Moi, mon bonheur: Marie-Josée Arel

Le livre L'effet popcorn: faites éclater votre quotidien... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Le livre L'effet popcorn: faites éclater votre quotidien découle d'un blogue créé par Julie Vincelette, qui comblait leur passion pour l'écriture et racontait leur chemin intérieur.

Photo André Pichette, La Presse

Dossiers >

Mieux vivre
Mieux vivre

Chaque semaine, Vivre part à la rencontre de ceux qui ont trouvé le bonheur hors des sentiers battus. Découvrez notre dossier pour apprendre à mieux vivre. »

Âge: 40 ans dans quelques jours

Profession: «Madame Tupperware», ex-religieuse, mère et coauteure (avec Julie Vincelette) du livre L'effet popcorn: faites éclater votre quotidien

Sa devise: «Si nous laissons notre lumière briller, nous donnons inconsciemment aux autres la permission que leur lumière brille.» Marianne Williamson

Son histoire

«Très jeune, vers l'âge de 15 ans, j'ai commencé mon cheminement spirituel. Je me posais de grandes questions comme: «Pourquoi suis-je sur la Terre?» «Est-ce que Dieu existe?» «Où vais-je me retrouver après ma mort?» À 22 ans, une expérience de retraite dans un centre chrétien catholique m'a bouleversée. Par la suite, j'ai décidé d'y faire du bénévolat pendant quelques mois. Finalement, j'ai décidé d'y rester une année, puis le séjour s'est prolongé. Après trois ans, l'arrivée d'une nouvelle directrice qui portait un vent de sainteté a rendu cet endroit austère. Je n'étais pas d'accord avec l'orientation qu'elle donnait au centre. De sorte qu'après six ans, j'ai décidé de le quitter. Quand je me suis retrouvée chez mes parents à 28 ans, alors que tous mes amis travaillaient, avaient des carrières, des maisons, des enfants, j'ai pris six mois pour me rebâtir.»

Expliquez la référence au «popcorn» du titre de votre livre?

«Ce projet découle d'un blogue créé par Julie Vincelette et moi (en-amour-avec-la-vie.com), qui comblait notre passion pour l'écriture et racontait notre chemin intérieur. On s'est mises à y raconter des histoires tirées de notre vécu. La vie passe vite et on ne prend pas le temps d'apprécier ce qu'on vit et de se questionner. Le quotidien se présente comme un grain de popcorn, aride et sec, et il suffit de changer notre perception, d'accepter un brin de folie et de s'ouvrir aux circonstances de la vie, pour inviter plus de chaleur. Résultat: on réussit à faire jaillir quelque chose de lumineux du quotidien. J'ai aussi participé à l'émission Secret Story, en France, et au retour, j'ai reçu des offres pour publier. Tout s'est enchaîné, comme du popcorn!»

La «vocation Tupperware» après la vocation religieuse, comment ça se passe?

«Tupperware est une entreprise qui a à coeur la prise de pouvoir de la femme. C'est un environnement de travail qui attire des femmes qui veulent améliorer leur vie, se prendre en main. Un milieu très jeune aussi (la moyenne d'âge des vendeurs est de 28 ans). Étant donnée la nature du travail [organiser des événements], c'est toujours chouette d'aller travailler, ça favorise la bonne humeur. C'est un lieu où on peut toucher à l'intérieur de l'être humain. Et je trouve très motivant de faire partie de la «force de vente» numéro un en Amérique du Nord: dans les dernières années, j'ai remporté neuf voyages, une Mustang décapotable et des bijoux en diamant!»

Une personnalité qui vous inspire?

«Céline Dion. Parce qu'elle est une grande travaillante, une personne positive et disciplinée, qui se consacre à ce qu'elle fait. Et aussi Oprah Winfrey, qui est un modèle fabuleux, une femme qui a construit un empire autour de ses valeurs.»

Le dernier livre que vous avez lu?

Encore plus belle, la vie, de Christine Michaud.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer