Être père ailleurs: «daddy cool» en Australie

«Mes enfants ont toujours hâte d'aller au Québec...

Agrandir

«Mes enfants ont toujours hâte d'aller au Québec pour le hockey, le ski et Bonhomme Carnaval, dit Antoine Casgrain, photographié devant le port de Sydney avec ses enfants. Ça prend un pèlerinage annuel au Québec, ou au maximum aux 18 mois.»

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Québécois d'origine, c'est en Australie - où il vit depuis 1990 - qu'Antoine Casgrain est devenu père. Ses enfants, Siena et Luca, ont aujourd'hui 15 et 18 ans. Au téléphone depuis Sydney, il a parlé de paternité Down Under à La Presse.

Q: Comment comparez-vous la paternité en Australie et au Québec ?

Lors de mes pèlerinages annuels au Québec, je remarque que les hommes sont vraiment obsédés par leur carrière. Ils travaillent de longues journées. Les Australiens sont plus cool. Il y a une expression ici qui est « She'll be right ». Tout est correct. Les pères s'absentent beaucoup du travail pour aller au spectacle de danse, à la partie de rugby ou de cricket de leurs enfants. Ils sont très présents. Ils font plus d'efforts pour s'impliquer et profiter des opportunités que l'Australie leur offre, en termes de plein air.

Q: Lors d'un week-end d'été typique, un père de Sydney emmène donc ses enfants à la plage ?

Oui, mais ils le font aussi en semaine. À 16 h, c'est commun de dire à son patron : je pars chercher mon fils à l'école, puis on s'en va au rugby. Pas tous les jours, mais au moins une fois par semaine. Je sais que les pères québécois emmènent aussi leurs enfants au hockey, qu'ils jouent avec eux dans la rue, mais peut-être moins en semaine.

Q: Avez-vous eu droit à un congé de paternité à la naissance de vos enfants ?

J'ai pris 2 semaines, mon épouse avait pris 13 semaines de congé. Il est de plus en plus courant que des pères prennent congé à la naissance de leur enfant. Autour de moi, je dirais qu'à peu près 30 % des pères prennent 13 semaines de parental leave.

Q: Y a-t-il d'autres avantages à avoir des enfants en Australie ?

On a un bon système scolaire, qui offre 4 ou 5 semaines de vacances d'été en décembre et janvier, puis deux semaines de vacances à Pâques, deux semaines en juin et deux autres semaines en septembre. Ça démontre que la société australienne veut que les enfants s'amusent ! Ça force aussi les parents à s'impliquer, à prendre congé eux aussi pour être avec leurs enfants.

Q: Les employés australiens ont droit à combien de semaines de vacances par an ?

Tout le monde a droit à quatre semaines de vacances par an en partant, que tu sois balayeur ou cadre. Ça monte généralement à cinq semaines de vacances, après cinq ans de service dans la même entreprise. Et ce qui est super, c'est qu'après 10 ans dans la même entreprise, tu reçois le long service leave (congé d'ancienneté), soit 10 semaines de vacances payées pour prendre un break. Souvent, grâce à ça, tu fais un gros voyage avec tes enfants.

+++

AUSTRALIE

POPULATION EN 2014 : 23 millions

TAUX DE FÉCONDITÉ EN 2012 : 1,93 enfant par femme

CONGÉ DE PATERNITÉ : deux semaines de Dad and Partner Pay (« Paie de papa et partenaire »), payées l'équivalent du salaire minimum australien (environ 608 $ canadiens par semaine). Non transférable à la mère.

Sources : Bureau des statistiques australiennes et Département des services sociaux du gouvernement de l'Australie

QUÉBEC

POPULATION EN 2014 : 8 millions

TAUX DE FÉCONDITÉ EN 2012 : 1,67 enfant par femme

CONGÉ DE PATERNITÉ : cinq semaines payées l'équivalent de 70 % du revenu (revenu maximal assurable de 69 000 $ par an).

Sources : Institut de la statistique du Québec et Régime québécois d'assurance parentale

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer