Peut-on réellement se blanchir les dents soi-même?

Question dents, la mode est à peu près toujours au blanc. Pour atteindre ce... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Antoine Hasbroucq
La Presse

Question dents, la mode est à peu près toujours au blanc. Pour atteindre ce Graal du sourire immaculé, de nombreuses techniques existent. Mais sont-elles toutes efficaces? La dentiste Cyndie Dubé-Bary fait le point.

Il suffit de rentrer dans n'importe quelle pharmacie pour s'en assurer: la promesse des dents blanches est un marché lucratif. De la gomme à mâcher «Superwhite» aux accessoires bien plus élaborés, la gamme de produits offrant la même promesse ne cesse de s'étendre.Le dernier en date est à la fois un bijou d'électronique et un objet à fort pouvoir d'attraction pour le mâle soucieux de sa santé buccodentaire. Philips vient en effet de sortir la brosse à dents Sonicare Diamondclean, dans une version noire mate en série limitée. La recharge de l'objet se fait en le déposant tout simplement dans un verre prévu à cet effet et la trousse de transport se connecte à une prise USB pour ne pas tomber à court de batteries en voyage. Parmi les cinq modes de brossage, la brosse à dents affiche l'option blanchiment et promet d'éliminer «jusqu'à 7 fois plus de plaque qu'une brosse à dents manuelle et un blanchiment des dents deux fois plus performant».

Un argumentaire de vente que nuance la dentiste. «Sur cette question, il faut vraiment faire la distinction entre le blanchissement de surface, qui consiste à atténuer ou enlever les tâches sur les dents aux moyens d'agents abrasifs contenus, par exemple, dans les gommes ou les dentifrices, et les produits de blanchiment qui vont modifier la couleur de la dent pour la rendre plus blanche, contenant quant à eux du peroxyde.»

Ce second type de produit est également vendu en pharmacie, sous forme de bandelettes autocollantes ou de gouttière dans lequel on vient déposer du gel. «Ces méthodes peuvent se montrer efficaces, poursuit la Dre Dubé-Bary, mais pour ce type de produits, je recommande fortement de voir un dentiste dans un premier temps. Lui seul peut établir un diagnostic personnalisé et proposer des alternatives en cabinet qui seront sans doute bien plus efficaces.» 

En faisant préalablement un bilan avec son dentiste et en ayant des attentes raisonnables, on peut donc tester ces produits. Mais, pour garder un sourire immaculé, le premier réflexe est avant tout de respecter ces quelques conseils de la spécialiste: «On brosse deux à trois fois par jour, on évite autant que possible le tabac et on modère le vin rouge, le café, les aliments comme les bleuets ou les épices très pigmentés. »

Pour plus d'information, découvrez le microsite maboucheensanté.com




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer