La charcuterie corse traditionnelle consacrée par l'UE

Huile d'olive, fromages: la Corse se flatte d'être... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Huile d'olive, fromages: la Corse se flatte d'être «la région française qui bénéficie du plus grand nombre» de labels de qualité, et entend poursuivre la promotion de ces traditions de qualité pour faire vivre son agriculture.

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BRUXELLES

Trois spécialités de la charcuterie corse traditionnelle, provenant de la race locale de porcs noirs, vont être ajoutées à la liste européenne des produits protégés, a annoncé mercredi la Commission européenne.

Le «Jambon sec de Corse», la «Coppa de Corse» et le «Lonzo de Corse» ont reçu les labels AOP (appellations d'origine protégées) et IGP (indications géographiques protégées), a précisé la Commission.

«Issus de la charcuterie traditionnelle corse, ces trois produits sont élaborés respectivement à partir de cuisse, d'échine et de longe de porc de la race locale nustrale, élément essentiel du terroir», a souligné la Commission.

Ils «ont constitué pendant très longtemps une des sources principales de protéines animales dans la diète insulaire corse traditionnelle», a rappelé l'exécutif européen.

Ces trois produits vont rejoindre plus de 1200 denrées déjà protégées par l'UE pour leur origine et/ou leur qualité. La Commission bataille actuellement pour faire reconnaître ces labels par ses partenaires commerciaux, notamment les États-Unis.

Huile d'olive, fromages: la Corse se flatte d'être «la région française qui bénéficie du plus grand nombre» de labels de qualité, et entend poursuivre la promotion de ces traditions de qualité pour faire vivre son agriculture.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer