Pour une rentrée en douceur

Les vacances se terminent. C'est  la rentrée des classes. Un mélange... (Photo Patrick Woodbury, archives Le Droit)

Agrandir

Photo Patrick Woodbury, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Rentrée scolaire

Vivre

Rentrée scolaire

Consultez notre liste d'articles sur la rentrée scolaire. »

Les vacances se terminent. C'est  la rentrée des classes. Un mélange d'excitation et de stress se fait sentir au sein des familles. C'est le retour  de la routine, des devoirs, de la préparation des lunchs... Voici quelques conseils pour reprendre  le rythme en douceur.

Prolonger les vacances

«On peut prolonger le rythme des vacances, propose la psychoéducatrice et auteure Solène Bourque. Il fait encore très beau, les soirées sont agréables, pourquoi ne pas aller faire un tour de vélo en fin de journée, organiser un pique-nique au parc ou encore faire un BBQ? On se sent encore en vacances, ça permet de faire une transition en douceur avant et après la rentrée, car les premiers jours de classe sont toujours assez tranquilles.»

Ajuster les heures de sommeil

«Les enfants se sont couchés tard pendant les vacances? On peut graduellement, une semaine avant, par tranches de 15 ou 20 minutes, devancer l'heure du dodo et l'heure du réveil, conseille Solène Bourque. Il est préférable que le retour à la routine se fasse graduellement et ne soit pas imposé comme un retour au régime militaire du jour au lendemain! Au primaire, on dort de 8 à 11 heures par nuit. Chaque enfant a un rythme différent. Si on se rend compte que notre enfant est fatigué le matin et qu'il ne se réveille pas naturellement, il y a un ajustement à faire. Mieux vaut revenir à une routine qui exclut les écrans et qui privilégie la lecture le soir.»

Se préparer mentalement

«On commence à se préparer mentalement à la rentrée dès aujourd'hui, propose Natalie Godin, auteure de Conseils d'amie pour famille épanouie (Éditions La Semaine). On affiche un calendrier qui indique le nombre de jours qu'il reste avant le jour J, mais aussi les activités qu'on organisera avant et après la rentrée. Car le retour à l'école rime aussi avec le plaisir de continuer les activités agréables ! On peut prévoir d'aller au cinéma, par exemple... On commence les discussions sur ce qui nous attend à l'école, sur les vêtements de la rentrée qu'on pourra acheter. On peut offrir aux enfants un petit gadget qui rendra leur rentrée plus souriante.»

Remuscler le cerveau

«Il faut remuscler le cerveau en faisant des jeux de cartes, de chiffres et de mémoire où on va exercer notre côté intellectuel, explique Natalie Godin, enseignante en techniques d'éducation à l'enfance au cégep. On peut faire des petites révisions, organiser des quiz amusants et faire des lectures ludiques ou encore aller à la bibliothèque pour emprunter de nouveaux livres. Ça permet de remettre notre intellect sur les rails!»

Acheter ensemble les fournitures scolaires

«Impliquer les enfants dans les achats de fournitures scolaires, ça fait diminuer le stress de la rentrée. Les enfants peuvent choisir leur sac, les étuis à crayons et les autres fournitures, ça peut faire une différence. On peut aussi identifier ensemble tout le matériel et en faire une activité familiale. On est tous pris avec la fameuse liste, alors autant transformer cette corvée en joyeuse activité familiale», pense Solène Bourque.

Inviter les amis

«Pourquoi ne pas inviter les amis de l'école à la maison? Les amis sont de vrais alliés pour les enfants, dit l'enseignante Natalie Godin. Ils parlent ensemble de leur classe, de ce qu'il y a de nouveau, de leurs craintes, de leurs joies, des professeurs, ça les aide à vivre une rentrée en douceur en compagnie de leurs amis.»

Cuisiner en famille

«Cuisiner en famille les barres tendres, les muffins, couper en avance des crudités, ça facilite la préparation des lunchs, explique Solène Bourque, psychoéducatrice. C'est toujours un peu difficile de se remettre dans le rythme des lunchs, surtout pour ceux et celles qui étaient en vacances les dernières semaines juste avant la rentrée. Préparer certaines choses et en faire une activité avec les enfants peut alléger le tout.»

Rencontre les enseignants

«Allez à la rencontre parents-enseignants, c'est important. Nombreux sont les parents qui se disent que leurs enfants vont à la même école depuis quatre ou cinq ans et qu'il n'est pas nécessaire d'aller à cette réunion. Chaque enseignant est différent et a ses propres exigences. Ça permet de mieux connaître le rythme des journées, le programme, les devoirs, la façon de faire, etc. Ça commence bien l'année scolaire!», lance Solène Bourque, psychoéducatrice.

Superviser les devoirs

«Il faut se remettre dans le rythme des devoirs en ayant une supervision attentive. Il faut permettre à l'enfant d'avoir une autonomie et ne pas faire ses devoirs à sa place ni se prendre pour l'enseignant, explique Solène Bourque. Même en 1re année, on peut dire à notre enfant: "Sors ton matériel, on va regarder ce que tu as à faire." Il faut être là et s'assurer que tout va bien. Le but des devoirs, c'est de réviser les apprentissages faits en classe.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer