• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > Fashion Week: nostalgie et fermetures éclair chez Phillip Lim 

Fashion Week: nostalgie et fermetures éclair chez Phillip Lim

Les créations de Phillip Lim.... (PHOTO AFP)

Agrandir

Les créations de Phillip Lim.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Habitué à mélanger classicisme et modernité, le créateur américain Phillip Lim s'est laissé aller à la nostalgie tout en optant pour des coupes, des longueurs et des fermetures éclair qui ancrent dans son époque sa nouvelle collection, présentée lundi à New York.

Dès les premières notes de musique jouées lors du défilé de Phillip Lim, celles de Walkin' After Midnight de la chanteuse country Patsy Cline, le ton était donné.

Le Californien d'origine chinoise avait pris ses distances avec l'ambiance post-moderne qui règne souvent dans les défilés de la Fashion Week de New York, alimentée par une musique conceptuelle.

En concevant sa collection printemps/été 2017, il dit avoir pensé notamment à la scène musicale du Nashville des années 1950 et 60, mais aussi à l'époque victorienne.

«C'est ma réaction à ce qui se passe aujourd'hui», a-t-il expliqué à l'AFP après le défilé, évoquant la frénésie ambiante.

«Je suis attaché au passé, j'ai la nostalgie de l'époque où lorsqu'on se battait, c'était pour une histoire d'amour, (...), lorsqu'on était fâché, on pouvait régler ça à la danse», dit-il.

En puisant dans le passé, Phillip Lim voulait exprimer l'idée de «maintenir une certaine dignité», sans supprimer la sensualité ou le désir.

À l'arrivée, beaucoup est fait pour donner de l'allure à la femme, avec ces petites vestes cintrées ou ces vestes sans manches mais ajustées et très longues.

Un ensemble symbolise bien la synthèse de toutes les influences de Phillip Lim pour la collection, composé d'un haut noir et d'un pantalon carotte noir rayé blanc.

Les épaules du haut sont cousues de morceaux de mouchoir noir qui figurent des pétales, que l'on retrouve le long de la couture du pantalon.

«Je me suis interrogé sur la façon de faire que des vêtements de printemps ne soient pas qu'un simple t-shirt», a expliqué Phillip Lim.

Pour rehausser encore l'allure des modèles, le créateur les a fait défiler, pour beaucoup, avec des chaussures à talons compensés, qui ne perturbaient pas leur marche cependant.

Pour apporter de la modernité, Phillip Lim a proposé plusieurs shorts ou jupes courtes, mais aussi des aérations dans plusieurs pièces, ainsi que des fermetures éclair.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer