M.Mme: le joli retour de Stelio

Pour offrir des crus inédits, l'équipe de M.Mme... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Pour offrir des crus inédits, l'équipe de M.Mme a recruté 14 agences québécoises pour approfondir le service de bonnes bouteilles et la variété de la carte des vins.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

M. Perombelon, qui est aussi passé entre-temps par Les cons servent et Sinclair, s'est associé cette fois à l'équipe derrière Toi & Moi Café. Son restaurant, un bel ajout à la scène montréalaise, est une table gastronomique, mais aussi un bar à vin.

Installé avenue Laurier Ouest, un peu à l'est de Parc, à côté de Toi & Moi Café, M.Mme accueille les convives dans une grande salle aménagée par Di Marco Ferrao, encaissée par des murs de briques nues et d'immenses celliers transparents, lumineux, signés Vinum Design, qui donnent tout de suite le ton : on est loin de la fraîcheur du décor de Jean-Pierre Vaux, avenue Van Horne, mais on est manifestement ici pour découvrir le bon vin.

L'équipe a recruté 14 agences québécoises pour approfondir avec elles le service de bonnes bouteilles, la variété de la carte, pour offrir des crus inédits. Pour ceux qui aiment découvrir des nouveautés et sortir des sentiers battus, la formule est fort intéressante.

Surtout que l'assiette l'est aussi. Stelio Perombelon est de retour.

On commence la soirée par un petit amuse-bouche de cromesquis de courge avec oeufs de mulet sur feuille de sucrine. N'étant pas une amatrice de friture, je ne m'extasie pas trop, même si je dois convenir que la texture du beignet est exactement craquante comme il se doit. Ma compagne de table, elle, est plus que ravie. Des frites de courge en contraste avec la fraîcheur de la salade, le tout relevé par la légère acidité crémeuse d'un yogourt, la pointe salée du « caviar » et quelques pousses de basilic naissant : cette composition, il n'y a pas de doute, fonctionne fort bien.

Mais moi, c'est la suite des choses que je préfère : une assiette de poireau - légume d'hiver par excellence - mariné à la moutarde. On le sert avec un bavarois de morilles, sur un jus de kale, pommes et oignons verts, avec des chips de kale... C'est vert, rempli de saveurs mais léger. Des vitamines hivernales qui mettent le sourire aux lèvres. Avec un Pouilly-Loché, ça fonctionne à merveille.

Notre menu dégustation à trois services continue doucement.

Arrive un chou-fleur à peine cuit vapeur, avec une poudre de citron Meyer et poudre de céleri, de la mayonnaise à l'encre de seiche et une vinaigrette au citron et aux palourdes. Un plat tout en finesse alternant entre le salé et l'acide, la mer et l'air, qui nous fait redécouvrir le goût du chou-fleur presque cru.

Bravo aussi pour le hamachi, un poisson tout en délicatesse, qu'on présente cru sous de fines tranches de trois radis, du rose, du melon et du daikon. L'ensemble est à la fois onctueux et frais, encore une fois maritime et végétal, délicatement relevé par une huile de cari, quelques feuilles de capucine avec leur goût poivré, du vinaigre citronné...

Au dessert, l'heure est encore aux légumes, avec un gâteau au panais et des profiteroles aux champignons dits « candy cap » qui ont un léger goût de caramel.

Le « clin d'oeil au gâteau aux carottes » au panais est servi avec une crème de fromage, des noix de Grenoble sablées mais aussi un granité de pommes vertes. La composition et l'idée sont sympathiques, mais le gâteau n'a pas la légèreté qu'on attend. En revanche, l'assiette de profiteroles est impeccable, avec ses choux bien tendres farcis de crème légère aux champignons, son caramel au miso, ses micromorceaux de bacon - qui ajoutent une note croquante et salée - et la touche finale en chantilly. Bravo. Une belle façon de clore un repas singulier, intelligent, créatif, savoureux.

M.Mme 

240, avenue Laurier Ouest

Montréal

514 274-6663

Prix : menus à prix variables - 60 $ pour trois services, 75 $ pour quatre services. Prix à la carte entre 19 $ et 27 $ par plat. Assiettes de bouchées entre 9 $ et 24 $.

Carte de vins : longue carte, très diversifiée, de tous les prix, construite soigneusement en collaboration avec 14 agences qui peuvent ainsi mettre leurs produits les plus intéressants en valeur.

Service : impeccable. Bravo tout particulier à Guillaume, un ancien sommelier des Chèvres, pour ses explications, ses conseils et son professionnalisme.

Ambiance : dans ce qui est à la fois un bar et un restaurant, on se sent à l'aise. Décor chaleureux et moderne sans faux pas. Trame sonore éclectique à peaufiner. Niveau de décibels agréable.

Plus : la qualité de la cuisine et de la carte de vins.

Moins : la musique, l'absence de site web pour nous aiguiller avant d'y aller.

On y retourne ? Oui, avec de grands amateurs de vin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer