Pâtes alimentaires à toutes les sauces

Comment faire un choix sain parmi les sauces... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

Comment faire un choix sain parmi les sauces pour pâtes vendues dans les commerces ?

Photo François Roy, La Presse

Les Québécois aiment manger des spaghettis, fettucines, fusillis et autres pâtes alimentaires. Pour les accompagner, rien de plus facile que d'ouvrir un pot de sauce acheté au supermarché. Comment faire un choix sain ?

Comment choisir une bonne sauce

Ouvrir un pot de sauce pour pâtes. C'est un geste que les Québécois font souvent quand vient (encore !) l'heure de manger. La valeur des ventes de sauces pour pâtes en bocaux de verre et en conserve a dépassé 63 millions en 2016, selon les données du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec.

Comment faire un bon choix, parmi les centaines de variétés offertes dans les frigos et tablettes des supermarchés ? En s'assurant que la sauce choisie n'est ni trop grasse, ni trop salée, ni trop sucrée.

Pour une portion raisonnable de 125 ml, ou une demi-tasse, voici les critères nutritionnels à respecter, selon Catherine Paul, nutritionniste à Sorel-Tracy : 

- 5 g ou moins de lipides, dont 2 g ou moins de gras saturés ;

- 400 mg ou moins de sodium ;

- 5 g ou moins de sucre ;

- sans huile hydrogénée ni shortening, avec le moins d'additifs possible.

Surprise : la recette de plusieurs sauces contient du sucre, qui sert « à rehausser le goût en atténuant l'effet acide des tomates », explique Mme Paul. Des sauces comme la Del Monte à l'ail et aux fines herbes cachent en plus du glucose-fructose, de la mélasse, du sirop de maïs et du caramel, tous à éviter avec le spaghetti. « Les industries utilisent souvent ces sucres, car ils sont moins dispendieux », décode la nutritionniste.

La recette de Stefano

Simples et savoureuses, les quatre sauces de Stefano Faita (offertes depuis la fin août) se distinguent du lot. Leur teneur en sucre dépasse la recommandation de Mme Paul, mais ce n'est pas grave, comme il s'agit pour une fois de sauces sans sucre ajouté. Le sucre provient uniquement des tomates. « La plupart des sauces tomates contiennent de l'eau dans les premiers ingrédients, observe la nutritionniste. Celle de Stefano Faita est plus concentrée en tomates, donc, automatiquement, sa teneur en sucre provenant des tomates est plus élevée. »

C'est après avoir ouvert trois restaurants en trois ans avec le chef Michele Forgione que Stefano Faita a eu l'idée de lancer des sauces prêtes à manger, toujours avec son partenaire d'affaires.

« Le plus dur, dans l'aventure, c'était vraiment de trouver la bonne tomate. »

Choisir des tomates du Québec n'a pas été possible. « La réalité de notre climat fait qu'il n'y a pas assez de production pour avoir un produit standard à l'année », fait valoir M. Faita. Le duo s'est tourné vers des tomates san marzano de Striano, en Italie.

Ne craignaient-ils pas d'acheter du concentré de tomates de Chine, exporté partout, même en Italie, selon le documentaire et le livre L'empire de l'or rouge de Jean-Baptiste Malet ? « Non, répond M. Faita. Dans notre produit, on n'a pas de concentré de tomates. Nos tomates arrivent en boîtes d'à peu près 4 litres. Les tomates entières, ce n'est pas ça qui vient de Chine. On est fiers de dire qu'il n'y a pas de pâte de tomates, pas d'eau, pas d'agents de conservation dans nos bocaux. »

« Pour nous, poursuit M. Faita, c'était bien important d'arriver à reproduire le goût qu'on retrouve à notre restaurant Impasto. Et d'avoir le sceau d'approbation de nos mères, qui nous ont dit : "Les gars, c'est correct." »

C'est un succès : en quatre mois et demi, les ventes dépassent 50 % de ce qui était prévu en un an. Quatre nouvelles sauces Stefano Faita (à la viande, aux champignons et aux saucisses, Alfredo et à pizza) seront lancées en mars.

Additifs à éviter

Des concurrents, telle la sauce à la viande Giorgio, contiennent des ingrédients qu'on n'a pas à la maison, comme « inosinate et guanylate disodique ». « Ce sont des rehausseurs de goût, explique Mme Paul. Le guanylate disodique pourrait présenter certains risques pour la santé, il vaut donc mieux éviter les aliments comportant ces ingrédients. »

Lire « Recette maison de Charlevoix » sur un pot, comme celui de la sauce extra viande de CuisiChef, n'est pas une garantie. Phosphate de sodium, érythorbate de sodium, acétate de sodium, diacétate de sodium et nitrite de sodium font partie des ingrédients de ce produit. « Je trouve cette sauce pas mal transformée pour une "recette maison", observe Mme Paul. Les nitrites sont pourtant reconnus comme un ingrédient à éviter. Ils sont transformés dans notre corps en nitrosamines, des molécules cancérigènes. »

Dernier point : même si une sauce est goûteuse et nutritive, elle fournit probablement peu de protéines. Le mieux est de l'agrémenter de fromage, poisson, viande, légumineuses ou tofu, à moins de choisir des pâtes riches en protéines, aux grillons ou aux haricots. « Une sauce tomate et basilic servie avec des pâtes blanches, ça ne va pas vous rassasier pour une longue période », confirme Mme Paul.

Les sauces Stefano Faita les plus vendues au Québec

  1. Rosée
  2. Tomate et basilic
  3. Marinara
  4. Arrabiata

Source : Stefano Faita

Bons choix

Ces sauces pour pâtes sont de bons choix. Une portion contient au maximum 5 g de lipides (dont 2 g ou moins de gras saturés), 400 mg de sodium et 5 g de sucre (ou plus, si le sucre provient exclusivement des tomates).

SAUCE AUX CHAMPIGNONS PORTOBELLOS RONZONI

  • 2,99 $ pour 650 ml (0,58 $ par portion de 125 ml)
  • Le + : Les champignons portobellos ajoutent de l'originalité.

SAUCE TOMATE ET BASILIC CLASSICO DI NAPOLI

  • 3,99 $ pour 650 ml (0,77 $ par portion de 125 ml)
  • Le + : Très peu grasse. Sans sucre ajouté. Attention, ce ne sont pas tous les produits Classico qui sont de bons choix.

SAUCE À LA VIANDE PRODUIT DE NOS GRANDS-MÈRES

  • 5,79 $ pour 900 ml (0,80 $ par portion de 125 ml)
  • Le + : Contient du boeuf. Préparée au Québec.

SAUCE TOMATE BASILIC STEFANO FAITA

  • 5,99 $ pour 660 ml (1,13 $ par portion de 125 ml)
  • Le + : Sans ingrédient bizarre. Sans sucre ajouté. Sans pâte de tomates. Préparée au Québec.

SAUCE À SPAGHETTI COMMENSAL

  • 6,99 $ pour 500 ml (1,75 $ par portion de 125 ml)
  • Le + : Contient 5 g de protéines végétales par portion. Préparée au Québec.

Trop salées

Ces sauces dépassent le maximum conseillé de 400 mg de sel par portion. Elles sont deux fois plus salées qu'une portion de frites de format moyen chez McDonald's, qui contient 260 mg de sodium.

SAUCE À LA VIANDE GIORGIO

  • 4,79 $ pour 900 ml (0,67 $ par portion de 125 ml)
  • 680 mg de sodium
  • Autant de sel que dans 2,6 portions de frites de format moyen chez McDonald's.
  • Le - : Contient à peine 2 g de protéines par portion, alors que c'est une sauce au boeuf et au porc.

SAUCE AVALANCHE DE LÉGUMES MOISSON SANTÉ

  • 3,19 $ pour 570 ml (0,70 $ par portion de 125 ml)
  • 650 mg de sodium
  • Autant de sel que dans 2,5 portions de frites de format moyen chez McDonald's.
  • Le - : Trop sucrée, avec 7 g de sucre par portion.

SAUCE MARINARA O'SOLE MIO

  • 6,79 $ pour 600 ml (1,41 $ par portion de 125 ml)
  • 600 mg de sodium
  • Autant de sel que dans 2,3 portions de frites de format moyen chez McDonald's.
  • Le + : Belle liste d'ingrédients, simple et compréhensible.

SAUCE EXTRA VIANDE CUISICHEF

  • 8,99 $ pour 750 ml (1,50 $ par portion de 125 ml)
  • 560 mg de sodium
  • Autant de sel que dans 2,2 portions de frites de format moyen chez McDonald's.
  • Le + : Contient 7 g de protéines par portion.

SAUCE À LA VIANDE DAGIOVANNI

  • 9,99 $ pour 700 g (1,78 $ par portion de 125 g)
  • 550 mg de sodium
  • Autant de sel que dans 2,1 portions de frites de format moyen chez McDonald's.
  • Le + : Belle liste d'ingrédients, simple et compréhensible.

SAUCE AVEC CHAMPIGNONS S!GNAL

  • 4,99 $ pour 1,8 l (0,35 $ par portion de 125 ml)
  • 540 mg de sodium
  • Autant de sel que dans 2,1 portions de frites de format moyen chez McDonald's.
  • Le - : Le deuxième ingrédient est du glucose-fructose.

Trop grasses et trop sucrées

Ces sauces sont trop grasses ou trop sucrées, parfois les deux.

A) Trop grasses

SAUCE ROSÉE MIKES

  • 4,99 $ pour 465 ml
  • 1,34 $ par portion de 125 ml
  • Lipides : 17 g par portion, dont 11 g de gras saturés.
  • Autant de gras que dans 2,2 hamburgers de McDonald's.
  • Le - : Aussi trop salée, avec 540 mg de sodium.

SAUCE TOMATE AUX OLIVES RUSTICHELLA D'ABRUZZO

  • 5,99 $ pour 314 ml
  • 2,38 $ par portion de 125 ml
  • Lipides : 13,7 g par portion.
  • Autant de gras que dans 1,8 hamburger de McDonald's.
  • Le - : Aussi trop sucrée, avec 9,9 g de sucre par portion.

SAUCE ROSÉE CLASSICO DI LOMBARDIA

  • 3,99 $ pour 410 ml
  • 1,22 $ par portion de 125 ml
  • Lipides : 9,4 g par portion, dont 6,3 g de gras saturés.
  • Autant de gras que dans 1,2 hamburger de McDonald's.
  • Les - : Aussi trop salée, avec 500 mg de sodium. Les valeurs nutritives sont données pour une petite portion de 60 ml (1/4 tasse), il faut donc les doubler.

SAUCE TOMATES AUX PIMENTS FORTS FAVUZZI

  • 6,99 $ pour 480 ml
  • 1,82 $ par portion de 125 ml
  • Lipides : 6 g par portion.
  • Autant de gras que dans 0,8 hamburger de McDonald's.
  • Les + : Belle liste d'ingrédients, simple et compréhensible. Ni trop salée ni trop sucrée.

B) Trop sucrées

SAUCE ROSÉE COMPLIMENTS

  • 4,59 $ pour 300 ml
  • 1,91 $ par portion de 125 ml
  • Sucres : 8 g par portion.
  • Autant de sucre que dans 1,8 biscuit Chips Ahoy ! de Christie.
  • Les - : Aussi trop grasse (7 g de lipides) et trop salée (490 mg de sodium).

SAUCE TOMATES EN MORCEAUX ET BASILIC OLIVIERI

  • 4,99 $ pour 300 ml
  • 2,08 $ par portion de 125 ml
  • Sucres : 7,5 g par portion
  • Autant de sucre que dans 1,7 biscuit Chips Ahoy ! de Christie.
  • Les + : Ni trop grasse, ni trop salée.

SAUCE AIL ET FINES HERBES DEL MONTE

  • 1,25 $ pour 680 ml
  • 0,23 $ par portion de 125 ml
  • Sucres : 7 g par portion
  • Autant de sucre que dans 1,6 biscuit Chips Ahoy ! de Christie.
  • Les - : Contient du glucose-fructose et (ou) du sucre, de la mélasse, du sirop de maïs et du caramel.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer