Des produits de beauté d'ici: Dermolab Pharma

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On parle souvent de la mode québécoise et de l'importance d'encourager celle d'ici. Mais qu'en est-il des entreprises qui conçoivent et fabriquent des produits de beauté ici, au Québec? Car oui, il y en a! Au cours de l'été, notre équipe a eu accès à des usines et à des laboratoires où sont produits les petits pots d'ici et d'ailleurs. Un périple en cinq étapes qui débute à Sainte-Julie, au laboratoire de Dermolab Pharma.

Visite d'usine

À Sainte-Julie se trouvent les installations de DermoLab Pharma, une immense usine qui crée et fabrique des produits cosmétiques.Racheté en 2006 par Jean Colas et Robert Boisvert, qui détiennent aussi la marque Lotus Aroma, Dermolab Pharma est un «laboratoire à façon», c'est-à-dire qu'il fabrique des produits cosmétiques pour d'autres sociétés. La Presse a eu un accès privilégié à ses installations.

Dermolab Pharma

Fondée en: 1985

Spécialisation: Produits liquides et semi-liquides en cosmétique, pharmaceutique et santé naturelle

Nombre d'employés: 70

Nombre de clients: Une cinquantaine au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie

Les petits pots, façon Québec

Bienvenue dans l'univers de la fabrication des produits cosmétiques à la québécoise. Cette industrie méconnue est pourtant bien implantée et prospère au Québec.

On y crée et fabrique des produits pour des marques d'ici, mais aussi d'ailleurs. Ses atouts: des laboratoires reconnus pour leur expertise et des normes serrées qui garantissent un produit de qualité.

Bien naïvement, en commençant sa recherche, la journaliste croyait que chaque entreprise qui fabrique ses produits au Québec le fait dans ses propres infrastructures. Cette perception est assez loin de la réalité: un peu à l'image des grandes usines de vêtements, l'industrie des cosmétiques recourt largement à ce qu'on appelle les «laboratoires à façon».

Selon leurs installations, infrastructures et expertises, ces «façonniers» se spécialisent tantôt dans les produits pour le corps - crèmes, lotions, gels -, tantôt dans le maquillage.

Dermolab Pharma, à Sainte-Julie, est un de ces laboratoires. Cette immense usine crée et fabrique des produits cosmétiques, mais aussi pharmaceutiques.

«IDC fait du cosméceutique, une contraction entre cosmétique et pharmaceutique. Nos produits sont donc créés selon une démarche pharmaceutique, explique le Dr Éric Dupont, créateur d'IDC. Des laboratoires qui ont l'expertise pour fabriquer des produits complexes comme les nôtres, il y en a très peu au Québec. Au fil des années, DermoLab Pharma a acquis une grande expertise en travaillant notamment avec nos formulations. Et c'est important que cette expertise reste au Québec!»

Un savoir-faire reconnu

Cette expertise commence d'ailleurs à être reconnue au-delà de nos frontières. Le label «fabriqué au Canada» est un gage de qualité qui attire des entreprises de l'extérieur, qui profitent de normes de contrôle élevées.

Au Québec, les façonniers ne sont pas légion, car ce domaine exige énormément d'investissements, pour les infrastructures et les équipements, bien entendu, mais aussi pour s'assurer du respect de normes, de plus en plus strictes.

«Ce n'est pas une industrie où il y a de nouvelles implantations, c'est vrai. Mais il y a des entreprises qui se consolident et continuent de grandir, comme la nôtre», constate Robert Boisvert, président de Dermolab Pharma et de Lotus Aroma.

Parmi elles, Color Group, dont le siège social est à Toronto. Dans son usine de Sherbrooke, une cinquantaine d'employés développe, fabrique et assemble des cosmétiques de couleur en moyen et haut de gamme: brillants et rouges à lèvres, fards à paupières, poudres, sels de bain, etc. En misant notamment sur ses exportations (dans quelque 40 pays), l'entreprise a triplé son chiffre d'affaires depuis 2011.

«Nous investissons beaucoup en recherche et développement. Nous développons toutes les formules, les couleurs, les textures dans notre laboratoire. Chaque formule est unique et faite en collaboration avec nos clients», précise Alexandre Nault, directeur des opérations.

Un «trésor caché» de la région, peu connu de la population, mais qui commence à se faire un nom dans l'industrie internationale. Parmi les clients de Color Group se trouve la marque québécoise Jouviance, ainsi que des entreprises basées au Canada, aux États-Unis, en Italie et en Suède.

«Le label "made in Canada" a de plus en plus de valeur; c'est un symbole de qualité pour les entreprises étrangères grâce aux normes de Santé Canada. Et ça permet de faire travailler des gens ici!», ajoute M. Nault.

Innovation et efficacité

Si l'industrie québécoise de fabrication de cosmétiques est constituée de quelques acteurs importants, certaines entreprises font le choix d'investir dans leurs propres installations. Un des exemples probants au Québec est Marcelle, qui conçoit et fabrique la majorité de ses produits dans son usine à Lachine.

«Nous avons toujours été un fabricant; c'est au coeur de notre mission. Avec l'évolution de l'entreprise, nous avons choisi de nous concentrer sur les crèmes et les liquides, puisque nous avons une expertise technique et que nous sommes capables d'innover. Et l'innovation, c'est le nerf de cette industrie!», rappelle Luc Simard, vice-président aux opérations.

Peu importe le modèle d'affaires choisi, fabriquer au Québec comporterait plusieurs avantages pour les entreprises. Et l'idée communément acceptée selon laquelle il coûte moins cher de fabriquer en Chine ne tient pas la route dans cette industrie.

«Le Québec a une belle notoriété en cosmétique. Il y a quelques laboratoires à façon, comme nous, qui ont chacun leur créneau et leur expertise.»

Robert Boisvert, président, Dermolab Pharma

«Un des avantages de fabriquer ici, c'est qu'on peut développer des produits plus efficaces et abordables, affirme Geneviève Clermont, directrice de recherche et développement pour Marcelle qui évolue dans l'industrie depuis 20 ans. Ce n'est plus vrai aujourd'hui que fabriquer en Chine coûte moins cher; les prix, au final, sont plus élevés et on n'est pas capable de mettre autant d'actifs dans les produits. Fabriquer ici nous permet aussi de cibler la peau des Canadiennes. C'est ce qui fait notre force: on peut s'adapter à ce que nos clientes recherchent.»

Lotus Aroma Iris

Fondé en: 1991Principe fondateur: Des produits de beauté naturels issus de l'aromathérapie

Description: Acquis en 2006 par Dermolab Pharma, Lotus Aroma crée ses produits selon des méthodes artisanales traditionnelles, entre autres inspirées de la médecine ayurvédique indienne. La marque se présente comme écoresponsable, naturelle et écologique, avec un grand pourcentage d'ingrédients biologiques, des actifs d'origine végétale à 100% et des formules naturelles à plus de 99%.

Produit phare: Les huiles essentielles

Conception: Depuis 2006, tous les produits sont conçus dans les laboratoires de recherche et développement de Dermolab Pharma.

Fabrication: Tous les produits sont fabriqués chez Dermolab Pharma.

IDC

Fondé en: 2008

Principe fondateur: Une approche pharmaceutique centrée sur la recherche et les résultats pour créer des produits dermocosmétiques antiâge haut de gamme.

Description: IDC (Immanence Intégrale Dermo Correction) est une marque québécoise proposant des produits antiâge autant pour les femmes que pour les hommes. L'entreprise se distingue en développant ses propres brevets, une rareté dans l'industrie, et en intégrant une haute concentration d'ingrédients cosmétiques dans ses produits, toujours indiquée sur l'emballage.

Produit phare: Le soin pour le visage antiâge Regen Express

Conception: Les formules sont développées par le Dr Éric Dupont, cofondateur de l'entreprise, en collaboration avec une équipe de chercheurs internationaux, dont ceux de Dermolab Pharma.

Fabrication: La plupart des produits sont fabriqués à DermoLab Pharma. Seule la gamme de produits solaires est fabriquée aux États-Unis.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Des produits de beauté d'ici: Marcelle

    Beauté

    Des produits de beauté d'ici: Marcelle

    L'équipe de Pause a eu accès à des laboratoires et des usines où sont produits les petits pots québécois. Cette semaine: le Groupe Marcelle, qui... »

  • Beauté à la québécoise: Color Group

    Beauté

    Beauté à la québécoise: Color Group

    La Presse a eu accès à des laboratoires et usines où sont produits les petits pots québécois. Cette semaine: une visite chez Color Group, à... »

  • Beauté à la québécoise: visite chez Marcelle

    Beauté

    Beauté à la québécoise: visite chez Marcelle

    La Presse a eu accès à des laboratoires et des usines où sont produits les petits pots québécois. Cette semaine: le Groupe Marcelle, qui... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer