Mac n' cheese: le bien-aimé

Le mac n' cheese poires et bleu du... (PHOTO TIRÉE DU FIL INSTAGRAM DE L'ÉVÉNEMENT)

Agrandir

Le mac n' cheese poires et bleu du Wienstein et Gavino's.

PHOTO TIRÉE DU FIL INSTAGRAM DE L'ÉVÉNEMENT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le macaroni au fromage est à la cuisine ce que le jeté est au décor : du gros réconfort ! Et en ce moment creux de l'hiver, on n'en réclame pas une, mais deux rations ! Justement, du 7 au 13 mars, le festival Mac n' Cheese nous le sert à toutes les sauces dans différents établissements de Montréal, de Québec et de Toronto.

Qui ne salive pas à l'idée de se voir offrir un bol de macaroni nappé d'une sauce bien riche et onctueuse débordant de fromage ? Grand favori des petits, madeleine de Proust pour les grands, le mac n' cheese rassemble, réconforte et se sert sans flaflas.Pas étonnant que plusieurs grandes villes - dont Chicago, San Diego, Vancouver et Toronto - aient décidé de lui consacrer un festival. L'année dernière, celui de Montréal prenait son envol, à l'initiative des propriétaires du camion alimentaire Le Cheese, qui en ont fait leur spécialité.

« Il y a plein de bons restos à Montréal qui font de super bons macaronis au fromage. On s'est dit que ce serait le fun de leur offrir une plateforme pour les faire connaître », explique Pascal Salzman, copropriétaire de la bannière Le Cheese qui a maintenant aussi son Casse-Croûte rue Monkland.

Les meilleurs macaronis en ville

Onze restos montréalais participaient à la première édition du festival Mac n' Cheese. Un an plus tard, le festival débarque aussi à Toronto et à Québec, dans une cinquantaine d'établissements, dont une trentaine de Montréal.

Les participants ont été sélectionnés par les organisateurs qui ont entrepris - dur mission ! - de faire le tour des restos pour déguster les « meilleurs macaronis en ville ». De quoi s'en rassasier à vie ? « Ben non ! C'est surprenant, mais je fais parfois six restaurants dans une journée, et j'ai toujours envie d'en manger ! Il y a tellement de versions différentes que ça reste une découverte chaque fois », raconte l'organisateur avec enthousiasme.

Un facteur « nostalgie » puissant expliquerait l'affection qu'on porte à ce plat, selon lui : les enfants en sont fanatiques. Devenus grands, ils en redemandent ! « Et avec nos hivers, c'est un plat qui réchauffe. Ça te colle aux côtes ! C'est peut-être aussi pour ça que c'est si populaire chez nous. »

Accro ? « C'était mon repas préféré durant mon enfance. À chaque fête, chaque occasion, c'est celui que je choisissais. C'est d'ailleurs la recette de ma mère qu'on présente au restaurant. Elle est préparée avec une sauce aux trois cheddars, des choux-fleurs rôtis au four et des pois verts », raconte Pascal Salzman. Dans le cadre du festival, ce plat a été revisité pour y inclure une garniture au poulet popcorn (voir la recette dans le lien plus bas).

On est loin du macaroni minute en boîte ! « Nous ne servons pas de Kraft Dinner, tient-il à préciser. Mais je dois admettre que quand j'étais petit, je voulais en manger moi aussi. Je ne savais pas que j'étais chanceux, contrairement à mes copains, de pouvoir manger le macaroni trois fromages de ma mère. Mais du fromage en poudre, ce n'est pas le même goût et ça n'a rien à voir ! » Ici s'arrête donc la comparaison avec le KD, ce mot qu'il ne faut surtout pas prononcer...

Réinventer un classique

Plat convivial par excellence, le macaroni au fromage a l'avantage de pouvoir être adapté de toutes sortes de façons, dans la mesure où l'on respecte les ingrédients de base qui font son succès : pâtes et, bien évidemment, fromage... « Beaucoup de fromage », insiste Pascal. Et quand on y ajoute une garniture croustillante qui vient contraster avec le moelleux des macaronis en sauce, on tient clairement une bonne amorce pour une recette gagnante !

Le concept du festival Mac n' Cheese reste aussi simple que le plat qui l'inspire, en mettant tout simplement de l'avant différents restos qui ont à l'ardoise ce repas populaire. Quelques recettes figurent déjà au menu de certains établissements ; d'autres ont été créées en exclusivité pour l'événement.

Tout au long de cette semaine, les puristes pourront retrouver ces saveurs qu'ils aiment dans des versions classiques. Les autres auront cependant le plaisir de découvrir des déclinaisons gourmandes, et parfois, franchement décadentes.

« C'est ce que je trouve le fun ! On a la chance de goûter au macaroni au fromage sous d'autres formes plus créatives, comme ce sandwich de porc effiloché où le pain est remplacé par des galettes de macaroni au fromage ». Ou encore, ce mac n' cheese « vegan » - et donc sans fromage - proposé par un resto de Toronto. Celui d'Olive et Gourmando, un classique concocté avec une pâte de truffes, serait également incontournable.

« C'est juste un festival pour les gens qui aiment ça, finalement, et qui ont envie d'en goûter tout plein de sortes », résume l'organisateur. Les vrais amateurs pourront s'offrir un parcours de découvertes, notamment à Notre-Dame-de-Grâce où plusieurs restos participants sont regroupés. On voudra probablement partir en groupe, cependant, pour partager les plats et la facture. Les prix, avantageux dans certains cas, se situent entre 12 $ et 20 $.

Quand : du 7 au 13 mars, à Montréal, à Toronto et à Québec

>>>Visitez le site pour découvrir les établissements participants.

>>>Consultez le compte Instagram : @macncheeseweek

>>>Consultez nos trois recettes décadentes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer