Cafés, suggestions et dernière minute

L'application Fika... (Saisie d'écran)

Agrandir

L'application Fika

Saisie d'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sara Barrière-Brunet
La Presse

Trois applications pour enrichir votre expérience gastronomique.

Fika

Cette application toute montréalaise sera lancée en format bêta à la fin du mois. Son but: faciliter le paiement de boissons dans les cafés indépendants de la métropole. Lancée par des aficionados du café, l'appli proposera différents forfaits, par exemple un café par jour pour 35$, et certains prix avantageux pour les membres. La liste de cafés participants, qui inclut des établissements comme le Café Moustache, le Code Black et le Caravane Café, s'allongera au fil du temps, mais pour l'instant, les initiateurs de l'application espèrent s'associer à une vingtaine de cafés pour couvrir le territoire montréalais. Pour les curieux, le nom Fika tire sa signification du mot suédois qui signifie «pause-café». Sympa!

buyfika.com

PJ Resto

Où aller le samedi soir pour une sortie en amoureux? Et où bruncher avec nos parents le dimanche matin? L'apéro du jeudi entre amis? Fini les remue-méninges! L'application des Pages Jaunes baptisée PJ Resto lancée il y a quelques semaines répond à ces questions. Des listes de suggestions sont proposées par des gens qui ont un palais de confiance: Dave McMillan du Joe Beef, Chrissy Durcak du café Dispatch ou encore Jeffrey Finkelstein de la boulangerie Hof Kelsten, ainsi que l'équipe d'experts des Pages Jaunes. On aime la facilité de navigation et le choix d'activités proposés.

pagesjaunes.ca/resto

DINR

Propulsée par le copropriétaire du Bremner et du Garde-Manger, Kyle Marshall Nares et Bryan Mahoney, développeur en chef chez Dynamo, l'application DINR a un but bien précis: proposer à la dernière minute les tables vacantes dans les meilleurs restos en ville, comme le Toqué! , le Park, le Joe Beef ou le Nora Grey. «DINR s'attaque à trois problèmes simultanément; aider les clients à faire des réservations dans les restaurants réputés et en demande; remplir les places vides résultant d'annulations et de décisions de gestion des tables; et éliminer les "no-shows" pour les restaurants», explique M. Nares, par communiqué.

getdinr.com/fr

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer