• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > Saint Laurent lance des créations ultra-exclusives 

Saint Laurent lance des créations ultra-exclusives

La mannequin Cara Delevingne présente une création d'Hedi... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La mannequin Cara Delevingne présente une création d'Hedi Slimane pour Saint Laurent.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Paris

La maison Saint Laurent, qui a abandonné la haute couture en 2002 à la retraite de son fondateur, a annoncé mardi le lancement de créations de couture ultra-exclusives, portant une griffe d'atelier numérotée et réservées aux personnalités proches de la marque.

Saint Laurent, dont le directeur artistique Hedi Slimane présente ses collections de prêt-à-porter (homme et femme) pendant les Fashion weeks parisiennes, ne prévoit pas pour autant de défiler pendant la semaine de la haute couture, a précisé la maison.

Il s'agit de «pièces qui sont faites au cas par cas, pour des célébrités, des personnalités qui ont des relations avec la maison», a indiqué une porte-parole de la maison. «Ce sont des pièces numérotées, qui auront la griffe «Yves Saint Laurent», comme celles de Monsieur Saint Laurent dans le passé pour les collections de couture, et qui sont enregistrées dans un livre».

Certaines créations de ce type ont déjà été réalisées à l'occasion du festival de Cannes, de la cérémonie des Oscars, ou pour des concerts d'artistes tels que les Daft Punk ou Keith Richards, même si elles n'avaient pas «le sceau» des ateliers de la maison. «C'est une activité qui s'est déjà pas mal développée depuis l'arrivée de Hedi Slimane» en 2012, souligne-t-on.

«C'est quelque chose encore plus limité et plus exclusif» que la haute couture, une appellation juridiquement protégée en France, décernée à un nombre limité de maisons qui défilent deux fois par an à Paris, en janvier et en juillet.

Les ateliers de création et salons de couture de Saint Laurent sont installés rue de l'Université (7e arrondissement de Paris) dans un hôtel particulier, l'Hôtel Sénecterre, qui a été complètement rénové.

La marque, propriété du groupe de luxe Kering, a dévoilé lundi de très bons résultats: ses ventes bondissent de 38,2% au premier semestre, et son bénéfice opérationnel s'affiche en hausse de 47,9%.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer