Organiser son frigo pour éviter de gaspiller ses aliments

Les répondants estiment d'ailleurs que le gaspillage à... (Photo Masterfile)

Agrandir

Les répondants estiment d'ailleurs que le gaspillage à la maison ne représente que 22% de tout le gaspillage.

Photo Masterfile

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le gaspillage alimentaire est l'une des plus grandes préoccupations environnementales des Québécois. Par contre, plus de la moitié de la population ignore comment ranger efficacement son réfrigérateur pour prévenir le gaspillage. C'est ce que révèle un sondage réalisé pour les magasins IGA et le Jour de la Terre.

Si 57% des répondants placent leurs nouveaux aliments dans le fond de leur réfrigérateur et leurs aliments moins récents en avant, seulement 44% des répondants affirment ranger leurs légumes dans les tiroirs ou sur les tablettes du bas. Surtout, 62% des personnes sondées affirment qu'elles surchargent leur réfrigérateur.

«C'est une question de température, explique Pierre Lussier, directeur du Jour de la Terre. On va mettre les aliments périssables comme le lait, les oeufs et la viande dans le haut du frigo où c'est plus froid. Les légumes et les fruits, quant à eux, n'ont pas besoin d'une température aussi basse. On peut donc les placer en bas et ainsi optimiser l'utilisation du réfrigérateur.»

De toutes les préoccupations environnementales des Québécois, le gaspillage alimentaire arrive en deuxième position, derrière le recyclage. Les Québécois sont davantage préoccupés par le gaspillage de nourriture que par leur consommation d'électricité ou d'eau potable, révèle le sondage.

Blâmer l'autre

Même s'ils sont soucieux de moins jeter d'aliments, les Québécois semblent avoir une perception erronée de la réalité.

Les répondants blâment principalement les restaurateurs comme étant les plus grands gaspilleurs. Pourtant, ces derniers ne commettent que 8% du gaspillage, selon quelques études, notamment celle du Value Chain Management Centre.

Les répondants estiment d'ailleurs que le gaspillage à la maison ne représente que 22% de tout le gaspillage. Selon le Value Chain Management Centre, cette donnée s'élève plutôt à 47%, ce qui fait des consommateurs les plus grands gaspilleurs.

Pour réduire le gaspillage à la maison, Pierre Lussier suggère de congeler les aliments achetés en trop grande quantité le plus tôt possible et en petites portions. «Tout le monde devrait aussi avoir une boîte ou une tablette dans le réfrigérateur avec les aliments qui doivent être consommés en priorité durant la semaine», dit-il.

IGA et le Jour de la Terre ont commandé ce sondage dans le but de mieux comprendre le gaspillage alimentaire et de mieux outiller les consommateurs. Dès le 10 septembre, des chefs de La Tablée des chefs et des experts en gaspillage alimentaire parcourront la province pour donner des ateliers sur le sujet.

Le sondage sur les Québécois et le gaspillage alimentaire a été réalisé sur l'internet par Cube Recherche auprès de 1000 Québécois âgés de 18 ans ou plus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer