Petit manuel humoristique pour parents

Pas facile d'élever des enfants. Il y a toujours des inquiétudes, que ce soit à... (Photo fournie par Thinkstock)

Agrandir

Photo fournie par Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pas facile d'élever des enfants. Il y a toujours des inquiétudes, que ce soit à 3, 5, 8, 12 ou 17 ans. Adieu tranquillité et bienvenue dans cette épuisante aventure! Les deux auteurs de L'élevage des enfants, Emmanuel Vincenot et Emmanuel Prelle, ont voulu parodier les nombreux guides sérieux qui donnent de vrais conseils pour aider les parents. Résultat? Un livre hilarant plein de dérision et même de mauvaise foi.

Emmanuel Prelle et Emmanuel Vincenot... (PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON D'ÉDITION) - image 1.0

Agrandir

Emmanuel Prelle et Emmanuel Vincenot

PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON D'ÉDITION

« Devenir parent, c'est un peu comme acheter un billet de train non échangeable et non remboursable pour une destination inconnue. Élever un enfant est d'ailleurs une tâche tellement compliquée que Dieu lui-même n'en a eu qu'un seul », préviennent les deux auteurs dès l'introduction. « On est tous dans le même bateau et on va y arriver! », lancent-ils ensemble au téléphone alors que La Presse les joint à Paris.

Entre la naissance, les premières sorties, les premiers pas, c'est l'âge adorable de 0 à 3 ans car après, tout se gâte. Entre 3 et 6 ans, l'âge pénible commence. Les crimes et délits sont nombreux, écrivent les auteurs. « Abus de faiblesse [envers les grands-parents], vol [du porte-monnaie des grands-parents], parjure [C'est pas moi qui l'ai volé], dénonciation calomnieuse [C'est le lapin qui l'a mangé!], cruauté envers les animaux [Regardez dans son ventre!]. » Puis, on passe à l'âge idiot, entre 6 et 10 ans, l'âge bête, entre 11 et 15 ans, pour finir avec l'âge insupportable, entre 16 et 18 ans! Avec une question en prime : quand on laisse ses enfants à sa famille pendant les vacances, doit-on obligatoirement les récupérer?

TOUCHANT ET DRÔLE

Les deux auteurs, qui sont professeurs, tournent en dérision toutes les situations. « Nous sommes entourés d'enfants en permanence. Il y avait donc devant nous beaucoup de matière première que nous observons de très près. On a voulu se moquer gentiment et dédramatiser des sujets angoissants. Tout ce qui constitue le quotidien a été vu comme une source de burlesque : la chambre qui n'est pas rangée, l'adolescent qui se lève et se couche à des heures absurdes, l'école, les vacances, les activités... », explique Emmanuel Vincenot, qui enseigne l'histoire de l'Amérique latine à l'université. Ce qui le fait le plus hurler de rage à titre de professeur, c'est le téléphone cellulaire. « Les étudiants le consultent sans arrêt, ça m'exaspère. On sent une attention flottante alors qu'on est en train d'expliquer des choses passionnantes sur l'empire maya ou sur la conquête de l'Amérique! »

Emmanuel Prelle enseigne de son côté les sciences économiques et sociales au lycée. Il estime que la relation entre enfants et professeurs est non seulement un thème fédérateur, mais aussi une source inépuisable de choses drôles à raconter et qui comporte tellement de malentendus et d'incompréhension.

«Les enfants sont imprévisibles et touchants. Adolescents, c'est le moment de la transformation du corps, de l'acné. Ils doivent gérer leur transformation de façon plus ou moins harmonieuse. Ils sont très concentrés sur eux-mêmes et sur l'image qu'ils projettent. C'est touchant et drôle en même temps.»

Emmanuel Prelle
L'élevage des enfants d'Emmanuel Prelle et  Emmanuel Vincenot.... (PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON D'ÉDITION) - image 3.0

Agrandir

L'élevage des enfants d'Emmanuel Prelle et  Emmanuel Vincenot.

PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON D'ÉDITION

Bien sûr, les parents sont préoccupés et ont peut-être plus d'inquiétudes qu'autrefois. Il ne faut surtout pas désespérer. « Un jour, vos enfants finiront bien par atteindre leur majorité et quitter le nid familial. Un jour, ils auront à leur tour des enfants et deviendront d'aussi mauvais parents que vous! », écrivent les auteurs.

_________________________________

L'élevage des enfants

Emmanuel Vincenot

Emmanuel Prelle

Éditions Wombat

25,95 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer