Benelux: la bière avant tout

Souvent bondée, la terrasse du Benelux peut accueillir... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Souvent bondée, la terrasse du Benelux peut accueillir 180 personnes.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Même avec 180 places, la belle terrasse du Benelux Verdun est souvent bondée, l'été. On ne peut pas blâmer les Montréalais de vouloir profiter du beau temps en buvant de la bière fraîchement brassée sur place !

Le brasseur du Benelux, Teklad Pavisian, a 23... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Le brasseur du Benelux, Teklad Pavisian, a 23 recettes de bière dans sa besace.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Même avec 180 places, la belle terrasse du... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE) - image 1.1

Agrandir

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Installée dans l'un des plus beaux édifices de la rue Wellington (ancienne succursale de la Banque de Montréal), la brasserie a également un jardin magnifique. En plein centre, un arbre fait juste assez d'ombre pour éviter que votre pinte ne chauffe trop sous les rayons !

Ici, le brasseur Teklad Pavisian prépare 23 recettes en rotation. Son répertoire compte aussi 12 bières saisonnières, ainsi que 5 à 6 « éditions limitées » (souvent vieillies en fûts). De temps en temps, l'inspiration se manifeste et « Tico » - de son surnom - développe un nouveau brassin.

En temps normal, donc, une vingtaine de bières seront inscrites à l'ardoise. Vous pourrez les boire en dégustation (cinq choix), pour établir vos préférences, puis au petit ou grand verre.

Comme dans la majorité des brasseries québécoises, la nourriture est un peu secondaire, pensée pour accompagner la bière et non l'inverse. Le Benelux a une cuisine d'assemblage qui propose des sandwichs sous plusieurs formes bien familières : porc effiloché, rillettes, burritos, burgers, viande fumée, hot-dogs à l'européenne, etc. Les petits appétits sont comblés par les « à-côtés » d'amandes grillées, d'olives, de croustilles, de houmous, etc. Ce n'est pas le menu le plus original en ville, mais c'est bien fait.

Les parents « biérophiles » seront heureux d'apprendre que les enfants sont admis sur la terrasse du Benelux jusqu'à 20 h. L'endroit étant grand et toujours bien vivant, on ne vous regardera pas de travers s'ils déplacent un peu d'air.

«À boire

On aime la Buzz IPA, une IPA américaine bien tropicale dans laquelle sucre et amertume sont équilibrés. Elle a du corps, oui, mais se boit à grandes lampées. À 6,8 % d'alcool par volume, la Buzz tape juste assez. Pour les journées vraiment chaudes où l'hydratation est le critère premier, on pourra sans doute se tourner vers des bières plus légères, voire surettes et désaltérantes.

À manger

L'Eurodog, version douce ou épicée, est le plat le plus populaire du Benelux. Avant 20 h, on vous servira ce chien chaud de luxe avec un grand verre de bière pour 11,25 $.»


Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer