Les saveurs de Griffintown

  • Le marché Atwater est un repaire culinaire incontournable pour les résidents du quartier. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Le marché Atwater est un repaire culinaire incontournable pour les résidents du quartier.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 1 / 5
  • Le Grinder de la rue Notre Dame Ouest. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Le Grinder de la rue Notre Dame Ouest.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 2 / 5
  • Le Burgundy Lion est un bar populaire du quartier où il fait bon déguster un whisky après une journée de travail. (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Le Burgundy Lion est un bar populaire du quartier où il fait bon déguster un whisky après une journée de travail.

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 3 / 5
  • La cuisine de la chef Emma Cardarelli du restaurant Nora Grey fait honneur à ses racines italiennes. (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

    Plein écran

    La cuisine de la chef Emma Cardarelli du restaurant Nora Grey fait honneur à ses racines italiennes.

    Photo Bernard Brault, archives La Presse

  • 4 / 5
  • Le Vin papillon (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Le Vin papillon

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 5 / 5

Si la Petite-Bourgogne et Saint-Henri ont connu un boom gourmand dans les dernières années, Griffintown traînait un peu de la patte. Or, une vague d'ouvertures de restaurants a marqué la fin de la dernière année et le début de 2014. Ces nouvelles adresses - Le Richmond, Rufus Rockhead, Shinji, Arëm - sont loin de rappeler le passé ouvrier du quartier. Elles confirment plutôt son soudain embourgeoisement. Voici ce que Griffintown et ses alentours ont à offrir côté saveurs.

Nora Gray

Ce restaurant est sans conteste le joyau du quartier. Dans la cuisine, la chef Emma Cardarelli fait honneur à ses racines italiennes. En salle, les hôtes hors pair que sont Ryan Gray et Lisa McConnell vous mettent à l'aise et proposent toujours d'excellents boires. Le voisin du Nora Gray, Alexis le gourmand, est une spacieuse épicerie fine avec un grand nombre de produits québécois.

1391, rue Saint-Jacques noragray.com

Rufus Rockhead et Shinji

Jeff Stinco, guitariste du groupe Simple Plan et propriétaire de la chic pizzeria Mangiafoco du Vieux-Montréal, vient de se lancer dans non pas une, mais deux nouvelles aventures gourmandes. Rufus Rockhead est un bar où les 5 à 7 s'étirent jusqu'aux petites heures, avec quelques en-cas à manger pour faire durer le plaisir. Shinji est un restaurant à sushi haut de gamme, dirigé par le chef Shinji Nagai, anciennement au Club 357C. Les deux espaces ont été conçus par le Cabinet Bruno Braën. Avec Le Grinder juste à côté (au numéro 1708), ce petit tronçon de la rue Notre-Dame Ouest est en voie de devenir une destination nocturne populaire.

1726 et 1732, rue Notre-Dame Ouest www.facebook.com/rufusrockheadbar

Joe Beef, Liverpool House et Vin papillon

La famille Joe Beef a maintenant trois rejetons. Du premier au petit dernier, la décadence est décroissante. Au Vin papillon, on favorise le partage de «petits» plats. Les végétaux tiennent le haut du pavé, jamais de manière banale. Le vin d'artisan est une des raisons d'être du lieu, si bien qu'on y boit excellemment, et parfois un peu trop!

2496, 2501 et 2519, rue Notre-Dame Ouest www.joebeef.ca   vinpapillon.com

Burgundy Lion

Ici, les amateurs de whisky sont très bien servis, avec près de 400 bouteilles, dont environ 300 single malts. Pour se faire un fond, une cuisine de pub bien costaude, midi et soir. On sert aussi le petit-déjeuner et le brunch les samedi et dimanche.

2496, rue Notre-Dame Ouest www.burgundylion.com

Marché Atwater

La proximité d'un grand marché de la qualité d'Atwater est un atout non négligeable du quartier Griffintown. Le fait qu'on puisse manger les délices indonésiens des Satay Brothers avant ou après les courses rend la chose encore plus intéressante!

138, avenue Atwater www.marchespublics-mtl.com

Le Boucan

Les gens du quartier aiment se retrouver ici pour manger les «fameuses côtes levées BBQ» et des frites en buvant une bière. «Boucan» pour «gril», sur lequel on fait fumer viandes et poissons bien sûr, mais aussi pour «bruyant», car l'ambiance peut devenir assez festive.

1886, rue Notre-Dame Ouest www.leboucan.com

Patrice pâtissier

L'ouverture du projet de Patrice Demers doit avoir lieu d'un jour à l'autre. Dans cet espace polyvalent, on pourra évidemment goûter aux irrésistibles douceurs du pâtissier (sur place ou pour emporter), mais également luncher façon «soupe-salade-sandwich». Du jeudi au samedi, la pâtisserie se transforme en bar à vin et à desserts, avec des assiettes salées et sucrées. Le local comporte également une salle de cours, où Patrice enseignera la pâtisserie et Marie-Josée Beaudoin, sommelière et copropriétaire, la dégustation de vin.

2360, rue Notre-Dame Ouest patricepatissier.com

Le Serpent

Les nouveaux projets du Club chasse et pêche suscitent toujours beaucoup d'intérêt, surtout lorsque ça se passe dans le magnifique lieu qu'est la Fonderie Darling. C'est le 31 décembre que l'équipe a ouvert Le Serpent. Le menu signé Mike Mercury se situe à mi-chemin entre celui du Club et du Filet, avec quelques discrets accents italiens. Le midi, on y trouve surtout une clientèle d'affaires. Le soir, les personnalités (friquées) s'en mêlent.

257, rue Prince 514-316-4666

Brasseur de Montréal

Pour prendre une bière tranquille dans un lieu un peu en retrait et sans bling-bling, le resto-bar de Brasseur de Montréal s'impose. L'été, les travailleurs et résidants du quartier se retrouvent sur la grande terrasse. La cuisine comme la broue sont simples et honnêtes.

1485, rue Ottawa www.brasseurdemontreal.ca




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer