Seul et heureux à table

Manger seul peut être agréable. Personne ne devrait être obligé de manger des... (Photo Masterfile)

Agrandir

Photo Masterfile

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-France Léger
La Presse

Manger seul peut être agréable. Personne ne devrait être obligé de manger des céréales le soir, sauf exception. Chefs, nutritionnistes et traiteurs sont là pour vous conseiller et vous dépanner.

Le chef Anne Desjardins... (Photo Radio-Canada) - image 2.0

Agrandir

Le chef Anne Desjardins

Photo Radio-Canada

Une chef à la rescousse

La chef Anne Desjardins, qui a dirigé pendant plus de 30 ans L'Eau à la bouche - un restaurant qui a fait partie des Relais et châteaux - et qui devient un des deux nouveaux chefs permanents à l'émission Les Chefs ! sur ICI Radio-Canada Télé, en plus d'être maintenant consultante et formatrice, nous donne quelques conseils de base pour les repas en célibataire.

Pour Anne Desjardins, se faciliter la vie quand on est souvent seul à table, ça signifie avoir quand même un minimum dans ses armoires pour éviter de tomber dans les céréales.

Il faut aussi acheter en petites quantités. « Ça coûte un peu plus cher, mais ça vaut la peine. Sinon on est obligé de jeter. Et ça, ça coûte cher. » Voici ses trucs à retenir.

LES INDISPENSABLES DU GARDE-MANGER

Avoir les produits suivants : des pâtes (eh oui), du riz ou du couscous. Par exemple, on peut se faire des pâtes avec un bon fromage qu'on va râper au-dessus. Le couscous est aussi très facile à cuire aujourd'hui, dit-elle. « Il pourra se manger en salade, les midis suivants, avec des tomates cerises et de la feta. » Il est très agréable aussi d'y ajouter des fruits secs !

LE CONGÉLATEUR POUR LA FRAÎCHEUR

Se servir du congélateur pour garder des noix et des épices. Les noix, on le sait, rancissent très vite. Mais les amandes, noix de Grenoble, noix de cajou, graines de citrouille et de tournesol se conservent très bien au congélateur et décongèlent en un rien de temps. « Il suffit de quelques minutes dans le poêlon et on obtient ce petit goût rôti qui accentue la saveur », note Mme Desjardins. Les petits pois congelés ont la cote. Le saumon fumé, la truite fumée ou l'esturgeon fumé devraient aussi faire partie des ingrédients de base. En plus, ils se dégèlent très rapidement.

VARIER SES VINAIGRETTES

Diversifier ses huiles et vinaigrettes. Quand on a peu de variété ou peu de plats cuisinés à se mettre sous la dent, tous les types de salades sont les bienvenus. Il faut penser à varier le goût de ses vinaigrettes en ayant sous la main une huile d'olive, mais aussi une huile de canola et une huile de noix. Pour les vinaigres, on s'offrira un vinaigre de cidre, un vinaigre de vin et un vinaigre de xérès, par exemple.

DES OEUFS ET DES OIGNONS

Dans le frigo, garder quelques indispensables. Des oeufs, mais surtout des oignons. Peu importe si on choisit l'oignon espagnol, le rouge ou le blanc, il se marie avec à peu près tous les plats. « Et si on est mal pris, on se fait une omelette... aux oignons. » Quant au fromage, il faut, dit Anne Desjardins, en conserver au moins deux dans son frigo, comme du cheddar ou du parmesan. Les deux produits sont utilisables soit pour gratiner un plat ou pour garnir une salade, défaits en morceaux. « Moi, j'ai toujours de la feta. Ça se conserve bien et c'est un bon dépannage. » Le prosciutto et les anchois - pour ceux qui aiment le salé - constituent une bonne option et résistent assez longtemps.

MARINER AVEC LE YOGOURT

Concocter des marinades pour varier le goût. Le yogourt nature est très utile pour les marinades et les trempettes. Par exemple, on peut rouler des cuisses de poulet ou des longes de porc dans un mélange de yogourt, de tabasco, de sel et de sirop d'érable et laisser reposer avant la cuisson. L'important, c'est de casser le sucre de la marinade avec un vinaigre et une sauce épicée.

Soupe d'automne: lentilles, pois et légumes... (Photo camijote.ca, fournie par Chef à votre service) - image 3.0

Agrandir

Soupe d'automne: lentilles, pois et légumes

Photo camijote.ca, fournie par Chef à votre service

Solution pratique: la traiteur

Les personnes seules se facilitent la vie le soir en ayant de plus en plus recours aux traiteurs de « nouvelle génération », qui concoctent une cuisine santé recherchée et font la livraison.

Ces petits traiteurs sont souvent dirigés par d'anciens chefs ou cuisiniers de bons restaurants qui ont fondé leur petite entreprise.

Marie-Pierre Denis, de Chef à votre service, possède aujourd'hui une clientèle composée à 75 % de personnes seules, dont 50 % de célibataires et 25 % de gens âgés. Il y a quatre ans, quand elle a commencé, il y avait plus de familles. « Les trois quarts de ma clientèle habitent seuls. Les couples sans enfant ne commandent pas et il me reste des familles seulement avec de jeunes enfants », souligne la jeune femme.

Le traiteur est une option très pratique. Pas d'épicerie, pas de cuisine, pas de chaudrons à laver, se vantent ces petits commerces. Certains fonctionnent avec des plats consignés, moyennant un dépôt d'environ 30 $. Le client les rend au moment de la livraison, qui pourra s'effectuer à la maison ou au bureau. Il suffit d'être dans le bon quartier !

Mme Denis, une ancienne du (feu) succulent restaurant Anise, accepte les commandes minimales de 45 $, ce qui correspond à peu près à quatre plats principaux et une portion de soupe. À l'unité, les prix varient entre 10 $ et 13 $ pour un plat principal : saucisse au chou, mahi-mahi poêlé ou steak de tofu aux herbes, faites votre choix.

Salade de panais rôti, chèvre frais... (Photo fournie par Adèle Épicerie) - image 4.0

Agrandir

Salade de panais rôti, chèvre frais

Photo fournie par Adèle Épicerie

LES PETITS PLATS D'ADÈLE SUPER ÉPICERIE

Un autre traiteur, Adèle Super Épicerie, connaît un beau départ depuis un an. Cette ancienne des restaurants Comptoir charcuteries et vins et Salle à manger a de quoi plaire aux gourmets pressés et, a fortiori, célibataires. Facile là aussi de commander en ligne ou sur Facebook.

« J'ai quand même une clientèle variée, mais aussi, bien sûr, des célibataires occupés, qui travaillent beaucoup et qui n'ont pas le temps de cuisiner », raconte Adèle Prud'homme.

La jeune femme sort un nouveau menu chaque semaine. La livraison s'effectue à domicile, selon le quartier de Montréal, ou à trois points de service. Les plats sont préparés le jour de la livraison et sont accompagnés de conseils de cuisson. « Je donne aussi des idées d'accompagnement et des idées de garniture », affirme-t-elle, ce qui peut être pratique pour ceux qui manquent d'idées.

Ici, on demande des frais de livraison, mais la commande minimale est de 35 $. La semaine dernière, elle proposait comme plat la courge spaghetti façon poutine à 19 $ (2 portions) et un boeuf braisé à 21 $ (2 portions).

Consultez le site d'Adèle Super Épicerie >>

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Recettes faciles pour personnes seules

    Recettes

    Recettes faciles pour personnes seules

    La nutritionniste Stéphanie Côté convient que les défis des repas en solitaire sont nombreux. Elle conseille trois moyens efficaces d'alléger ce... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer