• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > Tom Ford ouvre la Fashion Week avec un défilé très glam 

Tom Ford ouvre la Fashion Week avec un défilé très glam

Le mannequin star Gigi Hadid arborait une robe... (PHOTO AFP)

Agrandir

Le mannequin star Gigi Hadid arborait une robe crayon égayée de savants effets plissés et de manches scintillantes.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le designer américain Tom Ford a ouvert mercredi la semaine de la mode de New York avec un défilé hommage aux années 90, avec épaulettes, paillettes et mini-jupes, devant un parterre de stars.

Marquée par quelques départs, notamment ceux de Tommy Hilfiger, Altuzarra, Rodarte ou Thom Browne, la Fashion Week de New York avait bien besoin de la présence de Tom Ford.

Après Londres, puis Los Angeles, le couturier texan a choisi de défiler à New York pour les saisons à venir.

Sur son seul nom s'est pressée mercredi à l'Armory, un ancien bâtiment militaire, une foule de vedettes, notamment l'actrice Julianne Moore, Kim Kardashian, la chanteuse Chaka Khan ou le basketteur Russell Westbrook.

Le designer leur a offert une collection très inspirée des années 90, celles qui ont vu son avènement chez Gucci, sous les yeux de deux anciens mannequins emblématiques de cette époque, Cindy Crawford et Helena Christensen.

Tout en se disant résolument tourné vers l'avenir, il a expliqué au site The Business of Fashion vouloir s'inscrire dans un «revival» années 90 qu'il a observé autour de lui.

À l'arrivée, des vêtements qui, souvent, prennent la lumière, par un effet moiré ou des paillettes, et d'autres qui attirent l'oeil par leurs couleurs vives.

Les coupes, elles, proposent une silhouette affirmée, avec de nombreuses épaulettes, des vestes cintrées, des robes et des jupes très courtes ainsi que des talons vertigineux.

Les mannequins star Gigi Hadid et Kendall Jenner ont elles notamment arboré des robes crayons égayées de savants effets plissés et de manches scintillantes.

Tom Ford s'est aussi amusé avec les matières, du cuir au jean, dont il a notamment fait un soutien-gorge.

Ce premier événement majeur de la Fashion Week de New York s'est conclu sur une fête, dans l'esprit des grands shows de ces dernières années, avec musique, danse et hamburgers servis par des jeunes gens torse-nu en mini-short.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer