• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > Mort à 96 ans du couturier espagnol Manuel Pertegaz 

Mort à 96 ans du couturier espagnol Manuel Pertegaz

Le célèbre couturier espagnol Manuel Pertegaz avait habillé entre... (Photo CESAR RANGEL, AFP)

Agrandir

Le célèbre couturier espagnol Manuel Pertegaz avait habillé entre autres des vedettes comme Audrey Hepburn et Ava Gardner.

Photo CESAR RANGEL, AFP

Anna CUENCA
Agence France-Presse
MADRID

Le célèbre couturier espagnol Manuel Pertegaz, dont le nom avait été avancé dans les années 50 pour succéder à Christian Dior, est mort samedi à l'âge de 96 ans à Barcelone.

Il avait habillé entre autres des vedettes comme Audrey Hepburn et Ava Gardner.

«Il est décédé à quatre heures du matin», a indiqué à l'AFP sa secrétaire Belen Caila, précisant qu'il avait été hospitalisé depuis quelques jours dans une clinique de Barcelone pour une pneumonie.

Manuel Pertegaz, connu pour ses modèles sophistiqués, a connu son heure de gloire à l'époque dorée de Hollywood, habillant Audrey Hepburn, Ava Gardner et d'autres personnalités célèbres comme Jacqueline Kennedy ou la princesse Letizia, pour laquelle il a créé en 2004 la robe de son mariage avec l'actuel roi d'Espagne Felipe VI.

Il dessinait lui-même ses modèles de pied en cap. Depuis quelques années, après de nombreuses années de travail intense, il avait arrêté toute activité professionnelle, a précisé sa secrétaire.

Dans un télégramme de condoléances, la Maison royale d'Espagne a souligné «le caractère innovant» et «l'exceptionnelle maîtrise» qui caractérisent l'oeuvre de Manuel Pertegaz.

«Penser à Pertegaz, c'est penser à l'élégance», a déclaré le ministre espagnol de la Culture, José Ignacio Wert. «Un maître s'en est allé, un symbole de l'identité de la haute couture espagnole», a-t-il estimé.

Né en 1918 à Olba, dans l'est de l'Espagne, Manuel Pertegaz a travaillé dès l'âge de 10 ans comme apprenti dans une boutique de tailleur. Il a ouvert sa première maison de couture au début des années 40 à Barcelone et sa première boutique quelques années plus tard à Madrid. Mais la reconnaissance internationale n'est venue qu'en 1953 lors de la présentation de sa collection à New York.

À la mort du grand couturier français Christian Dior en 1957, il a failli lui succéder.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer