L'Athonite, un fromage de soeurs

L'Athonite est vendu à la fromagerie du monastère... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

L'Athonite est vendu à la fromagerie du monastère et, entre autres, au Marché des saveurs à Montréal.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ce n'est pas d'hier que l'on produit des fromages dans les monastères du Québec, l'Abbaye Saint-Benoît-du-Lac ayant même été l'une des pionnières de cette industrie dans la province. On connaît moins, toutefois, le travail des religieuses installées depuis 1993 dans le monastère grec orthodoxe Vierge Marie La Consolatrice à Brownburg-Chatham, dans les Laurentides, où elles préparent, dans leur bien nommée fromagerie Le Troupeau béni, une dizaine de fromages différents avec le lait de leurs chèvres et de leurs brebis.

L'Athonite - du nom d'un moine byzantin - ressemble à un gouda avec sa pâte ferme enveloppée d'une épaisse couche de cire rouge, à la différence près (et de taille!) qu'il est préparé exclusivement avec du lait de chèvre.

Affiné neuf mois, il n'a pas la fraîcheur ou l'acidité d'une bûchette, mais rappelle plutôt un bon cheddar de chèvre, avec une texture friable similaire. Râpé, il remplace à merveille le parmesan sur les plats méditerranéens.

Information: monastere.org

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer