Henden, le nouveau bar mystérieux de Griffintown

Plutôt que de s'inspirer de l'époque de la... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Plutôt que de s'inspirer de l'époque de la prohibition pour son speakeasy, Kimberley Lallouz est allée vers le Maroc des années 70, pour créer un lieu mystérieux et sexy.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y a une aura de mystère qui entoure le Henden, le nouveau speakeasy du restaurant Bird Bar, projet de la chef propriétaire Kimberly Lallouz, officiellement ouvert la semaine dernière.

Un projet sur lequel planche la fort occupée femme d'affaires (Miss Prêt-à-Manger, Monsieur Resto+Bar) depuis plus d'un an et demi.

Intime et à l'ambiance feutrée, le bar, caché au sous-sol, se promet d'accueillir les clients du restaurant (et ceux qui désirent simplement prendre un verre), avant ou après leur repas à l'étage.

Avec ses longues banquettes en velours orangé, ses poufs noirs et dorés à franges, ses tables en marbre et son grand tapis oriental, le design de l'endroit (signé par Gauley Brothers) a été inspiré par le Maroc des années 70, un style rendu célèbre par le Manoir Playboy.

«Je ne voulais pas que ça soit de style prohibition ou années 20, plutôt un lieu mystérieux et sexy, avec une touche à la marocaine... comme moi!», résume la chef. On peut y grignoter et boire une sélection de la carte du Bird Bar: bouchées, cocktails, vin et bulles.

1800, rue Notre-Dame Ouest, Montréal




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer