Le piment le plus fort du monde est anglais

Un nouveau record vient de tomber dans le monde des piments: un  piment anglais... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Photothèque La Presse

RelaxNews

Un nouveau record vient de tomber dans le monde des piments: un piment anglais vient de décrocher le titre du plus fort du monde, détrônant un autre piment britannique qui venait d'être couronné il y a seulement deux semaines.

L'Infinity Chili a été officiellement détrôné par le piment Naga Viper de Gerald Fowler, le 25 février.

Le piment Naga Viper a battu le piment Infinity Chili de Nick Woods de 240 000 Unités de Scoville, pour atteindre 1,3 million d'unités. Il est décrit comme «suffisamment fort pour enlever de la peinture sur un mur». Gerald Fowler dit qu'il a appris la nouvelle en début de la semaine dernière.

L'échelle de Scoville mesure la teneur en capsaïcine des piments, qui indique à quel point les piments sont forts. Pour donner une idée du piquant de ces piments, il faut savoir que le piment jalapeño très prisé au Mexique a un taux de capsaïcine entre 2500 et 8000 Unités Scoville.

Le plus surprenant, c'est que les deux piments les plus forts du monde proviennent du Royaume-Uni. Nick Woods, le propriétaire de Fire Foods, est basé dans le Loncolnshire.

Gerald Fowler, le propriétaire de The Chilli Pepper Company, dit que c'est son premier record Guinness, et il impute les bons résultats de son piment au climat de la région.

«Nous sommes vraiment ravis», Fowler a-t-il confié à Relaxnews. «Tout le monde se plaint du temps et de la pluie ici en Cumbrie, mais nous pensons que cela nous a aidé à produire le piment le plus fort du monde».

Les deux piments anglais n'ont eu aucun mal à détrôner le piment indien Bhut Jolokia, qui avait su garder son titre pendant plusieurs années.

L'armée indienne a même annoncé son projet d'employer son piment Bhut Jolokia comme une arme: en canalisant le piquant du piment, l'armée compte bien l'utiliser pour produire des gaz lacrymogènes ou des grenades permettant d'immobiliser l'ennemi sans effusion de sang.

Pour avoir une idée des effets de la consommation de ces piments sur un être humain, voici une vidéo YouTube qui montre un goûteur kamikaze fan de piments en train de manger un piment entier, avec un flegme typiquement britannique malgré les effets physiologiques inévitables (hoquet, larmes, engourdissement, douleur, euphorie...).

«Il brûle lentement», explique Woods. «Il ne vous saisit pas tout de suite mais lorsque le piquant démarre, il brûle pendant une heure et s'installe dans votre ventre. Ensuite votre ventre vous fait mal pendant le reste de la journée».

Le couple Woods a accepté sa défaite, et Zoe Woods, la femme de Nick, a même admis que l'annonce du nouveau record était plutôt bienvenue.

«Nous avons eu 600 commandes depuis trois ou quatre jours», dit-elle, «pour ma part, je suis contente de passer le relai à quelqu'un d'autre».

Ce petit commerce familial, dont la production principale est une gamme de sauces et de chutney pour les cuisines des particuliers, est devenue une entreprise internationale en quelques jours, suite à l'obtention du record. Les fans de piments d'Afrique du Sud, du Brésil et de Suède ont fait s'envoler les commandes de l'entreprise.

C'est maintenant au tour de Gerald Fowler d'honorer les 5000 commandes de sauce Naga Viper, et les personnes qui veulent commander des graines du piments ont été mises sur liste d'attente.

http://www.firefoods.co.uk/

http://www.thechillipeppercompany.co.uk/

http://www.youtube.com/watch?v=RGjB6dQYBdw&feature=player_embedded

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer