Une bouchée pour la nouvelle année

Recevoir à la vénitienne, une formule festive qui... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

Recevoir à la vénitienne, une formule festive qui est toute désignée pour les réceptions du Nouvel An.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Les Vénitiens ont une adorable spécialité culinaire, qui s'appelle cicchetti. Ces bouchées sont à Venise ce que les pintxos et les tapas sont à Saint-Sébastien et à Barcelone. Et elles sont parfaites pour recevoir en formule «buffet». Il manquait encore quelques canapés sur votre table du Nouvel An? Voici les suggestions de Francis et Ginette Lorrain.

Spécialité vénitienne, les cicchettis sont idéals pour recevoir... (Photo Olivier PontBriand, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Spécialité vénitienne, les cicchettis sont idéals pour recevoir en formule « buffet ».

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Des crostinis au boudin, coppa et noix caramélisées, préparés... (Photo Olivier PontBriand, La Presse) - image 1.1

Agrandir

Des crostinis au boudin, coppa et noix caramélisées, préparés par le chef Francis Lorrain.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Mme Lorrain, copropriétaire de la boucherie du même nom et de la poissonnerie Lorrain à la mer, adore l'Italie, et Venise en particulier. « J'y étais allée à 19 ans, sac au dos. Ce fut un choc : le genre de coup de foudre qui dure toute la vie. Je n'oublierai jamais mon premier coucher de soleil sur le Grand Canal, quand les fenêtres des palazzi s'embrasent, que l'eau prend une couleur opaline. »

Lorsqu'elle voyage, en Italie surtout, Ginette Lorrain essaie d'éviter les hôtels, à la faveur d'un appartement ou d'une maison avec... cuisine ! « Mon occupation principale : les marchés. C'est une déformation professionnelle, mais j'ai toujours adoré ça. Je suis plus attirée par un marché qu'un musée ! »

« J'ai fait le marché du Rialto à Venise à trois reprises lors de mon dernier séjour ; le marché de poisson un matin : un pur ravissement ! Des étalages d'une richesse inouïe. Toute la vie de la lagune sur glace. »

Dans la vie de l'ancienne styliste et décoratrice, qui a longtemps travaillé à Canal Vie, l'Italie est une source intarissable d'inspiration. Mais au quotidien, c'est dans l'assiette, surtout, que cet amour s'exprime. Son compte Instagram est une succession de planches appétissantes sur lesquelles elle dépose des ingrédients et préparations simplissimes : légumes grillés, charcuteries, pains plats grillés, pizzas, olives, purées, salades, mozzarella di buffala, parmesan et autres fromages...

S'agissant de qualité, la Boucherie Lorrain et le tout nouveau Lorrain à la mer ne sont pas en reste. C'est Francis Lorrain, fils de Ginette et partenaire d'affaires, qui veille aux activités quotidiennes des entreprises, en plus d'être chef du restaurant Le Boating Club.

À un bout du petit mail du boulevard Labelle, à Rosemère, on trouve toutes les viandes et charcuteries et tous les fromages imaginables, des plats préparés, du vin pour emporter, des produits fins et même une foule d'objets pour la table. À l'autre bout, chez Lorrain à la mer, on découvre un bel assortiment de poissons frais, de fruits de mer et de coquillages pêchés en partie dans les eaux québécoises. Des préparations maison comme les rillettes de saumon, la truite et l'esturgeon fumés et la pieuvre braisée côtoient des conserves ibériques de maquereau, de sardines, etc.

Aux deux adresses, c'est également possible de s'attabler, et pas qu'avec un petit burger ou un fish and chips sur le pouce. Francis et son équipe ont élaboré un menu digne de ce nom, tout en offrant la possibilité de se faire préparer n'importe quelle protéine du comptoir. Chez Lorrain à la mer, il n'est déjà pas rare de voir de petits groupes se payer la totale - plateau d'huîtres, entrées, poissons entiers, vin - en plein mardi après-midi.

La vita è bella !




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer