Boissons chaudes pour temps froid

Le thé latté d'hiver du Cha Noir.... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Le thé latté d'hiver du Cha Noir.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y a mille et une raisons d'embrasser l'hiver, dont celle de s'offrir un petit remontant après du bon temps passé dehors à un mercure en dessous de zéro. Cinq établissements montréalais nous proposent leurs recettes de boissons requinquantes, à verser dans le Thermos ou à déguster au chaud par temps froid.

Le cocktail English Breakfast est chaud, fruité et... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Le cocktail English Breakfast est chaud, fruité et légèrement acidulé.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Cocktail English Breakfast

Par le bar Le Lab

Durant la période hivernale, la tradition veut qu'on s'enfile un petit verre de gros gin dilué dans l'eau chaude pour se donner du tonus ou combattre un microbe. En voici une variante, par Le Lab.

Tel un alchimiste, Fabien Maillard s'amuse à concocter des cocktails audacieux, mélangeant les alcools, les sirops, les amers et les nectars dans son Lab de la rue Rachel.

C'est dans les années 90 que son intérêt pour la mixologie s'est développé. Après avoir étudié en cuisine et en gestion hôtelière en France, il travaille en restauration et découvre l'univers du bar. Coup de foudre : « J'ai toujours aimé trouver de nouvelles combinaisons de saveurs. Le bar était un beau compromis entre la cuisine et le service, où il y a cette communication directe avec le client », raconte le Normand d'origine.

Arrivé au Québec en 2001, il travaille d'abord dans quelques établissements avant de fonder Proxibar mixologie, qui offre des formations éclair en mixologie et ses services pour différents événements. Le Lab suit en 2008 et compte maintenant sa propre gamme de produits offerts dans plus de 60 points de vente à Montréal seulement.

Recette

Inspiré des grogs qu'on servait aux marins pour leur donner du coeur à l'ouvrage et pour étirer les rations d'alcool lors des traversées en mer, un cocktail chaud fruité et légèrement acidulé, auquel s'ajoute le mordant du gingembre.

Ingrédients

  • 1 once de gin (le Bombay Saphir est utilisé au Lab pour sa douceur)
  • 1 once de sirop de fleur de sureau (St-Germain)
  • 3/4 d'once de sirop de gingembre (Gingembre infernal du Lab)
  • 1/2 once de jus de citron frais
  • 2 gouttes d'amer à l'orange
  • 3 onces d'eau chaude
Préparation

Mélanger tous les ingrédients et les diluer avec l'eau bouillante. Servir chaud dans une théière et garnir de quelques tranches d'orange déshydratées.

Le thé latté d'hiver se déguste dès le... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Le thé latté d'hiver se déguste dès le réveil.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Thé latté d'hiver

Par le Cha Noir

Aux saveurs boisées, fruitées et épicées du thé s'ajoute ici le velouté du lait. Une boisson qu'on pourra déguster dès le réveil pour s'envelopper de parfums d'épices réconfortantes.

C'est un peu par défaut que Mellanie Thibeault s'est lancée dans l'aventure du Cha Noir. La maison de thé, fondée en 2003, menaçait de fermer ses portes un an plus tard. Alors fidèle cliente, Mellanie décide d'en reprendre les commandes pour éviter que le commerce quitte son quartier.

La nouvelle propriétaire acquiert son expertise au fil des dégustations. Deux ans plus tard, elle quitte son emploi de gestionnaire en environnement pour se consacrer à temps plein à sa passion du thé. « À l'époque, les thés étaient peu connus, explique-t-elle. Il y avait beaucoup d'éducation à faire. La clientèle est plus au courant aujourd'hui et on reçoit de vrais amateurs. »

Le Cha Noir a depuis déménagé ses pénates dans un local trois fois plus grand. Une centaine de sortes de thés sont présentés à la boutique et sont pour la plupart servis au salon dans un accord mets-thés.

Recette

La maison fait ses propres assortiments de thés et de tisanes parfumés, dont des mélanges épicés façon Cha Noir, comme le Douceur d'Assam et une variété de thés chaï. Elle nous en propose ici une variante lattée, à reproduire chez soi pour embaumer les lieux de parfums hivernaux.

Ingrédients

  • 2 c. à thé de thé noir de qualité
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 anis étoilé
  • 1 clou de girofle
  • 1/4 c. à thé de gingembre frais
  • Un peu de zeste d'orange
  • 250 ml d'eau
  • 250 ml de lait
Préparation

Déposer le mélange de thé dans un chaudron. Y ajouter l'eau et le lait, puis amener à ébullition. Réduire le feu et laisser mijoter quatre minutes. Ajouter du miel au goût. Verser dans une théière émaillée pour éviter que le lait ne contamine le contenant.

Chocolat chaud à la lavande du Marius et... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

Chocolat chaud à la lavande du Marius et Fanny Chocolatier.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Chocolat chaud à la lavande

Par Marius et Fanny Chocolatier

Pour se réchauffer le coeur et réveiller les souvenirs d'enfance, une version de chocolat chaud aromatisé d'un soupçon de lavande, qui évoque la Provence.

Marc Chieccho baigne dans le chocolat depuis ses 16 ans et dans les parfums depuis toujours. De Grasse, ville des grands crus comme le légendaire Chanel No 5, où il est né, il a gardé les souvenirs d'effluves de rose de mai, de lavande, de jasmin, de coquelicot et de mimosa. Ces parfums aromatisent ses pâtisseries, ses bonbons chocolats et ses chocolats chauds, à petites doses d'huiles essentielles qui ont l'avantage de conserver au maximum l'arôme des fleurs.

« Ça fait toujours partie de ma démarche professionnelle. Je puise dans mes souvenirs pour injecter un peu de la Provence et de sa chaleur dans mes créations », déclare celui qui n'a rien perdu de son accent du Sud, et qui cultive ce patrimoine au Québec depuis 40 ans.

En 2002, il fondait la pâtisserie et chocolaterie Marius et Fanny, d'abord à Laval, annonçant ses couleurs avec un petit clin d'oeil à la trilogie de Pagnol, puis à Lachine et sur le Plateau, rue Saint-Denis, cinq ans plus tard. C'est dans cette dernière boutique qu'ont été élaborées les recettes de boissons chocolatées concoctées à partir de chocolats de différentes origines, parfois au lait, plus souvent noirs.

Recette

Un bon chocolat noir fera l'affaire, mais l'artisan chocolatier a choisi le chocolat péruvien Alto el Sol de Barry, à 65 % de cacao, en raison de ses saveurs de fruits qui se marient harmonieusement à celle de la lavande.

Ingrédients

  • 900 ml de lait 3,5 %
  • 100 ml de crème 35 %
  • 200 g de chocolat noir Alto el Sol
  • 50 g de miel sauvage
  • 1 goutte d'huile essentielle de lavande
Préparation

Faire fondre les pastilles de chocolat dans 200 ml de lait. Une fois qu'elles sont fondues, ajouter le reste du lait, la crème et le miel. Remuer à la cuillère pour incorporer le chocolat au liquide. Faire mousser avec un mousseur à lait. Ajouter l'huile essentielle à la toute fin pour conserver tout le bouquet de la fleur.

Le café McCallister est riche en saveurs, avec... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

Le café McCallister est riche en saveurs, avec une finale épicée.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Café McCallister

Par le Café Paquebot

Le café irlandais est ici revisité dans une version riche en saveurs, avec une finale épicée.

Il y a un an, le Café Paquebot obtenait les clés de son local et amorçait les rénovations pour créer un lieu où les amateurs de vrai bon café peuvent venir se contenter, « parce que c'est tellement bon quand c'est bien fait ! », précise Simon-Louis Brosseau, barista convaincu et l'un des quatre copropriétaires de l'établissement avec son ami Samuel Perreault.

Entourés d'une équipe qui serait encore plus « geek » qu'eux, les deux amis s'amusent à créer des cafés où tout est impeccablement contrôlé : la température du lait, la pression, la mouture, la qualité des grains et de leur séchage, autant de facteurs qui font toute la différence, selon eux.

On s'arrêtera au Paquebot pour déguster un espresso dans sa plus pure expression, un café aromatisé comme celui dont ils nous offrent la recette, ou encore, un de leurs fameux cafés nitro, formule qu'ils ont introduite à Montréal et dont la mouture est infusée à froid, filtrée et servie sous pression comme une bière en fût.

Recette

« C'est un café irlandais, mais on l'a fait à notre manière. On lui a donné une twist qui donne au final un café de fou ! », déclare Simon-Louis Brosseau. Cette « twist », c'est entre autres sa crème fouettée rehaussée d'une touche de crème de Baileys, un soupçon d'amer chocolaté et une pointe de muscade.

Ingrédients

  • Café
  • 1 allongé (1 once d'espresso allongé avec une 1 once d'eau)
  • 1 once de whisky (le Jameson est utilisé pour son côté passe-partout)
  • 1/2 once de sirop simple (sucre dissous dans de l'eau chaude dans un ratio de 1 pour 1)
  • Crème fouettée au shaker
  • 2 onces de crème à 35 %
  • 1/2 once de Baileys
  • 3 à 4 gouttes d'amer au chocolat et au chili (Miracle Mile, en vente sur le site d'Alambika)
Préparation

Remuer les ingrédients de la crème au shaker pendant environ deux minutes, en s'assurant que la crème reste encore liquide et qu'elle se mélange au café au moment de le boire. Verser la préparation sur le dos d'une cuillère pour qu'elle reste en surface et saupoudrer de muscade fraîchement râpée.

Ce whisky est un excellent remède contre les... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 6.0

Agrandir

Ce whisky est un excellent remède contre les bleus de l'hiver.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Whisky chaud

Par le Hurley's Irish Pub

Chaque hiver, au menu du pub Hurley's Irish, on propose des boissons chaudes alcoolisées pour réchauffer les visiteurs. L'établissement nous propose ici un de ses remèdes contre les bleus de l'hiver !

En 1993, le Montréalais d'origine irlandaise Bill Hurley ouvrait les portes de ce commerce. Dans les deux dernières décennies, le pub a accueilli des professionnels du quartier, beaucoup de touristes les fins de semaine, des clients qui n'ont fait que passer, d'autres qui en ont fait un second chez-soi.

« La salle est passée d'une capacité de 70 à 500 personnes, mais il n'y a pas grand-chose qui a changé dans l'esprit. C'est ce que les fidèles apprécient », observe Rod Applebee, qui a commencé à y travailler comme aide-serveur il y a 20 ans, pour ensuite passer aux cuisines, au bar et à la gérance. Ce qu'il préfère encore, toutefois, c'est d'être derrière le bar pour faire la jasette aux clients.

Cinq jours par semaine, le pub Hurley's Irish reçoit des groupes de musique celtique ; les deux autres jours, des groupes de musique folk occupent la scène. On y fait un tour pour se revigorer tout en égayant l'hiver dans une ambiance conviviale.

Recette

Pour se réchauffer les orteils ou le bout du nez, une boisson chaude réconfortante et vite concoctée, qui viendrait même à bout des maux de gorge, selon le barman du Hurley's !

Ingrédients

  • 1 1/4 once de whisky (on utilise le Jameson)
  • 1 c. à thé de cassonade
  • 4 à 6 clous de girofle
  • Eau chaude
  • Une demi-tranche de citron
Préparation

Déposer la cassonade et le whisky dans un verre et remplir avec de l'eau chaude. Aromatiser avec une tranche de citron piquée de quelques clous de girofle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer