Mets préparés: à la soupe (réfrigérée) !

L'offre de soupes, crèmes et potages réfrigérés explose,... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

L'offre de soupes, crèmes et potages réfrigérés explose, avec des recettes alléchantes - dhal indien, soupe thaïe à la noix de coco, potage aux betteraves et agrumes, etc.

Photo Alain Roberge, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ouvrir une boîte de conserve de soupe, c'est peu inspirant. Voilà que l'offre de soupes, crèmes et potages réfrigérés explose, avec des recettes alléchantes - dhal indien, soupe thaïe à la noix de coco, potage aux betteraves et agrumes, etc. Lesquels choisir pour un bol nutritif ?

Des soupes de plus en plus populaires

Offertes dans de beaux emballages, avec des recettes à mille lieues du sempiternel potage au brocoli, les nouvelles soupes réfrigérées séduisent. Au Canada, la valeur des ventes de soupes réfrigérées a atteint 14,1 millions en 2016 contre 11,3 millions quatre ans plus tôt, selon des données fournies à La Presse par Agriculture et Agroalimentaire Canada. Un exploit, alors que les ventes de soupes déshydratées, instantanées et en conserve, bien qu'encore majoritaires, sont en déclin.

Aux États-Unis aussi, « ce sont les ventes de soupes réfrigérées qui ont connu la plus forte croissance », avec une valeur des ventes accrue de 7 % en 2011, selon Agriculture et Agroalimentaire Canada. C'est « probablement parce que les Américains ont le sentiment que les soupes réfrigérées sont plus fraîches et plus santé que les soupes en conserve », estime le Ministère, citant Euromonitor International.

Au Québec, l'offre explose. Depuis la mi-octobre, la chaîne de restos Soupesoup propose quatre variétés de soupes et potages alléchants (betterave et agrumes, courge et pomme, chou-fleur et cheddar, et patates douces et cari rouge) chez IGA. D'abord connue pour ses pestos gourmets, la Maison Le Grand vend aussi cinq soupes aux recettes inspirantes depuis 2015. Happy Planet, une entreprise de Colombie-Britannique, révolutionne également ce secteur avec des soupes d'inspiration ethnique (coréenne, marocaine, d'Afrique de l'Ouest, etc.).

Choisir les bons ingrédients

Il est vrai que la valeur nutritive des soupes réfrigérées peut être intéressante. Exemples : la nouvelle soupe toscane au chou frisé du Commensal est riche en fibres et en vitamine A, tandis que la soupe indienne dhal Le Grand est une impressionnante source de fer.

Pour faire un choix santé, le mieux est de privilégier les produits dont les listes d'ingrédients sont simples et compréhensibles. Il faut ensuite faire attention au sel en préférant les variétés contenant au maximum environ 350 mg de sodium (soit 15 % de la valeur quotidienne maximale à consommer) par portion de 250 ml (1 tasse), recommande Rosi Goncalves, nutritionniste à Montréal. « Les soupes vendues dans le commerce sont très salées », observe-t-elle. C'est pernicieux, d'autant qu'il est facile d'en manger plus d'une tasse.

L'idéal est enfin de limiter les gras - surtout trans - et de rechercher au moins 2 g de fibres par portion.

Trouver une soupe pas trop salée est un défi important quand on sait que la plupart des Canadiens - même les enfants - en consomment trop. Conséquences possibles : hypertension pouvant causer des accidents vasculaires cérébraux, des maladies du coeur et du rein, le cancer de l'estomac, l'ostéoporose, etc.

Attention au sel

Les produits Soupesoup, faits avec des ingrédients simples et de qualité, dépassent tous le strict seuil de sodium fixé par Mme Goncalves. Les soupes sont évidemment salées pour en relever le goût, mais aussi pour leur permettre de bien se conserver. « Effectivement, pour être en épicerie, il est essentiel de proposer une bonne durée de vie des produits, indique Marilyne Faucher, coordonnatrice chez Soupesoup. Nous avons réussi à donner plus d'un mois de durée de vie à nos soupes, et ce, sans agents de conservation, sans colorant et arôme artificiel. [...] Nous n'utilisons pas l'allégation "faible en sodium", nous avons priorisé l'absence d'agents de conservation. »

Bernard Le Grand, de la Maison Le Grand, fait valoir que ses soupes « ne sont pas cuites à des températures supérieures à celles des soupes à la maison ». En conséquence, « le sel devient donc un des éléments qui protègent l'intégrité microbiologique de nos soupes », précise-t-il. Seul du sel de mer, sans antiagglomérant pouvant possiblement provoquer des allergies, est utilisé dans son usine de Blainville.

« Nos soupes sont véganes, riches en fibres, bien protéinées, sans sucre, sans OGM, sans agents de conservation chimiques et autres maltodextrines, autant que possible faites avec des produits locaux, plaide M. Le Grand. À partir de maintenant, toutes nos légumineuses sont bios. C'est deux à trois fois plus cher, mais on y croit. » Ajouter du sel de mer à un produit sain n'est pas si dangereux que ça, estime-t-il.

Souper d'une soupe

Reste à savoir si on peut faire d'une soupe un plat principal. Bien sûr, à condition de compléter votre bolée avec d'autres aliments. « Il faut au moins 15 g de protéines par repas pour vous soutenir assez longtemps », souligne Mme Goncalves. Rares sont les soupes et potages qui en contiennent autant. « Une bonne option est de choisir une soupe à base de légumineuses pour obtenir plus de fibres, suggère la nutritionniste. Si la quantité de protéines n'est pas suffisante, on pourra aussi manger du fromage, un oeuf, du yogourt, du lait, etc. »

Note: Les bols sont l'oeuvre de Marianne Chénard, céramiste et artiste en arts visuels. Ils sont tirés de la collection «Chainsaw», faite à partir d'arbres choisis dans l'érablière des parents de l'artiste à Sainte-Luce, dans le Bas-Saint-Laurent.

Bons choix

Ces soupes sont assurément santé. Nos critères : un bol de 250 ml ne contient pas plus de 380 mg de sodium, 3 g de lipides et au moins 3 g de fibres.

Note: Les soupes ont été achetées dans des supermarchés et fruiteries de Montréal en février 2017. Prix payés par La Presse.

SOUPE AUX POIS CASSÉS VÉGÉTARIENS (SIC), CANADA'S OWN

  • 2,07 $ pour 250 ml
  • 210 mg de sodium
  • 3 g de lipides
  • 9 g de fibres
  • 8 g de protéines
  • Le + : liste d'ingrédients impeccable

SOUPE TEX-MEX AU BOEUF, KILO SOLUTION

  • 3,99 $ pour 250 g
  • 273 mg de sodium
  • 3 g de lipides
  • 4 g de fibres
  • 9 g de protéines
  • Le + : bonne source de protéines

SOUPE AUX LENTILLES À L'ÉGYPTIENNE, SUNFLOWER KITCHEN

  • 1,62 $ pour 250 ml
  • 300 mg de sodium
  • 0,5 g de lipides
  • 4 g de fibres
  • 8 g de protéines
  • Le + : très peu grasse

CRÈME DE CAROTTES, COMPLIMENTS

  • 2,32 $ pour 250 ml
  • 370 mg de sodium
  • 1,5 g de lipides
  • 3 g de fibres
  • 2 g de protéines
  • Le + : sans agents de conservation

SOUPE AUX POIS, LES ARTISANS DE L'AUBE

  • 1,84 $ pour 250 ml
  • 380 mg de sodium
  • 1,5 g de lipides
  • 11 g de fibres
  • 10 g de protéines
  • Le + : biologique

Trop salées

Parmi les cinq principales sources de sel dans l'alimentation des Canadiens, on trouve la soupe - avec les repas préparés, les produits de boulangerie et de pâtisserie, la viande transformée et le fromage*. Voici des soupes très salées.

* Source : Sodium : ce qu'il faut savoir, du gouvernement du Canada

SOUPE TOM YUM AU POULET, THAÏ EXPRESS

  • 2,33 $ pour 250 ml
  • 780 mg de sodium
  • Autant de sel que dans 3 casseaux de frites format moyen de McDonald's
  • Attention : malgré la présence de poulet, cette soupe ne rassasie pas longtemps, avec seulement 5 g de protéines par portion. Elle contient du glutamate monosodique.

SOUPE CHOU-FLEUR ET CHEDDAR, SOUPESOUP

  • 2,72 $ pour 250 ml
  • 650 mg de sodium
  • Autant de sel que dans 2,5 casseaux de frites format moyen de McDonald's
  • Dommage, parce que sinon, cette soupe est faite avec des ingrédients simples et de qualité, comme une soupe maison.

SOUPE AUX LÉGUMES TOSCANE, LEGRAND

  • 2,70 $ pour 250 ml
  • 590 mg de sodium
  • Autant de sel que dans 2,3 casseaux de frites format moyen de McDonald's
  • Dommage, parce que sinon, cette soupe est faite avec des ingrédients simples et de qualité. C'est une excellente source de fibres (5 g par portion).

SOUPE THAÏE À LA NOIX DE COCO, HAPPY PLANET

  • 2,30 $ pour 250 ml
  • 590 mg de sodium
  • Autant de sel que dans 2,3 casseaux de frites format moyen de McDonald's
  • Attention, cette soupe est aussi très grasse. Un bol de 250 ml fournit 15 % du maximum de lipides à consommer dans une journée entière.

Oui, mais...

Ces soupes sont presque parfaites, mais elles ont toutes un petit défaut. Il n'y a heureusement pas de quoi en faire un fromage...

POTAGE DE POIREAUX ET HARICOTS BLANCS, COMMENSAL

  • 1,87 $ pour 250 ml
  • 390 mg de sodium
  • 4 g de lipides
  • 4 g de fibres
  • 4 g de protéines
  • Le + : sans agents de conservation
  • Le hic : un peu trop grasse

SOUPE DE LENTILLES AU CURRY, COMMENSAL

  • 1,87 $ pour 250 ml
  • 420 mg de sodium
  • 2 g de lipides
  • 6 g de fibres
  • 11 g de protéines
  • Le + : bonne source de protéines
  • Le hic : un peu trop salée

POTAGE DE LÉGUMES, BRAVODÉLI MINÇAVI

  • 1,56 $ pour 250 ml
  • 430 mg de sodium
  • 0,3 g de lipides
  • 3 g de fibres
  • 1 g de protéines
  • Le + : très peu gras
  • Le hic : un peu trop salé

SOUPE BETTERAVE ET AGRUMES, SOUPESOUP

  • 2,72 $ pour 250 ml
  • 520 mg de sodium
  • 0,3 g de lipides
  • 2 g de fibres
  • 2 g de protéines
  • Le + : liste d'ingrédients impeccable
  • Le hic : trop salée

SOUPE AUX TOMATES, LEGRAND

  • 2,50 $ pour 250 ml
  • 560 mg de sodium
  • 0,5 g de lipides
  • 4 g de fibres
  • 6 g de protéines
  • Le + : version améliorée de la soupe aux tomates
  • Le hic : trop salée




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer