la boulangerie Hof Kelsten, qui fournit également les pâtisseries.

Moins: Aucun (mais sachez que Dispatch est un camion à café et à petit-déjeuner; on n'y prend pas un repas complet).

Maniabilité: Tout à fait adéquate.

Prix: Honnêtes. À partir de 2,75$ pour un espresso, de 2,25$ à 4,50$ pour une rôtie épaisse, selon la garniture.

- Ève Dumas

dispatchcoffee.ca

Quand le soleil se montre le bout du nez,... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 6.0

Agrandir

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Pied de cochon

Un camion cochon au cube

Spécialité: Porc et foie gras

Plus: Une cuisine à la hauteur de ses prétentions. C'est cochon, c'est-à-dire à la fois gras et jubilatoire.

Moins: Un camion victime de son succès. Même avec beaucoup de personnel, l'attente est parfois longue. Et ce n'est pas parce que vos deux amis et vous avez commandé l'un à la suite de l'autre que vos commandes sortiront dans cet ordre.

Maniabilité: Bonne pour la poutine au foie gras, servie dans une chouette petite boîte, et les «oreilles de crisse» tirebouchonnées. Moins pour la brioche cochon: comme le pain brioché peine à contenir l'énorme saucisse, c'est le débordement assuré si vous ajoutez des garnitures.

Prix: Bon rapport qualité-satiété: la plus petite brioche à la saucisse garnie de champignons (5$ + 1$) et la généreuse portion d'oreilles BBQ (4$) nous ont soutenue jusqu'au souper.

- Ariane Krol

facebook.com/CamionPDC

Quand le soleil se montre le bout du nez, les... (Photo David Boily, La Presse) - image 7.0

Agrandir

Photo David Boily, La Presse

Les Brigands

Camion de petits chaussons salés et sucrés

Spécialité: Une version provençale du «Pop-Tart» qui est en fait un feuilleté chèvre et tomates. Une belle option végé.

Plus: Le service était sympathique, très cool, peut-être un peu trop pour des travailleurs qui ont une petite heure de lunch...

Moins: À midi, le camion n'était pas ouvert. On nous annonce 10 petites minutes de retard, ça en a pris finalement 40...

Maniabilité: Faible. Le fameux feuilleté était mou et gras. Dans une assiette avec une salade verte, ç'aurait été pas mal du tout, debout sous le crachin, c'était plutôt triste.

Prix: Petit feuilleté et chausson aux pommes (aussi mou) pour 8$.

- Stéphanie Bérubé

facebook.com/LesBrigands

Quand le soleil se montre le bout du nez, les... (Photo David Boily, La Presse) - image 8.0

Agrandir

Photo David Boily, La Presse

Dasfoodtruck

Sympathique camion aux saveurs allemandes

Spécialités: Les schnitzels, ces minces morceaux de viande ou de poisson panés. Il y a aussi des plats avec des saucisses, dont une poutine à la saucisse ou même avec des lanières de schnitzel de poulet.

Plus: Le service était très joyeux. Les plats sont originaux. On peut choisir deux à-côtés pour aller avec son schnitzel: la salade de concombre à l'aneth et la choucroute complétaient très bien le poisson frit. Très bon. Le camion accepte aussi les cartes pour le paiement: hyper pratique.

Moins: Il faut attendre un peu, car les schnitzels sont frits sur commande. S'il y a déjà une file au moment de la commande, il faut calculer plusieurs minutes avant de recevoir son plat.

Maniabilité: Très bien: poutine en casseau, schnitzel en barquette.

Prix: Une poutine au schnitzel de poulet et un plat de poisson et salades, soit un menu très consistant, pour 24$.

- Stéphanie Bérubé

 dasfoodtruck.com

Quand le soleil se montre le bout du nez, les... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 9.0

Agrandir

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Fous'Truck, bar à croissants

Le camion de Fous Croissants, qui fait les «meilleurs croissants» de Montréal.

Spécialité: Les croissants, évidemment!

Plus: Les excellents croissants, les mêmes que ceux en boutique, et un bon choix de cafés. L'un des rares camions de rue offrant des options déjeuners.

Moins: Le croissant méditerranéen avec tomates rôties à l'air et ricotta manquait de substance et son goût était un peu fade. Un ingrédient supplémentaire aurait peut-être aidé? Portion un peu mince pour le lunch si la faim nous tenaille. On aimerait davantage de choix de pâtisseries (un sablé érable noisette seulement).

Maniabilité: Bien. Le croissant peut se manger en marchant et la salade d'accompagnement vient dans un petit verre en plastique avec couvercle.

Prix: 13$ pour un croissant, une salade et un latte. Rapport qualité-prix moyen.

- Iris Gagnon-Paradis

cuisinederue.org

Quand le soleil se montre le bout du nez, les... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 10.0

Agrandir

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Chauds Dogs

Un ancien camion Purolator transformé en cantine à chiens chauds.

Spécialité: Des hot-dogs maison servis avec des garnitures surprenantes.

Plus: Quand on a envie d'un bon «roteux», ceux des Chauds Dogs sont durs à battre. Les garnitures sont toujours un peu champ gauche: «peau de poulet et fromage pimiento», macaroni au fromage avec Spam, «soupe à l'oignon» (oignons caramélisés, croûtons, fromage) et «vrai» chili mexicain (sans tomates ni haricots).

Moins: Pas l'option la plus «digeste», disons!

Maniabilité: Relative. C'est sûr que la «bête» a plus de gueule lorsqu'on lui pique une géante et sculpturale peau de poulet. Mais on voudra l'émietter un peu pour manger. Heureusement, les ustensiles sont fournis.

Prix: Parfait. Un hot-dog et un accompagnement (frites, ou salade quand les légumes frais du Québec seront sortis) pour 10-12$.

- Ève Dumas

chauddogs.com

Quand le soleil se montre le bout du... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 11.0

Agrandir

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Gaufrabec

Camion à gaufres

Spécialité: Gaufres belges de style liégeois, sucrées et sucrées-salées

Plus: On a particulièrement aimé la gaufre aux framboises. Les petites baies acidulées équilibraient la pâtisserie autrement un peu sucrée. En version sucré-salé, on offrait deux options le jour de notre passage. La gaufre au fromage cheddar n'était pas mauvaise du tout. Celle au smoked meat a suscité des réactions variées, allant du «beurk» au «ça marche» !

Moins: En accompagnement, on aimerait avoir du thé et du café de meilleure qualité.

Maniabilité: Excellente, mais mieux vaut manger sa gaufre chaude sur-le-champ, sinon, le sac en papier collera.

Prix: Correct, soit environ 4$ par gaufre.

- Ève Dumas

www.gaufrabec.ca




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer