Compétition internationale de barbecue: une équipe du Québec tente sa chance

JP et Max Lavoie, deux frères, font partie... (Photo Simon Giroux, La Presse)

Agrandir

JP et Max Lavoie, deux frères, font partie de l'équipe BBQ Québec, qui a participé à l'American Royal - World Series of Barbecue, à Kansas City.

Photo Simon Giroux, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(KANSAS CITY) Quatre Québécois sont partis de Boucherville, en véhicule récréatif, pour participer à l'American Royal - World Series of Barbecue, à Kansas City. L'équipe BBQ Québec s'est illustrée grâce à ses fèves au lard... et un costume de Minion !

«Notre but, c'était de mettre le Québec sur la carte du barbecue à côté des destinations comme le Texas, Kansas City ou Memphis. Il se fait tellement du bon barbecue chez nous, tellement meilleur que ce que l'on peut voir aux États-Unis et on voulait le prouver», a déclaré JP Lavoie, au terme de la compétition.

L'équipe, aussi composée de Max Lavoie (le frère de JP), Jérémie Champagne, Ariane Lefebvre et Olivier Brière (le boucher de l'équipe, descendu en avion), a remporté une 7e position avec ses fèves au lard. Le groupe est arrivé 36e sur 191 pour ses plats d'accompagnement et 470e sur 618 pour ses viandes.

«On est très fiers de ce qu'on a accompli. On s'en allait dans la plus grande compétition de barbecue au monde et on a essayé de faire des plats qui allaient plaire aux juges. D'habitude, on cuisine avec un peu plus de sauce, mais on se reprendra peut-être l'année prochaine.»

Max Lavoie
l'auteur du livre BBQ au Max.

Malgré des résultats moyens, les Québécois pensent avoir attiré l'attention sur leur équipe grâce à leur costume de Minion. Plusieurs fois pendant le week-end, Jérémie Champagne a revêtu le costume du personnage de film, dont une fois devant les juges pour le service du poulet.

Grâce au Minion, l'équipe de BBQ Québec a même eu droit à une ovation quand elle a remporté sa 7e place au concours de fèves au lard. Une ovation presque aussi belle que si les Québécois étaient arrivés premiers.

L'équipe BBQ Québec a fait fumer ses morceaux... (Photo Simon Giroux, La Presse) - image 4.0

Agrandir

L'équipe BBQ Québec a fait fumer ses morceaux de poulet pendant deux heures avant de les tremper dans la sauce pour les laquer.

Photo Simon Giroux, La Presse

L'équipe BBQ Québec a farci ses pommes de... (Photo Simon Giroux, La Presse) - image 4.1

Agrandir

L'équipe BBQ Québec a farci ses pommes de terre de poutine.

Photo Simon Giroux, La Presse

BBQ neuf services

BBQ Québec a participé dans les neuf catégories du concours. Voici les plats que l'équipe a présentés aux juges, décrits par Max Lavoie.

Fèves au lard

«Dans une rôtissoire, nous fumons les bines sur le barbecue. Nous ajoutons beaucoup de porc effiloché, du bacon ainsi que des oignons, des poivrons et de l'ail sauté. Le goût de fumée s'imprègne dans les bines et c'est assez incroyable!»

Côtes levées 

«Nous avons saumuré les côtes levées dans une marinade liquide. Nous les avons ensuite frottées d'une marinade sèche et nous les avons placées au fumoir pendant trois heures. Ensuite, nous avons placé les côtes levées dans du papier d'aluminium avec beaucoup de sauce BBQ, des épices, du beurre et de la cassonade. De cette manière, nous les avons fait fumer deux heures de plus.»

Poulet 

«Nous avons fait cuire les morceaux de poulet dans des moules à muffins pour être sûr qu'ils soient uniformes. Nous les avons fumés pendant deux heures et ensuite nous les avons trempés dans la sauce pour les laquer.»

Porc effiloché 

«Nous avons injecté le morceau de porc de marinade. Après, nous l'avons frotté d'une marinade sèche. Nous avons fumé la pièce pendant 10 heures, puis nous l'avons laissé reposer pour qu'elle reste tendre et juteuse.»

Poitrine de boeuf (brisket) 

«Notre but, c'était de faire des "burnt ends" avec le boeuf japonais Wagyu et des tranches avec le boeuf American Prime. Les "burnt ends", les cubes de viandes, étaient incroyablement gras et savoureux tandis que les tranches étaient un peu moins grasses, mais plus goûteuses.»

Saucisses 

«C'est la saucisse que nous avons fait développer par notre ami Oli, de la boucherie Auclair. Il nous a fait une saucisse de boeuf Wagyu, de porc Berkshire, de sirop d'érable et d'épices "Tex Max", à mon nom.»

Légumes

«Après une longue réflexion, nous avons décidé de servir des petits piments doux farcis avec des poivrons, des oignons, de l'ail, du bacon et du fromage en grains. Nous avons ensuite enrobé les piments farcis dans la panure panko et nous les avons fait frire et fumer.»

Pommes de terre 

«Pour le plat de pommes de terre, nous avons adopté le style "Québec". Nous avons fait cuire et fumer une pomme de terre pendant deux heures. Nous avons ensuite vidé l'intérieur et nous avons fait frire la peau pour lui donner une texture croustillante. Nous avons farci cette pelure avec une poutine faite avec du fromage qui fait squick-squick et de la sauce de nos amis du Das Food Truck.»

Dessert 

«Nous avons opté pour un mille-feuille. Nous avions un étage de pâte feuilletée, un étage de crème pâtissière à l'érable, un autre étage de pâte feuilletée sur laquelle nous avions mis des pommes grillées dans le gras de bacon et flambées au bourbon. Nous avons ajouté une couche de fromage à la crème fondu et fumé, du bacon émietté, du chocolat fondu et du vinaigre balsamique.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • La «série mondiale» du barbecue

    Cuisine

    La «série mondiale» du barbecue

    Le stationnement des Chiefs et des Royals, les deux principales équipes de sport professionnel à Kansas City, est bondé de véhicules récréatifs. Le... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer