La survie des pandas en format IMAX

Une maman panda tient son petit par le... (Photo fournie par le Vieux-Port de Montréal)

Agrandir

Une maman panda tient son petit par le cou.

Photo fournie par le Vieux-Port de Montréal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Tau Tau est un panda qui a été réintégré dans la nature sauvage et montagneuse de la Chine par une équipe de scientifiques chargés de la protection de cet animal proche de l'extinction.

Une équipe de tournage britannique s'est rendue trois fois sur une période de neuf mois pour filmer cette magnifique histoire de survie qui sera présentée à partir de samedi au Cinéma IMAX TELUS du Vieux-Port de Montréal.

Le film raconte l'histoire du jeune panda né dans un centre de reproduction spécialisé et libéré dans la nature avec de multiples précautions. Trois cents pandas sont ainsi nés en captivité en milieu protégé et certains d'entre eux seront relâchés dans leur habitat naturel dans différentes régions. Le film témoigne à la fois de la vie de Tau Tau et des efforts des scientifiques chinois dans le centre de reproduction auprès des bébés pandas, de la naissance à l'âge adulte.

«Le plus grand défi a été pour nous de transporter les caméras 3D dans les montagnes. Ce sont des dispositifs énormes, très lourds et fragiles et nous tournions sous la pluie», a confié Caroline Hawkins, la productrice du film pour le National Geographic Entertainement, en entrevue téléphonique à partir du Royaume-Uni.

De plus, les pandas dans la nature ne doivent pas être approchés par des humains, et les techniciens ont dû enfiler des costumes de pandas pour ne pas les effrayer, a-t-elle précisé en riant. Pour recueillir ces précieuses images, les membres de l'équipe de tournage ont bénéficié des connaissances et de l'aide des scientifiques chinois du Wolong Panda Center, qui se consacrent depuis 35 ans au développement et la reproduction de l'espèce. Les cinéastes ont seulement pu approcher et toucher les animaux qui ne sont pas retournés à l'état sauvage.

«Jusqu'ici, l'histoire de Tau Tau est un succès. Il est suivi grâce à un collier GPS. Je sais qu'il y a quelques années, on avait relâché un panda trop tôt, avant qu'il ne sache vraiment se débrouiller, et il est mort», souligne la productrice.

Pandas 3 D: retour à la nature. Dès samedi au Cinéma IMAX du Centre des sciences. Billets de 8,50$ à 11,50$

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer