• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > Fashion Week: géométrie, couleurs et gaieté pour Tory Burch 

Fashion Week: géométrie, couleurs et gaieté pour Tory Burch

La créatrice américaine Tory Burch a voulu offrir... (PHOTO AFP)

Agrandir

La créatrice américaine Tory Burch a voulu offrir de la gaieté pour sa collection printemps/été 2018 présentée vendredi à New York avec moult formes géométriques et couleurs.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

À contretemps d'une époque tourmentée, la créatrice américaine Tory Burch a voulu offrir de la gaieté pour sa collection printemps/été 2018 présentée vendredi à New York avec moult formes géométriques et couleurs.

Le cadre champêtre offert par les jardins du musée du design Cooper Hewitt, où s'est tenu le défilé, donnait le ton de cette cuvée pleine d'enthousiasme et de fraîcheur.

«Nous en avons besoin», a expliqué Tory Burch à l'AFP après le défilé, convenant que l'époque n'était «pas optimiste».

«Je dois compartimenter», dit-elle, «parce que je me soucie beaucoup de ce qui se passe dans notre pays, mais je dois aussi trouver de la joie dans notre vie.»

Elle voulait ainsi une collection qui dégage de «la joie et du bonheur», «sans ignorer la tristesse de ce qui arrive» en ce moment aux États-Unis, avec la volonté de «rassembler».

Son inspiration, cette saison, Tory Burch l'a trouvée dans l'oeuvre du designer d'intérieur David Hicks (1929-1998), qui a marqué, à partir des années 60, par son goût pour les formes géométriques et les couleurs, en rupture avec la neutralité de la plupart des intérieurs de l'époque.

«Je voulais y ajouter une touche moderne, être inspirée mais le faire à notre façon», a-t-elle confié.

La designer originaire de Pennsylvanie a opté pour une série d'imprimés, reprenant le plus souvent des formes géométriques, symétriques ou non, et distillant des touches de couleurs, parfois vives.

La créatrice voulait offrir aux femmes la possibilité d'«expérimenter» la couleur, pour «ne pas toujours porter du noir».

Outre les formes de David Hicks, la créatrice a aussi emprunté au monde oriental, avec des motifs en arrondis, une robe de type djellaba et des mules façon babouches.

Pour les matières, Tory Burch a voulu de la légèreté, avec beaucoup de coton et de soie.

Le tout agrémenté de quelques accessoires qui contribuent à cette allure audacieuse et sophistiquée, comme un collier avec des plaques de métal scintillantes.

«Les femmes ont beaucoup de possibilités» en matière de mode, constate Tory Burch, «mais j'en reviens toujours à la retenue, faire mieux avec moins, la simplicité».

Pour la couturière, femme d'affaires volontariste devenue une référence du prêt-à-porter américain, il s'agit d'«avoir l'air chic mais sans exagération».




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer