Le festival Taste of Paris inauguré en mai prochain

Parrain de l'opération avec Joël Robuchon, chef le... (PHOTO CHARLES PLATIAU, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Parrain de l'opération avec Joël Robuchon, chef le plus étoilé au monde, le célèbre chef Alain Ducasse (notre photo) a expliqué lundi avoir participé aux débuts de Taste of London, «une formidable initiative».

PHOTO CHARLES PLATIAU, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Quatorze chefs installés à Paris proposeront à la dégustation des mini-plats pour la première édition en mai de Taste of Paris, festival culinaire lancé à Londres en 2004 et qui a essaimé dans 22 villes du monde.

Du 21 au 24 mai 2015 ces chefs, étoilés ou non, présenteront au prestigieux Grand Palais, près des Champs-Élysées, chacun deux ou trois plats, dont un plat signature, pour le déjeuner ou le dîner.

Parrain de l'opération avec Joël Robuchon, chef le plus étoilé au monde, le célèbre chef Alain Ducasse a expliqué lundi avoir participé aux débuts de Taste of London, «une formidable initiative».

«Il y a deux, trois ans nous avions imaginé que Taste aurait sa place à Paris», a ajouté le chef multi-étoilé, estimant que cette participation illustrait une «capacité à s'intégrer dans une dynamique mondiale».

«Nous sommes dans une compétition de marketing, de communication internationale», a souligné ce chef très médiatique, insistant sur l'importance du «faire-savoir». «Il faut préserver notre différence», a-t-il lancé lors de la présentation.

Parmi les chefs participant à cette opération figure le chef étoilé Guy Savoy, qui avait accueilli dans l'un de ses restaurants, Le Chiberta, le président américain Barack Obama lors de sa visite à Paris en juin dernier, pour un dîner de travail avec le président français François Hollande.

Stéphanie Le Quellec, qui a lancé l'an dernier le restaurant de l'hôtel Le Prince de Galles, Francis Fauvel (Aux Lyonnais) ou Kei Kobayashi (Restaurant Kei) participeront également au festival.

«Quand on a 16 millions de touristes étrangers par an [...] on a une obligation, c'est de continuer à inventer de nouveaux événements, parce que l'objectif n'est pas seulement de faire venir les gens à Paris mais de les faire revenir», a affirmé l'adjoint à la maire de Paris chargé du Tourisme, Jean-François Martins, selon lequel «38 % des visiteurs étrangers disent venir à Paris pour la gastronomie».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer