Pelures d'automne

Manteau drapé en laine mélangée avec ceinture et...

Agrandir

Manteau drapé en laine mélangée avec ceinture et poches, Reitmans, 125,93 $

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La température commence à baisser, mais avant de sortir les gros anoraks d'hiver, un manteau de mi-saison s'impose. L'automne, c'est aussi le moment de s'envelopper dans nos pulls doux et confortables. Cette année, pulls et manteaux se portent de manière ample. Voici les tendances décryptées par la styliste Louise Labrecque.

Le manteau de laine

Le manteau de laine est un incontournable, il se porte avec tout et il est toujours d'un grand chic. «On oublie l'importance de ce manteau de laine mi-saison qui est très élégant. C'est vraiment une belle pièce de caractère qu'on achète et qui nous donne du style instantanément. C'est un "wow!" assuré», estime la styliste Louise Labrecque. Elle ajoute que le manteau de laine peut aussi se porter à l'intérieur lors d'un 5 à 7. «Si on a simplement un t-shirt ou un chemisier en dessous, on peut garder le manteau pendant la soirée.»

Cette année, le manteau de laine se porte de façon très ample. «Il a résolument un style très masculin avec des épaules très amples. On voit aussi des modèles ceinturés avec un effet peignoir, très cocooning, ou l'allure d'un trench revisité.»

Les couleurs sont nombreuses: camel, bleu marine, gris clair, rouge, prune ou encore à carreaux. Où se le procurer? «Il y en a dans de nombreuses boutiques, à tous les prix: Aritzia, Le Château, Simons, La Baie d'Hudson, Tristan, Zara, Mackage et chez les créateurs québécois du Cabinet Éphémère du Centre Rockland.»

Manteau Fritz Babaton de fausse fourrure végétalienne très... (Photo fournie par Aritzia) - image 2.0

Agrandir

Manteau Fritz Babaton de fausse fourrure végétalienne très soyeuse et douillette. Aussi offert en bleu et noir, Aritzia, 275 $.

Photo fournie par Aritzia

La fausse fourrure et les classiques

Les manteaux en fausse fourrure sont très populaires cet automne. «Ce type de manteau se porte assez court. Pour faire un effet, on ose porter la fausse fourrure colorée et ainsi, on ne passera pas inaperçue!»

La veste en cuir reste un classique, tout comme les petites doudounes matelassées légères de mi-saison, toujours très pratiques. «On peut transformer son manteau d'automne en manteau d'hiver en jouant avec les superpositions. On met un manteau matelassé de style petite doudoune en dessous d'un manteau de laine et de cette façon, il sera plus chaud. On peut aussi ajouter un grand foulard comme un châle sur le manteau de laine qui va actualiser le manteau de l'an dernier», conseille Louise Labrecque.

Chandail Jeter, Wilfred Free, maille torsadée en mélange... (Photo fournie par Aritzia) - image 3.0

Agrandir

Chandail Jeter, Wilfred Free, maille torsadée en mélange d'alpaga doux, Aritzia, 165 $.

Photo fournie par Aritzia

Les pulls: très larges ou très courts

«Ils ne sont pas larges, ils sont immenses! Les pulls se portent vraiment de manière XXL! Extra-large ! Ils font office de tunique ou de robe », explique Louise Labrecque. «On voit de grands pulls en grosse maille colorée, tricotée très large, les manches sont amples tout comme le col, on les porte de manière très enveloppante», indique  la styliste.

«À l'opposé, il y a aussi des pulls très courts qu'on va porter avec les pantalons taille haute ou des pantalons larges. Le pull s'adapte ainsi à la mode des tailles hautes.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer