Chic, la combinaison

Sophie Grégoire porte une création du designer canadien... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Sophie Grégoire porte une création du designer canadien Lucien Matis.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Toujours chic, Sophie Grégoire a encore une fois impressionné lors du voyage officiel du premier ministre en Chine avec sa combinaison rouge, une création du designer canadien Lucian Matis. Certains auront remarqué qu'elle portait la même combinaison lors de la Fête du Canada à Ottawa! On a aussi vu la première dame à Vancouver lors du défilé de la fierté gaie où elle portait une création d'Aleks Susak. Cette pièce de vêtement fait-elle partie des tendances de l'automne? Toutes les silhouettes peuvent-elles l'adopter?

La combinaison-pantalon était à l'origine la tenue de travail des ouvriers, qu'on appelle le bleu de travail. Les femmes l'ont portée lors de la Seconde Guerre mondiale lorsqu'elles ont dû remplacer à l'usine les hommes qui étaient appelés au combat. Elle est aussi l'uniforme porté par les pilotes de chasse (souvenons-nous de Tom Cruise dans Top Gun), les astronautes, les parachutistes et les garagistes.

Côté mode, Yves Saint Laurent, en 1968, en crée une version très élégante qui devient emblématique, puis la combinaison connaît une ascension fulgurante dans les années 70; on se rappelle les jumpsuits à paillettes portés par les stars du disco. Encore aujourd'hui, des designers affectionnent particulièrement la combinaison-pantalon, notamment Diane von Furstenberg, qui l'a d'ailleurs incluse dans sa collection d'automne.

La combinaison est une pièce incontournable cette saison, en plus d'être un vêtement qu'on remarque. «Elle est devenue un classique, c'est confortable, c'est très facile à porter et c'est bien d'en avoir une dans sa garde-robe», conseille la styliste Ariane Simard. Selon elle, tout le monde peut en porter, mais encore faut-il trouver la bonne coupe, selon sa silhouette. «Il y en a des plus moulantes que d'autres et des plus cintrées, tout dépend de la matière. Pour les femmes un peu plus rondes, on peut choisir une combinaison avec une ceinture pour marquer la taille», estime-t-elle.

«Le fait que le vêtement soit confectionné en une pièce confère à celle qui le porte une silhouette plus élancée, sportive et athlétique, donc plus moderne», souligne Philippe Denis, chargé de cours à l'École supérieure de mode ESG-UQAM.

Et il existe plusieurs modèles selon les occasions. «Pour le soir, il y a des combinaisons plus chic de type smoking qu'on porte avec une chaussure à talon. Celles avec bustier sont davantage pour les femmes ayant une petite poitrine», remarque Ariane Simard.

Mais la combinaison a aussi ses inconvénients. Philippe Denis rappelle que d'un point de vue pratique, quand on la porte, il faut entièrement se déshabiller pour aller à la salle de bains. «Pour cette simple raison, elle ne plaît pas à tout le monde. C'est le commentaire qui revient toujours lorsqu'il est question de la combinaison, on ne peut pas l'ignorer.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer