• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > La directrice artistique Bouchra Jarrar quitte Lanvin 

La directrice artistique Bouchra Jarrar quitte Lanvin

Bouchra Jarrar a quitté la légendaire maison Lanvin.... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Bouchra Jarrar a quitté la légendaire maison Lanvin. Elle avait été nommée directrice artistique des collections femme de la maison en mars 2016.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Laure Mondesert
Agence France-Presse
PARIS

Moins de deux ans après la tumultueuse éviction d'Alber Elbaz, la légendaire maison Lanvin, en proie à des difficultés financières, se retrouve à nouveau sans créateur pour ses collections féminines, avec le départ jeudi de la directrice artistique Bouchra Jarrar.

«La maison Lanvin et Bouchra Jarrar ont décidé d'un commun accord de mettre un terme à leur collaboration. Cette décision est effective ce jour», a annoncé la griffe dans un communiqué diffusé en fin d'après-midi, sans préciser les raisons de cette décision.

La créatrice de 46 ans, qui a reçu fin juin les insignes d'officier de l'ordre des Arts et des Lettres, avait été nommée directrice artistique des collections femme de la maison en mars 2016 pour succéder à Alber Elbaz.

Elle a présenté deux collections pour Lanvin, la plus ancienne maison de couture parisienne encore en activité, dont l'actionnaire principale est la femme d'affaires chinoise Shaw-Lan Wang.

La maison, fondée par Jeanne Lanvin en 1889, avait déjà été secouée par des remous internes après le départ en octobre 2015 du créateur israélien, qui était en poste depuis 14 ans.

Le Comité d'entreprise avait alors déclenché un droit d'alerte pour réclamer des explications à la direction notamment sur la situation économique de l'entreprise, confrontée à des résultats en baisse.

La situation ne s'est pas redressée sous la direction artistique de Bouchra Jarrar, dont les collections à la sobre élégance, mariant masculin et féminin, ont pourtant été saluées par la presse.

«Besoin de soutien»

La maison a, selon des chiffres cités dans les médias, accusé en 2016 une perte de 18,3 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 162 millions d'euros, en baisse de 23%.

Dans une entrevue en mars au South China Morning Post, la créatrice avait souligné qu'elle avait besoin du soutien des dirigeants de la maison pour la relancer.

«Je veux apporter mon expertise, ma créativité, mon savoir-faire technique et mon pragmatisme» à la griffe, disait-elle. «Mais j'ai besoin du soutien de toute la maison. Toute seule, c'est impossible.»

Lanvin était redevenue rentable pour la première fois depuis 35 ans en 2007. Mais le chiffre d'affaires du groupe Jeanne Lanvin (hors parfums, ces activités ayant été cédées en 2007) était passé de 186 millions d'euros en 2013 à 168 millions en 2014, selon les comptes de l'entreprise déposés au greffe et consultés par l'AFP.

Pour se consacrer à Lanvin, Bouchra Jarrar avait arrêté sa propre griffe. Elle avait lancé sa maison de couture en janvier 2010, et était devenue membre permanent de la haute couture en décembre 2013.

Elle a été directrice du studio Balenciaga, auprès de Nicolas Ghesquière, puis avait rejoint la maison Christian Lacroix. Née à Cannes dans une famille d'origine marocaine, elle est diplômée de l'école Duperré à Paris.

Le magazine Challenges rapportait mardi que les deux actionnaires de Lanvin, Shaw-Lan Wang et l'homme d'affaires Ralph Bartel, «vont recapitaliser la maison de couture à hauteur de plusieurs dizaines de millions d'euros, afin d'effacer le déficit du précédent exercice et de relancer la marque».

La direction artistique des collections homme est assurée depuis onze ans par le Néerlandais Lucas Ossendrijver.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer