Les premiers pas du site collaboratif 100% maman

Carolane et Josiane Stratis ont lancé au printemps... (PHOTO FRANCOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

Carolane et Josiane Stratis ont lancé au printemps dernier TPL Moms.

PHOTO FRANCOIS ROY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec le ton volontiers irrévérencieux qui a fait le succès du blogue mode Ton Petit Look (TPL, pour les connaisseurs), Carolane et Josiane Stratis ont lancé au printemps dernier TPL Moms, un site collaboratif sur la maternité sous tous les angles. Sans tabous, TPL Moms s'attache à tous les aspects de la vie de parent, des plus drôles aux plus tragiques. On a fait le point avec Carolane et Josiane Stratis, respectivement mamans de Dolores et Arthur, 16 mois. Les jumelles ont répondu d'une seule voix à nos questions.

Note: l'entrevue a été condensée.

Comment se porte TPL Moms?

Vraiment très, très bien. On publie depuis notre lancement plus de 35 articles par semaine. On a plus de 250 000 visites pour plus de 500 000 pages vues et une équipe de 80 collaboratrices. Chaque semaine, nous recevons au moins une demande de collaboration par courriel. Beaucoup de nos collaboratrices ont développé une « fans base » et elles se font reconnaître dans la rue quand elles vont acheter leur pain à la boulangerie. On reçoit aussi régulièrement des témoignages de lectrices qui nous disent à quel point nous sommes essentielles à leur vie. En plus, la réponse grandissante des marques qui souhaitent s'associer à notre plateforme est de plus en plus positive.

Quel a été votre plus gros défi?

Essayer de faire comprendre à nos lectrices qu'on souhaite parler de tous les aspects de la maternité, et cela, sans tabous. On veut également offrir plusieurs regards sur la maternité au sein du même site. Par exemple, cela nous arrive de recevoir des commentaires de lectrices qui disent que nos rédactrices se contredisent, nous sommes fières de ça! C'est ce qu'on veut! Tout ce qu'on espère, c'est que les échanges se fassent dans le respect et permettent à tous et à toutes de mieux connaître les différents aspects reliés à la parentalité.

De quel texte êtes-vous le plus fières?

C'est difficile de ne trouver qu'un seul texte dont nous sommes le plus fières, parce qu'on aborde tellement de sujets différents. En plus et sans prétention, on peut dire que nous sommes fières de tout ce qu'on publie sur le site. Si on se prête au jeu, le texte dont nous serions très fières serait celui sur le libre choix de l'allaitement. Ça nous a vraiment permis de nous positionner comme blogue qui aborde la parentalité d'une façon «chill» et ouverte. Sans juger personne.

Et celui que vous regrettez?

On ne regrette rien, mais on gagne en expérience avec les textes qui font le plus de remous dans la communauté des lectrices. On a dû s'excuser d'avoir publié un texte sur la fécondité in vitro. Cela ne nous empêche pas de trouver légitime une réalité qui s'avère différente de la nôtre.

Quelles sont aujourd'hui les difficultés d'être parent?

Les jugements et le budget! C'est difficile de mettre une distance entre sa réalité et celle des autres, mais on essaie vraiment de ne pas juger les choix des gens. Selon nous, élever des enfants, c'est tellement personnel et basé sur des valeurs propres à soi que cela ne peut pas plaire à tous. Pour le budget, avoir un bébé qui va à la garderie (avec une place à 7$ si on est chanceux!) et avoir à dealer avec les dettes d'études, les loyers encore plus chers... ça fait des belles discussions dans la maison et des beaux tableaux Excel!

Enfin, une dernière question maman: quelles sont vos activités parents-enfants favorites à Montréal?

La culture des parcs est vraiment importante à Montréal et c'est vraiment quelque chose d'agréable à faire avec un enfant. Et les jeux d'eau! Sinon, on balade nos bébés partout avec nous, alors il n'y a pas grand-chose qui nous arrête ! On a aussi vraiment hâte que nos enfants soient un peu plus vieux pour aller visiter les musées, le Biodôme, le Centre des sciences, etc. On a vraiment de la chance d'avoir une ville aussi riche en activités ; il faut juste se convaincre de sortir de la maison. Sinon, nous voulons enseigner à nos enfants les plaisirs de la lecture. Ça nous fait toujours rire de voir nos bébés de 16 mois avec un livre à l'envers qui tournent les pages en chantant. C'est touchant.

www.tplmoms.com/

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer