Guide de la beauté antistress

Alors que le tourbillon de la rentrée bat son plein, notre niveau de stress... (PHOTO MASTERFILE)

Agrandir

PHOTO MASTERFILE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Joanie Pietracupa

Collaboration spéciale

La Presse

Alors que le tourbillon de la rentrée bat son plein, notre niveau de stress monte en flèche. Au menu : sueurs froides, mains moites et coeur qui bat la chamade, mais aussi teint froissé, boutons inopinés et cuir chevelu qui démange. Pourquoi de telles réactions ? Enquête.

Alors que le tourbillon de la rentrée bat son plein, notre... (PHOTO MASTERFILE) - image 2.0

Agrandir

PHOTO MASTERFILE

S.O.S. stress !

Les cosmétiques antistress ont la cote. Lancôme, Chanel, Aveeno, Aveda, Kérastase, Avène et La Roche-Posay, pour ne nommer que quelques marques beauté réputées, ont tous récemment plongé tête première dans ce marché. 

Il faut dire que les études sur le sujet pullulent et s'entendent pour énoncer les mêmes faits vendeurs : le stress est une bonne chose à petite dose, mais il devient vite néfaste lorsqu'il est chronique, constant ou important. Pourquoi ? Dans le premier cas, il libère juste assez d'hormones, dont le cortisol (l'hormone du stress), dans le corps pour faire grimper notre énergie en flèche et ainsi permettre à notre organisme de réagir à des « agressions » potentielles (rhumes et grippes, accidents, dangers imminents, etc.). Dans le deuxième cas, toutefois, il diffuse une très haute dose de cortisol dans le sang et dans les organes, dont la peau, ce qui perturbe l'équilibre des cellules et entraîne, entre autres, l'inflammation et l'irritation de l'épiderme, l'assèchement et la démangeaison du cuir chevelu, une poussée de rosacée, de psoriasis ou d'hyperpigmentation, et le vieillissement cutané prématuré. 

« Les périodes de stress intenses ou prolongées épuisent le corps tout entier et occasionnent de nombreux problèmes physiologiques ou cutanés, comme l'hypersensibilisation de la peau, la prise ou la perte de poids, l'insomnie, les trous de mémoire et l'anxiété, confirme Annet King, directrice de la formation globale pour Dermalogica et pour l'International Dermal Institute. Et ce qu'on a malheureusement tendance à s'injecter, comme remèdes, c'est de la caféine et du sucre à volonté. Oui, ça nous donne un léger boost d'énergie, mais c'est une solution vide et momentanée. Il existe plusieurs autres moyens beaucoup plus sains et efficaces de faire la guerre au stress, au quotidien. » Les voici, déclinés en quatre grandes catégories.

Alors que le tourbillon de la rentrée bat son plein, notre... (PHOTO MASTERFILE) - image 3.0

Agrandir

PHOTO MASTERFILE

Éviter la fluctuation du poids

Voilà trois conseils pour enfin arrêter de jouer au yoyo avec nos kilos. 

Adopter une saine alimentation

Trop souvent, les personnes souffrant de stress négligent de bien s'alimenter ou sautent carrément un (ou des) repas. Le résultat ? Elles prennent ou perdent du poids subitement et développent des troubles de digestion comme des ballonnements, des gaz et le syndrome du côlon irritable. Pourtant, lorsqu'il est bien nourri, le système digestif peut se révéler un bon allié dans des périodes de stress intenses. En effet, il a le pouvoir de donner énergie et vitalité au corps tout entier et d'ainsi nous aider à lutter contre l'anxiété. 

La solution ? Engloutir des aliments riches en protéines (yogourt grec, avocat, thon, fromages allégés, etc.) ainsi qu'en vitamine D et en oméga-3 (saumon et truite sauvages, huile de foie de morue, oeufs, noix et graines), et boire deux litres d'eau par jour. 

Être actif au quotidien

Bouger 20 à 30 minutes tous les jours, c'est tout ce que ça prend pour stimuler notre organisme, entretenir notre forme et diminuer notre stress. Et pas besoin de courir un marathon : une simple marche, un tour de vélo ou le fait de grimper plusieurs escaliers plutôt que de prendre l'ascenseur suffisent. 

Prendre du temps pour soi

« Il est important de s'accorder un peu de temps tous les matins ou tous les soirs pour faire le point sur sa journée et sur ses pensées », suggère Annet King. Ses recommandations : se mettre à la méditation et essayer d'être parfaitement conscients de ce qui se passe en nous et autour de nous, de façon à être sensibilisés aux causes de notre stress et ensuite pouvoir les éradiquer - ou du moins, y travailler. Sinon, impossible de s'en remettre ni de guérir nos petits « bobos ».

Calmer l'épiderme et les nerfs

« Aucune méthode, soin ni procédé n'est plus rapide et efficace pour diminuer le niveau de stress que l'aromathérapie », dit l'experte en soins de la peau Annet King. Quelques bonnes idées de nouveaux rituels.

1. Au lieu de s'en tenir à notre sacro-sainte douche vitesse grand V, chaque matin, on se fait couler un bain chaud un soir sur deux, avant le coucher. Pour s'assurer de bien relaxer, on verse une petite quantité d'huiles ou de sels de bain calmants dans l'eau, on tamise les lumières puis on hume l'air en prenant de grandes respirations, les yeux fermés. 

2. Matin ou soir, quand vient le temps d'hydrater notre épiderme, on en profite pour masser longuement (au moins cinq minutes) notre peau avec une huile ou une crème « relipidante » et apaisante. Le but ? Réduire le stress au maximum. La technique ? Faire de fortes pressions surtout avec les pouces, sur les méridiens et les points d'énergie situés dans les muscles, selon la méthode de massage japonaise nommée « shiatsu ». 

3. La fameuse migraine de fin d'après-midi, alors que le stress accumulé pendant la journée est à son paroxysme, nous prend toujours par surprise ? Il suffit de masser une goutte d'élixir composé d'huiles essentielles relaxantes sur nos tempes, tout doucement.

Magasinage express

-Bain aux plantes Relax de Clarins (33 $ aux comptoirs Clarins et à clarins.ca). 

-Lotion hydratante apaise-stress d'Aveeno (15,99 $ dans les pharmacies). 

-Gel douche Komyo de Dans un Jardin (15,95 $ à dansunjardin.com). 

-Sels de bain relaxants Aromachologie de L'Occitane (24 $ dans les boutiques L'Occitane). 

-Roller aux 12 huiles essentielles 100 % pures et naturelles Stress de Puressentiel (9,99 $ dans les pharmacies).

Vaincre les troubles cutanés

Il existe une tonne de problèmes de la peau du visage directement liés au stress : les rougeurs, les irritations, la déshydratation, les comédons, les cernes, le vieillissement prématuré (rides et ridules, relâchement, teint terne) et les maladies pathologiques comme l'acné, la rosacée, l'eczéma et le psoriasis. Astuces pour s'en débarrasser.

Peaux enflammées

« Trop de cortisol relâché dans le corps humain égale une hypersensibilité de l'épiderme et donc une peau qui tiraille, chauffe, gratte ou pèle », explique Annet King. Pour y remédier, on investit dans des soins quotidiens (nettoyant, crème hydratante, crème contour des yeux et baume pour les lèvres) calmants et on évite de s'exfolier trop souvent (une fois par semaine suffit amplement). 

Boutons inopinés

Un dérèglement de l'équilibre cellulaire résulte souvent en une surproduction de sébum, ce qui cause l'apparition surprise de petits boutons et de comédons. Pour les éliminer rapido presto, on s'assure de bien désinfecter la peau avec une lotion tonique à l'acide salicylique après chaque nettoyage, d'éliminer les débris avec une crème gommante douce deux fois par semaine et de s'hydrater matin et soir avec un émollient désaltérant mais non gras. 

Rides prématurées

Depuis des années, les laboratoires beauté sont obnubilés par les rides et ridules de vieillissement prématuré causées par la cigarette, les rayons UV et les sources extérieures (pollution, temps froid, etc.). Mais qu'en est-il du stress ? Qu'on se le tienne pour dit, oui, il assèche aussi grandement l'épiderme, ce qui entraîne l'apparition de petites pattes d'oie de déshydratation autour des yeux et de la bouche. 

Cernes creusés

C'est connu : moins on dort (les médecins s'entendent pour dire qu'on devrait dormir de 7 à 10 heures par nuit), plus on a les traits tirés. C'est ainsi qu'apparaissent les teints fatigués et les cernes creusés tant redoutés.

Magasinage express

-Masque apaisant hydratant d'Avène (35 $ dans les pharmacies). 

-Sérum-en-masque de nuit hydratant antistress Hydra Zen Masque de Lancôme (80 $ aux comptoirs Lancôme). 

-Crème peau sensible La Solution 10 de Chanel (106 $ aux comptoirs Chanel). 

-Sérum concentré Ultracalming de Dermalogica (74 $ dans les spas et boutiques Dermalogica). 

-Contour des yeux apaisant Rheacalm d'A-derma (22 $ dans les pharmacies). 

-Huile lavante relipidante anti-irritations Lipikar de La Roche-Posay (19 $ dans les pharmacies). 

-Mousse nettoyante matifiante peaux à imperfections et sensibles Normaderm de Vichy (19,95 $ dans les pharmacies).

Apaiser le cuir chevelu irrité

Comme c'est le cas pour l'épiderme du corps entier, le cuir chevelu est bouleversé par le stress et son chamboulement des fonctions de la barrière épidermique et du renouvellement cellulaire. Irritée, la flore présente dans le fond de la tête se développe alors en excès et conduit à une infection fongique, source de pellicules sèches ou grasses. Trucs pour tout régler.

1. Bye-bye mousse densifiante et fer à friser appliqués au ras des cheveux ! On stoppe l'usage répétitif de produits capillaires et d'outils chauffants trop près de la racine des cheveux. Pourquoi ? Ils sensibilisent et irritent encore davantage - et inutilement - les cuirs chevelus stressés. 

2. Une à deux fois par semaine (moins fréquemment si on a la peau grasse, plus souvent si elle est plutôt mixte ou sèche), on masse quelques gouttes de fluide concentré en huiles essentielles apaisantes - lavande, orange, marjolaine, thym, origan - sur le fond de notre tête. En prime, ces huiles riches en agents anti-inflammatoires et en actifs calmants assainissent l'épiderme et stimulent la pousse des cheveux. 

3. Un stress marquant ou choquant (la perte d'un emploi ou d'un être cher) suffit souvent pour dérégler le système nerveux et causer une chute de cheveux. Pour contre-attaquer, on adopte donc un shampooing antipellicules, anti-chute et anti-démangeaisons, qui a pour buts de rééquilibrer la flore du cuir chevelu, de stimuler la (re)pousse des cheveux et de fortifier la fibre capillaire.

Magasinage express

-Élixir végétal stimulant du cuir chevelu Phytopolléine de Phyto Paris (50 $ dans les pharmacies et chez Sephora). 

-Sérum apaisant fraîcheur sans rinçage Astera de René Furterer (35 $ dans les salons et chez Ogilvy).

-Huile aromatique apaisante pour le corps, le bain et le cuir chevelu Stress-Fix d'Aveda (40 $ dans les salons Aveda). 

-Shampooing énergisant complément anti-chute Bain Stimuliste GL Spécifique de Kérastase (41 $ dans les salons).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer