Des pâtes «tout inclus»

Le monde culinaire a trouvé sa tendance du moment : le one-pot pasta.... (Photo Akiko Ida, fournie par les éditions Marabout)

Agrandir

Photo Akiko Ida, fournie par les éditions Marabout

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le monde culinaire a trouvé sa tendance du moment : le one-pot pasta. Cette technique simple, qui consiste à cuisiner des pâtes et ses garnitures simultanément dans un seul chaudron, s'est rapidement répandue sur les réseaux sociaux avec le mot-clic #onepotpasta. Regard sur un phénomène où tout le monde trouve son compte : les familles, les étudiants et même les foodies.

LE POTENTIEL INFINI D'UNE CASSEROLE

Quand, en août 2014, Martha Stewart a publié une recette très simple de one-pot pasta,elle ne se doutait probablement pas qu'elle enflammerait la Toile.

L'idée du one-pot pasta - qui consiste à cuire les pâtes et leur garniture en utilisant un seul récipient - n'est pas nouvelle, mais elle est revenue au goût du jour depuis que Martha Stewart l'a sortie des boules à mites. De son côté, la « reine du savoir-vivre à l'américaine » dit s'être inspirée d'une collègue qui rentrait d'un voyage dans les Pouilles, en Italie.

Le plat est d'une simplicité presque enfantine : on entasse dans une seule et même casserole des spaghettis, des tomates cerises, des oignons, de l'ail, du basilic frais, du sel et du poivre, et hop ! on envoie le tout sur le feu une dizaine de minutes, et le tour est joué.

Pour cuisiner un one pot pasta, on a seulement besoin d'une large casserole, ou d'une cocotte. Il faut juste veiller à ce que le récipient soit assez large si on y cuit des spaghettis. On peut même se passer des services de la passoire, puisque l'eau est absorbée pendant la cuisson.

Dans un livre consacré aux plats de pâtes « tout en un », l'auteure Sabrina Fauda-Rôle explique le principe de cuisson : « Tous les ingrédients du plat de pâtes vont cuire et mijoter en même temps dans une quantité limitée d'eau. L'amidon libéré par les pâtes lors de la cuisson ainsi que tous les aliments ajoutés vont créer une sauce onctueuse et savoureuse pour un plat de pâtes complet, obtenu en un temps record et en salissant un minimum de vaisselle. »

Le grand avantage de cette technique réside effectivement dans son côté pratique : un seul chaudron à laver, la possibilité de nourrir toute la famille en peu de temps, et des restes à profusion pour les lunchs.

PORTÉE PAR LES RÉSEAUX SOCIAUX

La tendance s'est propagée comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, grâce au mot-clic #onepotpasta. Les clichés stylés de plats vus de haut, dont les ingrédients ont été disposés de façon artistique dans le chaudron, pullulent sur Instagram. Les internautes ont évidemment compris le truc de base : immortaliser la recette avant d'ajouter le liquide, pour un résultat beaucoup plus esthétique et frais.

La tendance a aussi accouché de quelques livres de recettes se consacrant entièrement au plat, publiés au cours de la dernière année. Chez nous, la très populaire Marilou, auteure du livre Trois fois par jour, y a même consacré un chapitre dans le numéro automnal de son magazine. La jeune femme admet être friande de cette technique, et y propose trois recettes : des rigatonis sauce rosée et poulet, des spaghettis tomates et légumes, et des pennines aux crevettes, cari et lait de coco.

Si on adopte le principe, nul besoin de s'arrêter aux pâtes. Dans un livre sorti tout récemment, Juste une casserole, on propose de nombreuses autres recettes avec du riz, du risotto, du quinoa ou du couscous. On pousse même l'audace jusqu'à présenter des recettes de biscuits géants à cuire dans une poêle, ou encore des one-pot brunchs ! C'est fou, tout ce qu'on peut faire avec un seul chaudron...

PETIT GUIDE DES PÂTES « TOUT EN UN »

Des recettes toutes prêtes de one-pot pasta existent, mais on peut facilement inventer sa propre version. Il suffit de respecter certains éléments de base pour bien équilibrer le plat.

MATIÈRES GRASSES ET CRÉMEUSES

Crème, huile d'olive, fromage, lait de coco, tomates en conserve... C'est ce qui lie les ingrédients entre eux et donne de l'onctuosité à la sauce.

HERBES ET ÉPICES

Basilic frais, chili, sel, poivre, flocons de piment, ail, oignons... Elles donnent du goût au plat et rehaussent les saveurs. On peut ajouter des herbes fraîches juste avant de déguster, afin qu'elles gardent leur croquant.

LIQUIDE

Bouillon de poulet ou de légumes... et, évidemment, eau. Il faut utiliser de l'eau bien froide et respecter scrupuleusement la quantité pour que les pâtes soient cuites à point.

LÉGUMES

Courgettes, épinards, tomates, champignons, brocoli, petits pois, asperges... On peut utiliser des légumes frais ou congelés, mais il est préférable d'éviter ceux en conserve. Encore mieux : privilégier les produits saisonniers.

PÂTES

Spaghettis, rigatonis, macaronis, fusillis, farfalles, pennes, roues de tracteur (pour les enfants...). C'est la base du plat. On doit utiliser des pâtes sèches et non des pâtes à cuisson rapide. Il est possible de mélanger les variétés, pourvu qu'elles nécessitent le même temps de cuisson.

VIANDE OU POISSON

Poulet, boeuf haché, jambon, saumon, crevettes, thon, saucisses à hot-dog... Le plat peut aussi très bien se cuisiner en version végétarienne.

Le livre Pasta magiques, de Sabrina Fauda-Rôle.... - image 3.0

Agrandir

Le livre Pasta magiques, de Sabrina Fauda-Rôle.

RECETTE : PANCETTA ET TOMATES SÉCHÉES

Voici une recette facile et colorée tirée du livre Pasta magiques, de Sabrina Fauda-Rôle.

PANCETTA ET TOMATES SÉCHÉES

Pour 4 personnes

Temps requis : 15 minutes

INGRÉDIENTS

  • 250 g de fusillis au blé complet
  • 250 g de mozzarella
  • 140 g de tomates séchées marinées à l'huile + leur huile
  • 100 g de pancetta en tranches
  • 2 cuillères à thé d'origan
  • 1 oignon émincé
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 8 feuilles de basilic
  • 2 tours de moulin à poivre
  • 750 ml (3 tasses) d'eau
  • 2 poignées de roquette

PRÉPARATION

Mettre de côté la roquette. Disposer tous les ingrédients dans une grande casserole en respectant l'ordre indiqué. Laisser cuire 15 minutes environ sur feu moyen, en remuant ; il doit rester 2 cm de liquide de cuisson à la fin. Mélanger avec la roquette.

Pasta magiques, Sabrina Fauda-Rôle. Photographies d'Akiko Ida. Éditions Marabout, 13,95 $

Autres livres à consulter sur le one-pot pasta

Juste une casserole, Sabrina Fauda-Rôle. Photographies d'Akiko Ida. Éditions Marabout, 18,95 $

One Pot Pasta: recettes de pâtes tout en un, Émilie Perrin. Hachette Pratique, 12,95 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer