Conciliation travail-famille: des parents éprouvés

Un parent sur cinq ayant un enfant de 0 à 5 ans éprouve de grandes difficultés... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Leduc
La Presse

Un parent sur cinq ayant un enfant de 0 à 5 ans éprouve de grandes difficultés à concilier le travail et la famille tandis qu'une sur trois (35 %) a modérément du mal à tout concilier. Quand l'heure du souper arrive, 37 % des parents sont souvent ou toujours physiquement épuisés.

C'est ce que révèlent les résultats d'une étude réalisée par l'Institut de la statistique du Québec auprès des parents d'enfants de 0 à 5 ans.

La moitié des parents salariés de jeunes enfants (50 %) ont souvent ou ont toujours l'impression de courir toute la journée pour faire ce qu'ils ont à faire.

L'Institut de la statistique du Québec démontre aussi que les parents travaillant plus de 40 heures par semaine, ceux n'ayant pas accès à un horaire de travail flexible et ceux n'ayant pas accès à des congés payés pour raisons familiales ont une plus grande probabilité de ressentir un niveau élevé de conflit travail-famille.

L'étude révèle aussi «que les pères et les mères vivant un niveau de conflit travail-famille plus élevé sont plus susceptibles de se considérer en moins bonne santé ou d'avoir un sentiment d'efficacité ou de satisfaction parentale plus faibles», peut-on lire.

Ces parents sont aussi plus enclins que les autres à crier, élever la voix ou se mettre en colère au moins une fois par jour contre leurs enfants de 0 à 5 ans.

Enfin, plus le niveau de conflit travail-famille est élevé, plus la proportion de parents jouant quotidiennement avec leurs enfants de 0 à 5 ans diminue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer