Les nouveaux cafés de Montréal

Le café Maesmi sur la rue Masson.... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Le café Maesmi sur la rue Masson.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les cafés indépendants pullulent dans la métropole. Au cours de la dernière année, plusieurs nouveaux établissements ont ouvert leurs portes. Nous en avons visité quelques-uns.

Maesmi

La rue Masson a accueilli beaucoup de nouveaux commerces ces dernières années, mais la plus grande partie des nouveautés se retrouve à l'ouest de Saint-Michel. De l'autre côté du boulevard, à l'angle de la 12e Avenue, le café Maesmi fait figure d'exception. C'est le dernier-né des propriétaires de Saint-Henri micro-torréfacteur et c'est ce café qu'on y sert, mais on propose aussi des viennoiseries faites sur place et de légers repas. C'est un joli endroit où la lumière entre à flots.

On y va pour: jaser, lire le journal, sortir avec son bébé. La faune, le jour de notre passage, était d'un bel éclectisme.

Prix payé pour un latté: 4,25 $

3353, rue Masson

The Standard

Dans la rue Sherbrooke Ouest, le café The Standard passe presque inaperçu avec sa façade noire dépouillée d'enseigne. À l'intérieur, la même esthétique règne : murs noirs agrémentés de subtiles dorures, tables blanches, fauteuils noirs. Dans ce café qui se qualifie de « quatrième vague », on vend du café et des viennoiseries, mais aussi des articles de la marque montréalaise Kilani. Notez l'impressionnante machine, bien mise en valeur par le décor chic signé Jean de Lessard.

On y va pour: lire, jaser, voir le décor et être vu.

Prix payé pour un latté: 4,50 $

5135, rue Sherbrooke Ouest

Baristello & Cie

Voilà un café nouvellement ouvert dans un petit local joliment décoré de la rue Jarry, un peu surélevé par rapport à la rue. S'y sont installés en décembre dernier Piero Ciampoli et son associé Jonathan Geronimo. C'est un café typiquement italien où l'on ne retrouve pas de table, mais plutôt quelques tabourets. De quoi encourager les conversations autour du comptoir derrière lequel officie le barista. « On vient ici pour prendre une pause et non pour être productif », dit le très sympathique Piero.

On y va pour: jaser, rencontrer des gens !

Prix payé pour un latté: 3 $

709B, rue Jarry Est

Parma Café

La pancarte installée à l'extérieur ne laisse planer aucun doute : voici un café italien. On se retrouve ici dans la plus pure tradition de ces établissements, avec un long comptoir, de petites tables et un mur de briques. Le café est servi bien chaud dans un verre. Tout près de la machine à espresso trônent les bouteilles de rhum et de gin. Cette nouvelle adresse, située en plein coeur du centre-ville, offre un service impeccable.

On y va pour: discuter entre amis, casser la croûte ou tout simplement pour jaser au comptoir avec la barista.

Prix payé pour un latté: 4 $

1202, rue Bishop

Esquina, bar à café

On peut passer facilement devant le café Esquina sans le voir, et ce serait bien malheureux. Cette petite adresse située avenue Papineau non loin de l'avenue du Mont-Royal Est saura plaire aux amoureux du café. On prépare la boisson avec soin et on la sert dans une jolie tasse. Lait régulier, d'amandes ou de soja : il y en a pour tous les goûts. Pour accompagner le café, il est bien difficile d'ignorer les muffins et les viennoiseries mis en évidence sur le comptoir.

On y va pour: prendre un café avant le boulot ou y travailler. mais attention le petit local se remplit vite.

Prix payé pour un latté: 4,50 $

4526, avenue Papineau

Café Perko

L'ouverture d'un café dans la rue Villeray non loin de Saint-Hubert est venue combler un besoin dans ce secteur. L'établissement qui a commencé à accueillir ses premiers clients l'été dernier est vite devenu un refuge d'étudiants qui travaillent derrière leur ordinateur portable dans un décor lumineux. On a aussi pensé à aménager un coin plus douillet avec sofa et jouets pour enfants. Les familles sont donc les bienvenues.

On y va pour: travailler à l'une des nombreuses tables ou même dans la salle de réunion ou pour sortir de la maison avec la marmaille.

Prix payé pour un latté: 3,50 $

753, rue Villeray




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Café: bien plus que pour boire

    Gourmand

    Café: bien plus que pour boire

    Le café n'est pas qu'une boisson utilitaire qui aide à démarrer une journée. Les lieux qui ont été créés pour le consommer sont également des... »

  • Café: que boivent les Québécois ?

    Gourmand

    Café: que boivent les Québécois ?

    Le café filtre ou infusé aura toujours la cote. Selon les chiffres fournis par la Canadian Coffee Association, c'est ce que consomment 57 % des... »

  • De bonnes tasses de café aux quatre coins du Québec

    Restaurants

    De bonnes tasses de café aux quatre coins du Québec

    Les bons cafés poussent un peu partout dans la province. Petit tour d'horizon de quelques établissements indépendants. »

  • Café: quoi boire sur la route

    Restaurants

    Café: quoi boire sur la route

    Les cafés spécialisés ont beau avoir plus que jamais la cote auprès des Québécois, ce n'est généralement pas ceux-là que l'on retrouve dans le... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer