À la recherche de la «vraie» cuisine canadienne

Lindsay Anderson et Dana Vanveller ont parcouru le... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Lindsay Anderson et Dana Vanveller ont parcouru le Canada d'un océan à l'autre, du nord au sud, en avion, en auto et en train sur quelque 37 000 km.

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au départ, il y a d'abord et avant tout une histoire d'amitié entre deux passionnées de gastronomie - diplômées universitaires en la matière - avides d'aventures et de belles histoires à raconter. Finalement, il y a un superbe ouvrage, Feast, qui ose répondre à une question si délicate: Existe-t-il une "vraie" cuisine canadienne?»

«Les gens aiment dire que non, il n'y en a pas vraiment, qu'elle se définit juste par la poutine et les barres Nanaimo, remarque Lindsay Anderson. Mais même si on aime les deux, ça ne lui rend pas justice, et même s'il est dur de définir UNE cuisine canadienne parce que le pays est si grand et qu'il compte tellement de cultures différentes, elle existe, elle est variée et irrésistible.»

Ce ne sont pas des paroles en l'air: Lindsay a parcouru le Canada d'un océan à l'autre, du nord au sud, par avion, en auto et en train sur quelque 37 000 km avec son amie Dana Vanveller pour arriver à cette conclusion. Lindsay venait de la côte Ouest, Dana de la côte Est; elles se sont rencontrées le jour de la fête du Canada et sont parties un an plus tard pour sillonner le pays avec pour principale mission celle de manger de bien bonnes choses.

Des surprises

Leur itinéraire laissait beaucoup de place aux détours et aux découvertes, peu d'arrêts obligatoires. Les premières surprises n'ont pas tardé. «J'ai dû faire preuve de beaucoup d'humilité, confie Lindsay Anderson. Je pensais bien connaître la culture canadienne, mais mon ignorance est vite ressortie. On était parties depuis à peine quelques jours quand j'ai fait des découvertes étonnantes.» Comme cette technique de cuisson du saumon, soigneusement préservée par les femmes autochtones de la communauté Kyuquot Checlest depuis des décennies.

Au Québec, elles se sont arrêtées à Montréal, une ville qu'elles présentent comme «beaucoup trop cool pour avoir des loyers aussi faibles» dans leur livre, et dont elles ont raffolé des restaurants. Elles ont fait appel à certains des meilleurs pour consigner dans leur recueil une recette de tarte au sucre (Pâtisserie Rhubarbe), une de financiers à l'érable (Patrice Pâtissier), une autre de bagels et de gravlax maison (Espace Fletcher's). Au total, l'ouvrage compte 110 recettes venant aussi bien de chefs réputés que de cuisiniers amateurs, de producteurs et des auteurs.

Aperçu du livre Feast, de Lindsay Anderson et Dana... (Photo François Roy, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Aperçu du livre Feast, de Lindsay Anderson et Dana Vanveller

Photo François Roy, La Presse

On remarque au fil des pages certaines parentés entres des régions pourtant si éloignées, on reconnaît parfois la recette d'une tante ou d'une grand-maman chérie, mais surtout, on découvre une variété insoupçonnée de plats dits «canadiens». «On nous a souvent demandé pourquoi on n'était pas allées faire un voyage du genre ailleurs, dit Dana Vanveller. On avait déjà voyagé ailleurs, et c'était important, justement, pour nous, de voyager dans notre propre pays pour mieux le connaître et découvrir ce genre de choses qui nous surprennent aussi ailleurs.» 

Coup de coeur

Pour décrire la cuisine canadienne, Dana dira ainsi qu'elle s'est «surtout basée sur des ingrédients, plus que des techniques, qui varient beaucoup selon les régions». Leur coup de coeur? «On a adoré des choses partout, mais on a trouvé qu'à Terre-Neuve et qu'au Yukon, les gens étaient particulièrement fiers de leur cuisine. C'était bien», dit Lindsay. 

Les péripéties culinaires de Lindsay et Dana peuvent être suivies sur leur blogue, Edible Road Trip, et dans leur livre, Feast, paru en anglais seulement pour le moment. D'autres projets sont aussi à venir: les blogueuses entendent bien faire découvrir les trésors qu'elles ont découverts, sans doute au gré d'excursions ou d'itinéraires de voyages à caractère gourmand. «On est maintenant prêtes à parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les spécialités d'un autre pays», remarque Dana Vanveller. À suivre, donc. 

_____________________________________________________________________________

Feast. Lindsay Anderson et Dana Vanveller. Éditions Appetite. 304 pages, 35 $.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer