Shower de bébé: entre fête et rituel

Événement incontournable avant la venue d'un enfant, le... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

Événement incontournable avant la venue d'un enfant, le shower de bébé peut être festif et fédérateur, selon la blogueuse américaine Rubyspikes.

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

La grossesse

Vivre

La grossesse

Vous allez avoir un enfant? Consultez nos articles pour tout savoir sur la grossesse. »

Mettre une couche à une poupée. Deviner les saveurs d'une douzaine de purées pour bébé. Regarder la future maman développer sa montagne de cadeaux au son d'un concert de «ooooooh, c'est donc ben cute!» interprété dans un registre qui fait fuir les animaux sensibles aux ultrasons. Le shower de bébé est devenu un incontournable lors de la venue d'un enfant, surtout quand il s'agit d'une première grossesse.

Pour certains, participer à cet événement est aussi agréable qu'un traitement de canal. Mais pourquoi ne pas en faire un événement festif et fédérateur? D'accord, mais attention avant de tout bousculer, avertit Marie Hazan, professeure au département de psychologie de l'UQAM: «Il y a sûrement des bénéfices psychologiques à cet événement, à part les cadeaux qui peuvent être souvent bienvenus», dit-elle.

Notre société n'a plus beaucoup de rituels et le shower pourrait jouer ce rôle, en ce qui concerne l'accueil du bébé, mais aussi le passage à la maternité et la reconnaissance du statut de mère.

«Il est aussi intéressant que cet événement se passe entre femmes. Il s'agit vraiment d'accueillir la future maman dans le monde féminin et maternel, car c'est un passage qui n'est pas sans écueils!», croit Marie Hazan, psychologue.

Ainsi, certains showers intègrent des éléments de tradition indienne du «Blessing Way», empreints de douceur, d'intimité et de spiritualité.

Peut-on tout de même faire la fête? Et inviter quelques gars? «Ouvrir le shower aux hommes dans un deuxième temps - un peu plus tard dans la journée, par exemple - pourrait effectivement être une bonne idée, admet Mme Hazan. Cela peut sûrement être utile et agréable pour le couple puisqu'il présente ainsi la parentalité comme solution de rechange à une maternité plus exclusive. Les deux parents devraient ainsi en profiter, puisqu'en principe, l'idée du shower est un rituel d'accueil et de soutien.»

De là l'idée de trouver une solution pour que personne ne s'ennuie. C'est justement ce que suggère la blogueuse américaine Rubyspikes dans son Guide to Hosting a Baby Shower That Doesn't Suck (traduction libre: Guide de l'organisation d'un shower de bébé qui n'est pas nul).

Voici en vrac quelques-unes de ses idées.

La formule

Prévoir la journée en entier. Avec ou sans préambule spirituel réservé aux femmes. Les invités peuvent aussi arriver quand bon leur semble, aller et venir à leur guise, participer aux jeux ou non, laisser un petit cadeau et discuter un brin avec les futurs parents. Bref, une formule libre à souhait.

Les cadeaux

Fournir une liste de cadeaux aux invités, ou laisser ladite liste chez notre commerçant favori. Aussi, on encourage les invités à ne pas emballer les présents, ça sauve des arbres et ça évite la séance de déballage qui peut s'étirer pendant des heures, sans compter que ça épargne la santé auriculaire des invités masculins, souvent plus fragile au-delà de 20 000 Hz. Les cadeaux peuvent tout simplement être joliment disposés sur une table, un peu en retrait.

Les jeux

Ici aussi, on essaie de proposer des jeux auxquels il est possible de participer quand bon nous semble, si on le veut bien. Voici quelques idées qui sortent de l'ordinaire. 

Biberons houblonnés

On dispose six biberons sur une table, chacun rempli d'une différente marque de bière. Les participants sont invités à prendre une petite gorgée et deviner la sorte. Celui ou celle qui a les meilleures habiletés gustatives gagne un prix. Prévoyez l'utilisation de petits gobelets, c'est plus hygiénique... 

Bedaine Twister

C'est le moment d'être solidaire avec la maman, pour qui jouer à Twister est une épreuve en soi. On prépare quatre oreillers et quatre sacs abdominaux, ces derniers remplis de cailloux ou d'autre chose de lourd. On attache un sac à sa ceinture et on fixe l'oreiller par-dessus - sous son gilet si c'est possible, ça fait plus crédible - et on joue. Du moins, on essaie...

Tétine shooter

Un autre jeu qui marie biberon et bière. Encore une fois, rien pour s'enivrer, que l'on se rassure. C'est tout simple: on remplit un petit biberon de bière, et c'est celui ou celle qui tète le plus vite qui gagne! On peut évidemment prévoir une version sans alcool de ce jeu.

Visez l'utérus

Version gynécologique du jeu de l'âne, où ledit âne est remplacé par un utérus et les bouts de queue par des spermatozoïdes. Les invités inscrivent d'abord leur nom au dos de leur petit semblant de têtard. Yeux bandés, après avoir fait quelques tours sur eux-mêmes, ils le collent sur l'utérus en papier de bricolage. La future maman joue en dernier, mais dans son cas, c'est l'ovule qu'elle colle sur l'utérus. Le détenteur du spermatozoïde le plus près de l'ovule l'emporte.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer