Gnocchi di susine

Gnocchi di susine... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Gnocchi di susine

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Recette de Michela Fabbro, chef du restaurant Rosenbar, à Gorizia

Donne une vingtaine de gnocchis

Ingrédients

- 3 lb de pommes de terre Russet, idéalement de  l'an dernier

- 2 tasses de farine tout usage

- 1 oeuf

- 1 pincée de sel

- 10 petites prunes bleues (ou petites prunes jaunes, ou petits abricots, ou cerises)

- 1/2 tasse de sucre

- 2 x 4 c. à soupe de beurre

- 2 x 1/4 de tasse de chapelure fraîche

- De 1/2 à 1 c. à thé de cannelle

Préparation

1. Couper les prunes (ou les abricots) en deux, puis retirer le noyau. Si on utilise des cerises, dénoyauter et laisser entières. On peut ajouter un peu de cannelle aux fruits et réserver.

2. Faire bouillir les pommes de terre jusqu'à ce qu'elles soient tendres (environ 45 minutes pour une pomme de terre de taille moyenne). On peut les peler lorsqu'elles sont encore chaudes, avec un linge ou des gants à vaisselle, ou tout simplement les mettre dans le presse-purée directement.

3. Presser les pommes de terre sur une grande plaque à pâtisserie légèrement enfarinée et bien étaler, pour laisser refroidir et laisser encore un peu d'eau s'évaporer. Placer au réfrigérateur pendant environ une heure (conseil de Fabrizio Caprioli, du restaurant Barcola).

4. Enfariner une surface de travail. Y déposer les pommes de terre en un petit monticule et former un puits au centre. Casser l'oeuf dans la cavité, saupoudrer une partie de la farine et commencer à remonter les pommes de terre vers le centre, en mouvements répétés, pour bien intégrer l'oeuf. Ajouter la farine à mesure et pétrir jusqu'à ce qu'une belle pâte se forme. Celle-ci ne doit pas être collante, mais l'ajout d'une trop grande quantité de farine donnera des gnocchis moins moelleux.

5. Porter un grand chaudron d'eau à ébullition.

6. Sur une surface toujours enfarinée, former un long cylindre avec la pâte, en roulant. Couper le cylindre en deux. Faire des «tranches» de pâte, écraser un peu dans la paume, déposer une demi-prune au centre, de 1/4 à 1/2 c. à thé de sucre dans le creux du fruit, puis refermer la pâte. Rouler pour former une boule.

7. Faire cuire les gnocchis immédiatement, pas plus de 10 à la fois. Lorsqu'ils remontent à la surface, poursuivre la cuisson pendant une ou deux minutes encore.

8. Tandis que les pâtes cuisent, faire fondre le beurre dans une grande poêle. Ajouter la chapelure et dorer.

9. Dès que les gnocchis sont prêts, les transférer, avec une cuillère à trous, de l'eau bouillante à la poêle. Bien recouvrir de beurre et de chapelure. Michela, elle, préfère placer les gnocchis chauds dans une assiette et verser le mélange beurre-chapelure dessus. Répéter les points 8 et 9 pour les autres gnocchis.

10. Saupoudrer d'un peu de cannelle et servir. Si on sert ce plat en dessert, il est possible également de saupoudrer encore un peu de sucre sur le dessus.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les saveurs inattendues du Frioul

    Gourmand

    Les saveurs inattendues du Frioul

    Le Frioul est situé dans l'extrême nord-est de l'Italie, entre les Alpes et la Slovénie, dans un coin de pays aux influences à la fois latines,... »

  • Scampi alla busara

    Viande et poisson

    Scampi alla busara

    Recette de Fabrizio Caprioli, chef du restaurant Barcola, à Montréal »

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer